• Vers quel avenir ? de Robert Kirkman & Charlie Adlard - Walking dead, tome 10

    Vers quel avenir ? de Robert Kirkman & Charlie Adlard - Walking dead, tome 10

    fiche

     Scenario > Robert Kirkman
    Dessin > Charlie Adlard
    Trames et niveaux de gris > Cliff Rathburn
    Editeur > Delcourt
    Série > Walking Dead
    Genre > Comics, Horreur
    Date de parution > 2009 pour l'édition originale, 2009 pour la présente édition
    Titre original > What we become
    Nombre de planches > 132
    Traduction > de l'américain par Edmond Tourriol

     auteur

     

    Robert Kirkman   
    Robert Kirkman est un jeune mais prolifique auteur. Il se fait connaître avec la série Battle Pope qu’il publie lui-même au sein de la structure éditoriale qu’il a créé, Funk-O-Tron. Il est repéré par Image Comics qui publie BRIT et Invincible. Les films de George Romero lui inspirent différents scénarii de comics basés sur des histoires de zombies, dont The Walking Dead. Il puise dans ses souvenirs de jeunesse pour le scénario de sa série Invincible. Les aventures de ces superhéros adolescents sont un immense succès et deviennent l’un des fleurons de l’éditeur Image Comics.
    Texte et photo © Delcourt
    Site de l'auteur -

    Charlie Adlard

     

    Né en 1966 à Shrewsbury (Angleterre), Charlie Adlard part dans le Kent pour étudier aux Beaux-Arts de Maidstone. Après un bref passage à Londres pour devenir une rock star, il rentre chez lui pour se remettre au dessin, domaine dans lequel il sera très vite remarqué. Il dessine pour de nombreux éditeurs : Mars Attack et X-Files chez Topps, X-Men Hellfire Club, Storms et Muties chez Marvel, Batman/Scarface, Green Arrow/Lantern, Batman and Superman chez DC, The Walking Dead chez Image,… En janvier 2009, c’est aux Éditions Soleil que paraît sa première collaboration avec un scénariste français, Mathieu Missoffe, en dessinant le cinquième one shot de la collection «Terres Secrètes», Corpus hermeticum : Le Souffle du Wendigo.
    Texte et photo © Soleil 
    site du dessinateur -

    quatrieme de couverture

     LE MONDE TEL QUE NOUS LE CONNAISSONS
    A DISPARU.
    DEFINITIVEMENT 

    Alors qu'ils se ravitaillent en ville, les survivants font une découverte intéressante : ils trouvent un mort-vivant cloué au sol par la faim. Ces créatures pourraient donc mourir ? En route vers Washington sur les conseils du mystérieux docteur Eugène Porter, Rick suggère de pousser un peu plus au nord, vers son ancienne ville, afin de faire le plein de munitions dans l'armurerie de son commissariat.
    Sur la route, l'impensable se produit...
    La vérité sur l'apparition des morts-vivants se trouve à Washington ! Mais la route vers la capitale est encore longue... Nouveaux personnages, nouveaux enjeux ! 

    Œuvre fondatrice du genre en bande dessinée, Walking Dead s'impose par sa qualité d'écriture et son attention portée aux relations entre les personnages de cette incroyable aventure humaine. En effet, au-delà des scènes où apparaît la menace des morts-vivants, les auteurs nous entraînent dans un récit où la survie est l'affaire de tous les instants, et où la moindre erreur peut s'avérer fatale...

    avis personnel

    Je pensais que l'arrivée du trio atypique et leur départ pour Washington allaient insuffler du renouveau, mais pour l'instant, il n'en est rien tant les personnages s'empêtrent dans leurs introspections. Je sais que cette réserve est étrange venant de ma part, vu que depuis le début, c'est justement cet aspect psychologique très poussé qui m'intéresse le plus, mais là, j'ai l'impression que l'on tourne un peu en rond avec une nouvelle tentative de suicide, les hallucinations récurrentes de Rick, la relation explosive entre les deux mâles dominants du groupe, la contestation -encore ! - du leadership de Rick ...!

    Dale : Cet endroit était parfait. Spacieux. Calme. Avec une vue dégagée... sur d'autres fermes tout aussi jolies. Personne ne se serait battu pour ça. On aurait pu y vivre heureux. Mais Rick a foutu ça en l'air. IL FOUT TOUT EN L'AIR !
    Andrea : Il faut y aller, Dale. Vraiment.
    Dale : Bien... J'ai hâte de savoir comment il va risquer notre vie, la prochaine fois...
    (page 138)

    Certains survivants, blasés ou cruellement lucides, ont fini par accepter la résurgence de leur animalité ainsi que la disparition de toute barrière morale dans le but de survivre et de protéger les leurs face à des concitoyens encore plus inhumains qu'eux.

    Abe : Tu vas ramer avec ton gosse, après un truc pareil… Déchirer un mec… lui sortir les tripes… T’es plus le même « Papa chéri » après ça. Tu seras plus jamais pareil après ça.
    Rick : Je ferai semblant. J'ai déjà donné. J'ai fait des choses... Pas la première horreur que j'inflige à mon âme au point de me demander si je suis encore humain. Et sans doute pas la dernière.
    (page 71)

    Or, cette perte de repères a également frappé les enfants qui ont définitivement perdu leur innocence :

    Il était gentil avec moi... la plupart du temps. Et puis, il est devenu fou... Il allait tuer mon père. Alors, je l'ai tué. Je l'ai vu saigner. Et il est mort. Il avait peur. Mais pas autant que moi... Parfois, j'y repense. Ca me rendait triste... Mais maintenant, je suis bien content d'avoir tiré. J'aimerais avoir abattu l'homme qui a tué ma mère et ma soeur. Et cet homme, cette nuit... Même s'il n'a pas pu me faire de mal. J'ai vu ce que tu as fait cette nuit, P'pa. J'ai pas regardé ailleurs. J'ai pas eu peur. Je voulais que tu le fasses... J'aurais voulu t'aider. J'ai des idées... Si tu le savais, à quoi je pense, parfois... J'ai peur que tu me détestes...
    (Carl, page 80)

    D'ailleurs, à la fin de ce tome, l'un des jumeaux a un comportement inquiétant, qui nous fait redouter ses futures réactions.

    Concernant les zombies, nous rencontrons pour la 1ère fois le phénomène de la horde, décrit par Abe dans le tome précédent. De plus, nous apprenons que la faim peut les affaiblir (à moins que ce ne soit une sorte de maladie ?!?^^)...

    Point positif de cet album : on retrouve un personnage du 1er tome, qui rejoint le groupe, même s'il paraît mentalement salement ébranlé (comprenez aussi taré que Rick !^^)

    Concernant les dessins, cela fait un moment que je n'en ai plus parlés, mais c'est parce que je me suis faite une raison et que la prochaine fois que j'y ferai allusion, ce sera pour souligner une amélioration notable(on y croit !^^) !

    Pour conclure, je dois avouer que j'ai à nouveau éprouvé un coup de mou à la lecture de ce tome comme pour Vengeance. Pourtant, les scènes choc s'enchaînent sans ennui, et certaines sont vraiment poignantes tout en nous faisant ressentir à quel point les personnages ont atteint un point de non retour dans ce monde sans espoir  ! Et l'humour, salvateur, est toujours présent... Mais ce sont surtout les répétitions, inéluctables à ce genre de série, qui m'ont sauté aux yeux... Peut-être devrais-je enchaîner moins rapidement les tomes (bon, c'est raté pour cette fois car j'ai emprunté le tome 11 en même temps que celui-là)...? En même temps, vu que la saison 5 a commencé, je sens que je ne vais pas avoir la patience d'attendre sa sortie sur nos écrans...

    Je remarque chez vous une tendance irritante à pointer une arme sur tous ceux qui ne sont pas d'accord avec vous.
    (Abe, page 35)

    Bref, bilan de ce tome :
    toujours aucun mort (même que ça commence à devenir flippant...^^)

    Différences entre comics/série (attention, spoiler

    ♦ dans la série, c'est Rick, Carl et Michonne qui en partant à la recherche de munitions retrouvent Morgan embusqué dans une maison, rendu fou par la mort de son fils Duane, mais cet épisode intervient avant l'attaque du Gouverneur ; dans le comics, le détour par l'ancienne ville de Rick est entrepris par l'ancien flic, Carl et Abe
    ♦ la découverte du suicide collectif d'une famille intervient dans la série juste après l'attaque meurtrière du Gouverneur, quand les survivants du pénitencier se retrouvent dispersés en petits groupes (cette découverte est effectuée par Michonne et Carl)
    ♦ l'attitude inquiétante du jeune Bill (ou Ben) rappelle celle de Lizzie dans la série
    ♦ dans la série, Maggie ne tente pas de se suicider (enfin pas à ce stade de l'histoire)
    ♦ dans la série, Rick n'est pas réuni si tôt au trio formé par Abe, Eugène et Rosita
    ♦ les liens intimes entre Rosita et Abe ne sont pas connus dans la série à ce stade de l'histoire
    ♦ la tentative du viol sur Carl intervient dans la série à la saison 4, alors que Michonne, Rick et son fils se dirigent vers le sanctuaire ; c'est l'intervention de Daryl qui a rejoint cette bande qui permet de les sauver.

     

     Appréciation :

    note : 3 sur 5

    Mes autres avis sur la saga : tome 1 ♦ tome 2tome 3 ♦ tome 4 ♦ tome 5 ♦ tome 6tome 7tome 8tome 9 ♦ tome 10 ♦ tome 11tome 12 ♦ tome 13 ♦ tome 14 ♦ tome 15tome 16 ♦  tome 17 ♦ tome 18

    extrait

    Vers quel avenir ? de Robert Kirkman & Charlie Adlard - Walking dead, tome 10    Vers quel avenir ? de Robert Kirkman & Charlie Adlard - Walking dead, tome 10

    divers

     

    Logo Livraddict

    babelio

    « Indulgences de Jean-Pierre BoursLes chasseurs de Robert Kirkman & Charlie Adlard - Walking dead, tome 11 »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 8 Novembre 2014 à 21:22
    Alison Mossharty
    Pour le graphisme j'aimerais que les cieux t'entendent, mais perso, je n'ai toujours pas vu d'amélioration (ou peut être qu'ils ont essayé mais je suis tellement désespérée par rapport au graphisme du 1er tome que je n'arrive même pas à voir la différence XD)
    C'est vrai que parfois, à tout enchaîner, on perd un certain intérêt (surtout que tu les lis à une vitesse constante, j'admire :D).
    Alors, je n'ai plus qu'à te souhaiter beaucoup de morts pour le prochain tome :D
    2
    Mardi 9 Décembre 2014 à 10:53

    Désolée pour la réponse tardive, Allie !
    Pour en revenir à ce tome, je dois avouer que cela fait longtemps que je ne prête plus attention aux dessins !! Encore heureux que le scenario tient la route... même si j'ai parfois l'impression de tourner en rond !!
    J'ai encore craqué à ma médiathèque en empruntant les tomes 12, 13, 14...

    Merci pour ta constance dans les commentaires ! ^^

    3
    Samedi 13 Décembre 2014 à 17:02
    Alison Mossharty
    Pas de soucis, je suis parfois très longue aussi à répondre aux commentaires alors je ne t'en veux pas du tout, bien au contraire ^^
    Oui, j'ai vu ça, je suis en train de lire tes nouvelles chroniques justement =)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :