• Une vie de souffrance de Robert Kirkman & Charlie Adlard - Walking dead, tome 08

    Une vie de souffrance de Robert Kirkman & Charlie Adlard - Walking dead, tome 08

    fiche

     Scenario > Robert Kirkman
    Dessin > Charlie Adlard
    Trames et niveaux de gris > Cliff Rathburn
    Editeur > Delcourt
    Série > Walking Dead
    Genre > Comics, Horreur
    Date de parution > 2008 pour l'édition originale, 2009 pour la présente édition
    Titre original > Made to suffer
    Nombre de planches > 138
    Traduction > de l'américain par Edmond Tourriol

     auteur

     

    Robert Kirkman   
    Robert Kirkman est un jeune mais prolifique auteur. Il se fait connaître avec la série Battle Pope qu’il publie lui-même au sein de la structure éditoriale qu’il a créé, Funk-O-Tron. Il est repéré par Image Comics qui publie BRIT et Invincible. Les films de George Romero lui inspirent différents scénarii de comics basés sur des histoires de zombies, dont The Walking Dead. Il puise dans ses souvenirs de jeunesse pour le scénario de sa série Invincible. Les aventures de ces superhéros adolescents sont un immense succès et deviennent l’un des fleurons de l’éditeur Image Comics.
    Texte et photo © Delcourt
    Site de l'auteur -

    Charlie Adlard

     

    Né en 1966 à Shrewsbury (Angleterre), Charlie Adlard part dans le Kent pour étudier aux Beaux-Arts de Maidstone. Après un bref passage à Londres pour devenir une rock star, il rentre chez lui pour se remettre au dessin, domaine dans lequel il sera très vite remarqué. Il dessine pour de nombreux éditeurs : Mars Attack et X-Files chez Topps, X-Men Hellfire Club, Storms et Muties chez Marvel, Batman/Scarface, Green Arrow/Lantern, Batman and Superman chez DC, The Walking Dead chez Image,… En janvier 2009, c’est aux Éditions Soleil que paraît sa première collaboration avec un scénariste français, Mathieu Missoffe, en dessinant le cinquième one shot de la collection «Terres Secrètes», Corpus hermeticum : Le Souffle du Wendigo.
    Texte et photo © Soleil 
    site du dessinateur -

    quatrieme de couverture

     LE MONDE TEL QUE NOUS LE CONNAISSONS
    A DISPARU.
    DEFINITIVEMENT 

    Après une brève accalmie, l'horreur frappe à nouveau. Retranchés derrière les grilles de leur pénitencier, Rick et ses compagnons assistent incrédules au retour du Gouverneur, laissé pour mort lors de leur évasion de Woodbury. Rares sont ceux qui réchapperont de la lutte qui s'engage. Rick, Michonne, Tyreese, Andrea... Si vous aviez un personnage préféré, préparez-vous au pire car après cet affrontement, plus rien ne sera jamais comme avant !

    Œuvre fondatrice du genre en bande dessinée, Walking Dead s'impose par sa qualité d'écriture et son attention portée aux relations entre les personnages de cette incroyable aventure humaine. En effet, au-delà des scènes où apparaît la menace des morts-vivants, les auteurs nous entraînent dans un récit où la survie est l'affaire de tous les instants, et où la moindre erreur peut s'avérer fatale...

    avis personnel

    Surprise ! Au début de ce tome, nous faisons un petit bond dans le passé de 2 mois, mais cette fois du point de vue des membres de Woodbury, lorsque le corps mutilé du Gouverneur est découvert par ses hommes de main. Contre toutes nos espérances les plus folles, Philip a survécu aux divers sévices infligés par Michonne, et, en sortant d'un coma d'une semaine, il se révèle encore plus taré et assoiffé de vengeance que jamais. Plusieurs équipes sont lancées à la recherche du pénitencier, puis celui-ci est mis sous surveillance afin d'étudier les faits et gestes des rescapés en attendant le moment propice pour frapper !
    Heureusement pour notre petit groupe, le 1er assaut tourne court.
    Malheureusement, 3 membres sont blessés, dont Rick gravement qui sombre dans le coma.
    Certains décident alors d'abandonner la prison pour avoir une chance de survivre...

    Je ne vais pas vous mentir, ce tome est une véritable tuerie, dans tous les sens du terme !
    La tension monte crescendo jusqu'à l'affrontement final, et même si, dans la 1ere partie, les survivants conservent leur sens de l'humour, optimistes sur le dénouement de leur face-à-face avec l'autre clan, le lecteur se sent envahi par l'angoisse et un sentiment d'oppression .

    Billy : Tu crois que ça va marcher, P'pa ? Rick est alité. L'équipe de Dale est partie. Axel n'a plus qu'un bras de valide. Et Tyreese et Michonne.... Déjà qu'ils étaient en surnombre...
    Hershel : Eh bien, Tyreese et Michonne seront rentrés avant que les gens de Woodbury ne reviennent... Mais sinon, on a une chose qu'ils n'ont pas et qui garantit notre victoire. Dieu est de notre côté.
    Axel : Eh bien, espérons que Dieu amène d'autres grenades.
    (page 64)


    Jusqu'ici, les tomes précédents n'avaient fait disparaître que des personnages secondaires, désormais, la mort frappe des protagonistes que l'on pensait intouchables et auxquels on s'étaient attachés ! J'en suis encore toute traumatisée, surtout qu'aucun détail ne nous est épargné, et l'on se demande comment une communauté toute entière a bien pu se laisser entraîner dans cette folie sanguinaire, même avec un chef aussi charismatique que le Gouverneur !

    Ce qui est également horrible, mais d'un point de vue plus psychologique, c'est que les enfants sont obligés de grandir, de mûrir beaucoup trop vite, et de prendre la vie avec une espèce de philosophie désenchantée :

    Carl : Les méchants l'ont tué ?
    Rick : Oui. Carl, ça va ?
    Carl : Oui. Les gens meurent, P'pa. Ca arrive tout le temps. ***** me manquera... Mais je savais qu'il finirait par mourir. Tout le monde va mourir. Tu voulais me dire autre chose ?
    (page 101)

    Ce tome marque donc la fin d'un cycle, et le commencement d'un nouveau. Exit définitivement la prison...

    Bilan de ce tome :
    à la louche, 23 morts dont 7 membres du groupe

    Différences entre comics/série (attention, spoiler

    ♦ dans la série, Lori meurt lors de son accouchement suite à la césarienne pratiquée sur elle par Maggie, longtemps avant l'attaque du Gouverneur
    ♦ dans la série, Axel est abattu lors du 1er assaut durant lequel les assaillants réussissent à introduire dans l'enceinte de la prison des dizaines de zombies.
    ♦ dans la série, c'est Hershel qui meurt décapité
    ♦ dans la série, il y a toute une intrigue annexe qui est développée, portant sur les pourparlers entre Rick et le Gouverneur pour instaurer la paix entre leurs deux clans, le Gouverneur réclamant la tête de Michonne et Rick étant prêt à la lui livrer
    ♦ dans la série, Patricia meurt bien avant, lors de l'attaque de la ferme d'Hershel par des zombies (saison 2)
    ♦ dans la série, lors du 2è assaut mené par le Gouverneur, lui et ses hommes débarquent dans une prison vide ; c'est en fait un piège concocté par Rick qui est parti de son côté avec les siens attaquer Woodbury, mais en chemin, ils tombent sur les corps de leurs ennemis, abattus par leur propre chef et décident de ramener à la prison les membres de la communauté de Woodbury (dont Tyreese et sa soeur Sasha) n'ayant pas pris part à l'assaut pour les intégrer à leur groupe
    ♦  dans la série, Andrea meurt à Woodbury, mordue par un zombie à l'instigation du Gouverneur avant d'avoir pu être réunie au groupe qu'elle avait perdu depuis l'attaque de la ferme
    ♦ dans la série, Tyreese et le bébé Judith survivent à l'attaque du Gouverneur


     

    Appréciation : 

    note : 4 sur 5

    Mes autres avis sur la saga : tome 1 ♦ tome 2tome 3 ♦ tome 4tome 5tome 6tome 7 ♦ tome 8 ♦ tome 9 ♦  tome 10tome 11tome 12 ♦ tome 13 ♦ tome 14 ♦ tome 15tome 16 ♦  tome 17 ♦ tome 18

    extrait

    Une vie de souffrance de Robert Kirkman & Charlie Adlard - Walking dead, tome 08    Une vie de souffrance de Robert Kirkman & Charlie Adlard - Walking dead, tome 08

    divers

     

    Logo Livraddict

    babelio

    « Dans l'oeil du cyclone de Robert Kirkman & Charlie Adlard - Walking dead, tome 07Ceux qui restent de Robert Kirkman & Charlie Adlard - Walking dead, tome 09 »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 25 Octobre 2014 à 07:28
    Alison Mossharty
    Ce tome, je l'avais adoré. J'adore ces retournements de situation. Et surtout le fait que l'auteur n'est pas peur de faire disparaître des personnages importants juste pour épargner les lecteurs la perte d'un personnage qu'ils apprécient. Ca fait du bien de lire des histoires comme ça je trouve ^^
    2
    Mercredi 29 Octobre 2014 à 11:25

    oui, Alison, c'est également ce que j'apprécie chez  Kirkman, il n'hésite pas à dégommer ses personnages, même ceux parmi les plus emblématiques, nous plaçant toujours dans une position de lecture précaire !!! Car on ne sait jamais comment les choses vont tourner...

    C'est également cet aspect-là que j'aime dans Game of thrones de Martin ! ^^

    3
    Mercredi 29 Octobre 2014 à 19:47
    Alison Mossharty
    Judicieuse ta comparaison (je n'y avais pas pensé ^^)
    Mais c'est vrai, a me fait penser qu'il faudrait que je me motive à continuer ma lecture de GOT (on y croit :D)
    En tout cas, bonne lecture avec la suite de Walking Dead Parthie !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :