• Le Grand Voyage de Jean M. Auel - Les Enfants de la terre, tome 4

    Le Grand Voyage de Jean M. Auel - Les Enfants de la terre, tome 4

    Fiche détaillée

     Auteur > Jean M. Auel
    Editeur > Le Grand Livre du Mois
    Série > Les Enfants de la terre
    Genre > roman préhistorique
    Date de parution > 1990 aux USA, 1991 en France, 1991 pour la présente édition
    Titre original > The Plain of Passage
    Nombre de pages > 656
    Traduction > de l'américain par Alexis Champon

    auteur
    (sources : Evene)

    jean m auelNée en 1936 à Chicago, Jean Auel décide à l’âge de 40 ans de quitter ses fonctions dans une entreprise électronique qu’elle ne juge plus assez intéressantes. En attendant de trouver un nouvel emploi, elle se met à écrire une nouvelle dont l’héroine est une femme de la préhistoire. Jean Auel consacre alors son temps à faire des recherches sur cette époque pour laquelle elle se passionne. Ainsi naît Alya, une jeune femme de la tribu des Cro-Magnon, qui au fil de ses aventures, fait revivre tout un pan de la préhistoire.
    Le premier livre de la saga, Le Clan de l’Ours des cavernes, publié en 1980, rencontre un très grand succès. A travers Ayla, figure résolument moderne, ce sont les thèmes de la différence, de la place de la femme dans la société et de la relation des hommes avec la nature qui sont abordés dans les six romans, vendus à plus de 45 millions d’exemplaires à travers le monde.
    - site dédié -

    quatrieme de couverture

    Ayla et Jondalar, son compagnon, poursuivent leur traversée des steppes immenses du continent européen. La femme aux cheveux d'or et le géant blond suscitent le trouble et l'effroi sur leur passage. Les peuples rudes qu'ils rencontrent vivent de la chasse et de la cueillette mais n'ont jamais vu d'animaux domestiques. Or, ce couple étrange se déplace à cheval, en compagnie d'un loup apprivoisé. D'où tient-il donc ses pouvoirs ?
    En quête d'un lieu qui deviendrait le foyer de leur amour, Ayla et Jondalar affrontent mille périls et feront maintes découvertes au cours de ce voyage initiatique à travers un monde inconnu, dangereux et grandiose.

    première phrase

    "A travers la brume poudreuse, la femme aperçut au loin un faible mouvement et se demanda s'il s'agissait du loup qu'elle avait vu gambader quelques instants plus tôt."

    avis personnel

    Le Grand Voyage de Jean M. Auel - Les Enfants de la terre, tome 4

    Bon, certaines de mes craintes se sont confirmées à la lecture de cette suite : Auel ne s'est pas rattrapée et commet les mêmes erreurs que dans le tome précédent, à savoir des redites, des descriptions aussi longues qu'un jour sans pain, et une trop grande présence de scènes sexuelles qui n'apportent rien à l'histoire.
    Cinq années se sont écoulées entre la publication du tome 3 et celle du tome 4, si bien que l'auteure se sent obligée de rappeler en de longs passages les événements qui se sont déroulés depuis le début de la saga. De plus, on a encore le droit à d'interminables descriptions sur la faune et la flore comme si l'auteure voulait à tout prix nous démontrer qu'elle s'était documentée; on a également l'impression qu'elle écrit comme si c'était le 1er tome de la série et que le lecteur découvrait cet univers préhistorique. Sincèrement, je n'en pouvais plus !
    Et mon moral a fini de sombrer en découvrant l'appétit sexuel insatiable de notre couple fétiche... Je sais que la télé n'existait pas encore mais par le Grand Mog-Ur, un peu de tenue, les enfants !
    Ils chassent, ils font l'amour ! Ils traversent une rivière, ils font l'amour ! Ils réparent leurs outils, ils font l'amour ! Et ainsi de suite... Auel réussit même l'exploit d'écrire un passage comique de manière involontaire : Jondalar, toujours anxieux et sur-protecteur dès qu'il s'agit d'Ayla, s'apaise illico quand il peut insinuer son mammouth laineux dans la caverne sacrée de son incroyable compagne ! (désolée pour ce moment d'égarement, je craque !) Jugez vous-mêmes : "Contrairement à son habitude, Ayla restait silencieuse, perdue dans ses souvenirs nostalgiques, mais elle répondit de bonne grâce aux caresses de Jondalar. Le mutisme de sa compagne cessa alors de l'inquiéter." (page 312). Collector, non ?  :)
    Ah oui, j''allais oublier l'essentiel : page 174, nous nous rendons compte qu'Ayla et Jondalar viennent d'inventer le 69... S'ils pouvaient seulement apprendre les bienfaits de l'abstinence... ^^

    Les 300 premières pages ont donc été une véritable torture pour moi, si bien que j'ai maintes fois survolé les passages répétitifs et/ou assommants. J'ai même abandonné ma lecture plusieurs jours de suite et ne l'ai reprise que parce que j'organisais cette lecture commune.

    Mon intérêt s'est relevé quand Jondalar échoue chez les S'Armunai, /!\Attention spoiler/!\tribu où les femmes ont pris le pouvoir, éliminant les opposants mâles et asservissant les autres../!\Fin du spoiler/!\ De même, leur rencontre avec un couple de Têtes Plates a comblé pour un temps ma frustration concernant l'absence d'informations sur la destinée du clan adoptif d'Ayla. J'ai même souri plusieurs fois à certaines remarques humoristiques de Yorga, et à l'humour involontaire de Guban : "Une femme [des Autres] connaissait parfaitement le langage du Clan, et un homme, avec des capacités plus limitées, mais certainement plus utiles puisque c'était un mâle..." (page 596)
    Mais sincèrement, ce sont les seuls bons moments de lecture pour moi (avec la légende qui naît chez les différents peuples rencontrés par Ayla et Jondalar quand ils leur apparaissent avec leurs chevaux et leur loup ! ).

    En parlant de ces différents peuples, il s'agit de ceux déjà croisés par Jondalar et son frère Thonolan lors de leur Grand Voyage à l'aller (tome 2). Malheureusement, l'arrivée de Jondalar et d'Ayla chez eux est toujours traité selon le même schéma :
    ♦ ils sont effrayés par les animaux mais reconnaissant Jondalar acceptent de les accueillir
    ♦ Ayla les fait profiter de son savoir de guérisseuse
    ♦ Jondalar se demande s'il n'a pas engendré un enfant de son esprit lors de son 1er passage, mais comme par hasard, ses anciennes maîtresses ont toutes quitté leur tribu
    ♦ Loup s'amuse avec les enfants
    ♦ chaque peuple est impressionné par leurs inventions
    ♦ leurs hôtes leur proposent de s'installer définitivement chez eux malgré le passé d'Ayla
    ♦ ils s'échangent des cadeaux puis se disent adieu

    Alors, plus de 600 pages sans véritable intrigue, avec des personnages manichéens sans aucune profondeur et quelques dialogues creux frôlant parfois le ridicule, c'est long, très long, aussi long que ce voyage de retour accompli par Jondalar et Ayla...
    Je ne me fais plus d'illusions sur le reste de la saga, mais je me dis : courage, plus que deux livres à lire !!!

    Appréciation :

    note : 2 sur 5

    Mes autres avis sur la saga : tome 1tome 2 ♦ tome 3 ♦ tome 5

    extrait

    Pas d'extrait cette fois-ci, trop la flemme d'en chercher un qui me plaise...

    divers

    Lecture commune : Les Enfants de la Terre, tome 1

    La 4ème LC que j'organise !
    D'autres billets :  ♦ Sayyadina 1ère partie2è partie ♦ PetiteMarie ♦ Koelia ♦ Envie de lecture

    Défi "La guerre du feu"

    Ma 4ème participation au défi "La Guerre du feu"

    Challenge "Mythologies du monde " proposé par Myrtille

    Ma 16ème participation au challenge de Myrtille - relation aux mondes des esprits et rituels sacrés de la Préhistoire réinventés

     

    Logo Livraddict

    babelio

    booknode

    « Neferhor ou la quête d'Isis d'Isabelle Dethan - Sur les terres d'Horus, tome 7L'Iliade d'Homère »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 1er Décembre 2013 à 09:09
    En effet, tu es moins indulgente que moi. Mais je me suis trop attachée aux personnages en fait. D'où mon incapacité à en dire trop de mal! Sinon je vais continuer le challenge: à la médiathèque j'ai trouvé une série pour enfants/ado qui se passe à la préhistoire. Donc je vais essayer de faire un billet dessus!
    2
    Dimanche 1er Décembre 2013 à 11:33

    Malheureusement, Jondalar et Ayla m'ont énormément agacée dans la 1ère partie du livre, ça a dû jouer sur mon ressenti global...

    Chouette ! Je suis justement en train de dresser une liste pour la suite du challenge... Il s'agit de quelle série ?

    3
    Dimanche 1er Décembre 2013 à 13:33

    ça s'appelle Chronique des temps obscurs, et c'est de Michelle Paver

    4
    Dimanche 1er Décembre 2013 à 20:28

    Merci Koe, je le note !

    5
    Mardi 3 Décembre 2013 à 15:55
    J'ai mis le temps à venir lire vos avis sur le tome, toute mes excuses.
    Je te trouve très sévère mais je comprends ton ressenti.
    Comme tu l'as si bien dit : courage, plus que deux tomes à lire ! :)
    6
    Mercredi 4 Décembre 2013 à 09:28

    Tu n'as pas à t'excuser, Envie de Lecture !

    C'est vrai qu'en me relisant, je me trouve un chouia sévère mais j'ai écrit cette chronique à chaud, si je puis dire !

    Merci beaucoup pour ton passage ici...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :