• [Rendez-vous] Héros ou couple inoubliable (3)

    Héros ou couple inoubliable

    Cassie56 nous propose ce rendez-vous hebdomadaire pour parler d’un héros ou d’une héroïne ou d’un couple qui nous a marqué (en alternance d’une semaine sur l’autre), récemment ou de façon plus ancienne et de répondre à 3 questions :

    ♦ Pourquoi cette personne ou ce couple ? ♦
    ♦ Est-ce le personnage (ou le couple) principal ? ♦
    ♦ Quel aspect particulier du personnage ou de la relation vous l’a fait aimer ? ♦

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    J'ai choisi de vous parler aujourd'hui de Llandon, le roi des Hauts-Elfes de La Trilogie des elfes de Fetjaine. Il m'avait beaucoup touchée dans le tome 2 et je me propose de vous en expliquer les raisons...

    Llandon

    Pourquoi cette personne ?

    J'ai bien aimé sa nature ambivalente : d'abord douce et diplomate dans le tome 1, puis basculant sur des voies meurtrières lorsqu'il se rend compte que sa reine l'a trompé dans le tome 2, et enfin, brisée et diminuée dans le dernier tome...

    Est-ce le personnage principal ?

    Llandon n'est qu'un personnage secondaire dans La Trilogie des elfes mais son charisme et son destin appartenant aux héros de la tragédie grecque ont su capter tout mon intérêt, si bien que j'attendais les passages où il entrait en scène avec une impatience fébrile...

    Quel aspect particulier du personnage vous l’a fait aimer ?

    Avant de développer davantage mon ressenti sur Llandon, je dois vous expliquer la vision de Fetjaine sur les elfes : ceux-ci sont présentés comme exerçant à la fois fascination et horreur sur les hommes (et par ricochet sur les lecteurs aussi ! ).
    Ce sont des êtres d'une grande beauté, éthérés et graciles, mais également impudiques, se donnant librement aux partenaires de leur choix lors de la nuit de Beltein. Ils incarnent de ce fait une part animale dont sont étrangers les hommes; de plus, ils sont dénués de tout sentiment, ce qui en fait un peuple sage, délivré des faiblesses humaines, mais les rend également froids, voire cruels, presque sauvages...

    Or, Llandon découvre qu'il peut ressentir des sentiments humains jusqu'ici étrangers à la nature elfique, comme l'amour,  et par conséquent la haine et la jalousie... Il va en faire l'amère expérience en découvrant la trahison de la reine Lliane avec l'humain Uter et le fruit de cet amour adultère :
    "C'était bien ainsi qu'elle soit seule face à Llandon. Que nul ne voie les traits du roi se figer à la vue de l'enfant, le doute et le chagrin dans ses yeux. (...) Llandon était là. Il tendait les bras vers elle, mais ses yeux ne souriaient pas. Il savait, bien sûr... (...) Malgré sa maîtrise, Llandon marqua un mouvement de recul et se troubla à la vue de l'enfant. (...) Les yeux du roi, un instant égarés, se posèrent sur son épouse avec une telle expression d'hébétude que le coeur de Lliane se brisa une fois encore. Elle tendit le bras pour lui effleurer la joue d'un geste tendre mais Llandon s'écarta comme si elle l'avait giflé." (Tome 2, page 40)

    Les passages où Llandon découvre son humanité et les souffrances morales en découlant sont véritablement poignants. Il réagit non seulement comme un mari trompé, mais aussi comme un amant trahi, et on comprend qu'il aime la reine avec la même exclusivité que les humains.
    Dévasté par la jalousie, il part donc en guerre contre les hommes mais rien ne peut étancher sa soif vengeresse, le poussant à commettre toujours plus de tueries... jusqu'à son face-à-face avec l'amant de sa femme, qui, habité par l'esprit et la magie de Lliane, le punit spectaculairement :

    "Llandon.
    Il marchait à grandes enjambées, sa longue dague d'argent à bout de bras, et à sa vue le bourdonnement de la foule se transforma en un vacarme indescriptible. Depuis un an, Llandon avait ravagé le royaume de Logres, et plus d'un homme d'armes avait par sa faute perdu un être cher, une ferme, du bétail. Quant aux guerriers elfes qui le découvraient à son passage, la plupart d'entre eux l'avaient abandonné par dégoût, au fil de ses tueries insensées, et le simple fait de le revoir les emplissait de honte.Avant que quiconque ait pu tenter de l'arrêter, il grimpa jusqu'à Uter, l'empoigna par sa tunique et leva sa dague, le visage déformé par une haine absolue.
    (...) Llandon, aussitôt, abaissa le bras, une moue horrifiée sur le visage. Les yeux d'Uter avaient changé. Ils étaient d'un vert si clair qu'ils étaient presque doré. Les yeux de Lliane. Et Lliane, par sa bouche, murmurait un enchantement mortel : Llandon aelf aetheling, restan aefre. Restan aefre, haelf hlystan ! Le regard de l'elfe se brouilla. Ses paupières s'abaissèrent et, alors que son corps s'agitait de tremblements, des larmes de sang suintèrent de ses orbites et roulèrent sur ses joues.
    (...) Alors, dans un ultime spasme, Llandon lâcha sa dague, tomba à genoux et s'effondra, face contre terre devant le chevalier, brisé comme une marionnette et gémissant de manière pitoyable, en reprenant son souffle avec des hoquets de noyé, le sang de ses yeux brûlés se mêlant à la poussière." (Tome 2, page 234-235)

    Comme vous le voyez, le personnage de Llandon échappe à tout manichéisme, et les descriptions qu'en donne Fetjaine à chacune de ses apparitions sont très évocatrices et marquantes. Bien que Llandon soit un personnage secondaire, j'ai trouvé que c'était l'un des plus fouillés et des plus envoûtants de la série (dommage qu'il apparaisse si peu dans le tome 3)... Et pourtant, dieu sait combien je suis allergique à toute expression de jalousie de la part de mon chéri, alors pourquoi tant de compassion de ma part, hein ? pourquoi ?...

    Llandon
    dessin©Jean Linnhoff

    Et vous, avez-vous un héros inoubliable ?

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    D'autres héros inoubliables :

    ♦ le chat Edward chez Cassie

     

    « Lecture commune : Les Enfants de la Terre, tome 5[Top Ten Tuesday] Top 10 des livres lus en 2013 (7) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 25 Décembre 2013 à 19:57
    Sylly

    Sublime ! Tu me donne encore plus envie de lire cette série.
    Bien que je sois également allergique à la jalousie, j'imagine a quel point le cœur de ce héros doit être brisé à la trahison de sa femme et un cœur écrasé comme ça est capable de toutes les pires choses ... Les sentiments humains qu'il ressent finalement sont exacerbés par la douleur, des sentiments qu'il ne peut maîtriser étant donné qu'il n'en connaissait pas véritablement l'existence ...
    Rohlala j'ai vraiment envie de lire cette saga !!!

    je ne pense pas pouvoir faire mon article cette semaine ... 


    Bisous et encore joyeux noel :)

    2
    Mercredi 25 Décembre 2013 à 21:06
    Alison Mossharty
    J'avais déjà lu un article sur cet saga sur ton blog ! Ce personnage a l'air de t'avoir marquée ^^ c'est frustrant quand un personnage qu'on apprécie n'est qu' un second rôle et qu'on le voit moins, le t3 n'a pas du être marrant à lire si il était peu présent !
    Très bon Noël en tout cas :-)
    3
    Jeudi 26 Décembre 2013 à 08:47

    ouh là là, Sylly, quelles lourdes responsabilités sur mes frêles épaules... J'espère que tu ne seras donc pas déçue, mais je dois t'avertir quand même que cette Trilogie fait partie des premiers livres écrits par Fetjaine et que l'on a parfois l'impression que certaines intrigues sont inabouties et les personnages parfois pas assez développés...
    mais c'est vrai que Llandon apparaît comme un personnage damné, qui perd son âme en se laissant dominer par sa jalousie...
    à bientôt pour d'autres héros, alors...
    bizzz et bon Noël à toi !

    quelle mémoire Alison ! et pour répondre à ta question, c'était over méga frustrant même... et comme tu le soulignes, j'ai été fort désappointée de ne voir apparaître Llandon qu'une fois dans le tome 3 ! arghhhhh... mais je compte m'atteler à ses Chroniques des elfes, la préquelle ... gniark gniark gniark... Bon Noël à toi également !

    4
    Vendredi 27 Décembre 2013 à 09:03

    coucou,


    j'avais commencé le tome 1 de cette série il y a longtemps mais je n'avais pas vraiment accroché, ton avis me donne envie de retenter l'expérience, peut-être me plaira t-il cette fois. ;)


    Mon héros est paru avec un peu de retard. Bonne fin de semaine. ;)

    5
    Vendredi 3 Janvier 2014 à 21:47

    Je comprends que tu n'aies pas accroché, j'avais été également déçue par le tome 1 ! Par contre, le tome 2 est excellent...

    Et cette semaine, c'est moi qui suis en retard...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :