• Les contes macabres d'Edgar Allan Poe - illustré par Benjamin Lacombe

    Les contes macabres d'Edgar Allan Poe - illustré par Benjamin Lacombe

    Fiche détaillée

     Auteur > Edgar Allan Poe
    Editeur > France Loisirs
    Genre > nouvelles fantastiques, horreur
    Date de parution > 1835 à 1845 aux USA, 1847 à 1856 pour la 1ère traduction en France, 2011 pour la présente édition
    Nombre de pages > 218
    Illustration > Benjamin Lacombe
    Traduction > de l'américain par Charles Baudelaire

    auteur
    (sources : Evene et Wikipédia)

     Edgar Allan Poe

    Né en 1809 à Boston, Edgar Allan Poe est considéré comme l’inventeur du roman policier. Il évolue tout au long de sa vie entre génie créateur et folie destructrice. Fils de comédiens désargentés, Edgar Poe est adopté après leur mort par un riche négociant avec qui il voyage en Europe. Après de brillantes études en Angleterre, le jeune homme intègre l'école militaire américaine de West Point d'où il est rapidement renvoyé. Alcoolique et sujet aux crises hypocondriaques, l’écrivain est fragilisé par la mort de sa femme, âgée de 24 ans, et décède deux ans plus tard en 1849. Longtemps considéré comme un poète maudit, ses écrits fantastiques et cauchemardesques, tels que les recueils de contes Histoires fantastiques ou Histoires extraordinaires, sont aujourd'hui reconnus comme précurseurs du surréalisme. C’est en France, en particulier grâce à Baudelaire, son traducteur, qu’Edgar Allan Poe va connaître la notoriété avant de devenir une icône de la littérature mondialement admirée. 
    Image © Benjamin Lacombe  2010


     Benjamin LacombeNé en 1982 à Paris, il entre en 2001 à l'École nationale supérieure des arts décoratifs (ENSAD), où il suit sa formation artistique. Parallèlement à ses études, il travaille en publicité et dans l'animation et signe à 19 ans sa première bande dessinée et quelques autres livres illustré. Son projet de fin d'études, Cerise Griotte, dont il est l'auteur et l'illustrateur, devient son premier livre jeunesse et sort aux éditions du Seuil jeunesse en mars 2006. Il est publié l'année suivante par Walker Books (USA) et est nommé par le prestigieux hebdomadaire Time Magazine comme l'un des 10 meilleurs livres jeunesse de l'année 2007 aux États-Unis.
    Depuis, Benjamin Lacombe a écrit et illustré de nombreux livres. Il expose régulièrement son travail. Les thématiques les plus récurrentes qu’aborde Benjamin Lacombe sont l’enfance, la différence, la mélancolie. Des thèmes assez durs, mais qui sont parlant à la fois pour les jeunes et les adultes. Parmi ses inspirations, on compte le préraphaélisme, le quattrocento italien, le primitivisme flamand, mais aussi des artistes plus contemporains comme Tod Browning et son univers « freaks », Tim Burton, Fritz Lang et son film Métropolis. Il utilise pour ses illustrations et ses ouvrages des techniques variées, allant de la gouache à la graphite, en passant par le fer à chaud et la peinture à l’huile, ce qui lui permet d’obtenir des effets différents selon ce qu’il souhaite faire transparaitre dans un ouvrage. Si la plupart des réalisations d’ouvrages de Benjamin Lacombe concerne le secteur jeunesse, il a toutefois publié des livres illustrés adultes, en reprenant notamment les nouvelles des Contes Macabres d’Edgar Allan Poe, mais aussi l’histoire de Notre-Dame de Paris avec le texte intégral de Victor Hugo. De plus, les pièces présentées lors des expositions sont le plus souvent orientées adulte. 
    - son blog -

    quatrieme de couverture

    "Quelque chose de profond et de miroitant comme le rêve, de mystérieux et de parfait comme le cristal ! Un vaste génie, profond comme le ciel et l'enfer !"
    Charles Baudelaire à propos de l'oeuvre de Poe

    première phrase

    "Le malheur est divers."

    avis personnel

    A l'occasion du bicentenaire de la naissance de Poe, Benjamin Lacombe a sélectionné 8 nouvelles de l'auteur américain qu'il a lui-même illustrées.
    Je connaissais déjà Poe à travers ses Nouvelles histoires extraordinaires, que j'avais lues au collège, mais pas du tout Lacombe dont les illustrations s'accordent parfaitement à l'atmosphère à la fois mélancolique et dérangeante qui se dégage de chacune de ces nouvelles...

    Les contes macabres d'Edgar Allan Poe - illustré par Benjamin Lacombe
    Image © Benjamin Lacombe  2010

    J'ai donc été heureuse de me replonger dans certains de ses écrits et d'en découvrir de nouveaux. Par contre, mieux vaut lire au calme pour mieux savourer la prose de l'auteur qui est profonde et très belle; je ne sais d'ailleurs si cela tient de la traduction de Baudelaire qui, selon certains experts, est d'une très grande qualité littéraire mais prend apparemment quelques libertés par rapport au texte initial allant même jusqu'à trahir l'esprit de Poe; malheureusement, mon anglais est trop mauvais pour lire dans la version originale, tant pis !

     Pour en revenir aux nouvelles, celles choisies par l'illustrateur sont centrées sur les femmes, à part Le coeur révélateur. Epouse malheureuse ou atteinte de consomption, la femme selon Poe est souvent victime de la haine ou de l'indifférence de son mari quand elle n'est pas l'objet de son obsession amoureuse morbide !

     illustré par Benjamin Lacombe
    Image © Benjamin Lacombe  2010

     Mais la femme n'est pas le seul élément récurrent de ces nouvelles. D'autres thèmes se répètent et s'entrelacent :
    ♠ la mort et la résurrection (La Chute de la maison Usher, Ligeia, Morella) ♠
    ♠ la maladie mentale (Bérénice, La Chute de la maison Usher) ♠
    ♠ l'alcool et l'opium, qui sont vus comme une maladie par Poe, et qui altèrent la conscience (Bérénice, Le Chat noir) ♠
    ♠ l'obsession qui mène au meurtre ou à la profanation (Bérénice, Le Coeur révélateur, Le Portrait ovale) ♠
    ♠ le double (La Chute de la maison Usher, Le Chat noir, Morella) ♠
    ♠ la culpabilité (Le Coeur révélateur, Le Chat noir) ♠
    ♠ l'imagination délirante du narrateur qui influe sur sa perception de la réalité et sur la nôtre ♠

    illustré par Benjamin Lacombe
    Image © Benjamin Lacombe  2010

    L'Ile de la fée est un peu à part puisqu'il est plutôt contemplatif et débouche sur une rêverie de l'auteur.

    Pour conclure, une lecture très agréable : la plume de Poe sait distiller à merveille l'angoisse et une tension progressives tandis que les illustrations de Lacombe soulignent avec brio cette atmosphère aussi sombre qu'oppressante. Mais pour savourer ces mots et ces illustrationss comme ils le méritent, mieux vaut prendre son temps et s'attarder sur certains passages ou images, sinon l'on risque de passer à côté d'une expérience assez fabuleuse...

    Personnellement, mes nouvelles préférées ont été Le Chat noir, La chute de la maison Usher, Ligeia et Le Portrait ovale.
    J'ai moins aimé Le Coeur révélateur dont la chute finale utilise les mêmes ressorts que pour Le Chat noir...
    Et vous, laquelle avez-vous préféré ?

    Appréciation :

    note : 4 sur 5

     Par contre j'aurais quelques reproches à formuler à l'édition : des coquilles viennent se glisser dans les dates et dans les coupures de mot; de plus, il aurait été plus pratique pour le lecteur que les notes figurent en bas de page et non en fin de livre au vu de son format...

    Pour finir, une petite vidéo dont les images lacombiennes et la musique illustrent à merveille selon moi les nouvelles de Poe :


    BA Les Contes Macabres par SoleilProductions

    extrait

    page 90 :
    "Pendant les quelques jours qui suivirent, son nom ne fut prononcé ni par Usher ni par moi; et durant cette période, je m'épuisai en efforts pour alléger la mélancolie de mon ami. Nous peignîmes et nous lûmes ensemble; ou bien j'écoutais, comme dans un rêve, ses étranges improvisations sur son éloquente guitare. Et ainsi, à mesure qu'une intimité de plus en plus étroite m'ouvrait plus familièrement les profondeurs de son âme, je reconnaissais plus amèrement la vanité de tous mes efforts pour ranimer un esprit, d'où la nuit, comme une propriété qui lui aurait été inhérente, déversait sur tous les objets de l'univers physique et moral une irradiation incessante de ténèbres."

    divers

    Livra'deux pour pal'Addict

    Ma 2ème participation en trinôme avec BO-o-M et Samlor;

    Kafka sur le rivage de Haruki Murakami

    Challenge organisé par Helran - 4ème escale comptant pour les Etats-Unis.

    Challenge "50 états 50 billets" organisé par Sofynet

    Ma 1ère participation au challenge de Sofynet - nuitée à Baltimore dans le Maryland...

    Challenge "Un classique par mois"

    Le 2ème classique du mois d'avril pour le challenge organisé par Stephie.

    La pourpre et l'or - Murena T1 - de Dufaux et Delaby

    Ma 16ème participation au challenge de Miyuki -

     

    Logo Livraddict

    booknode

    babelio

    « Challenge "50 états, 50 billets" organisé par SofynetLe Livre sans nom d'Anonyme »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 19 Avril 2013 à 17:20

    Génial, je suis heureuse que ça t'aie plus, franchement :D Ton avis renforce le mien de vouloir lire ce livre ^^

    2
    Parthenia Profil de Parthenia
    Vendredi 19 Avril 2013 à 18:12

    Merci en tout cas d'avoir mis ce livre sur la liste...

    J'espère que tu prendras autant de plaisir que j'en ai pris à le lire ! Surtout, viens me poster le lien de ta chronique si tu en fais une à ton tour, je serai heureuse de découvrir ton avis !!

    3
    Mardi 23 Avril 2013 à 15:27
    Sofynet Challenge 50

    Un bien joli livre appremment, j'ai très envie de le découvrir ! Hop, billet ajouté (tout d'abord dans les états, ensuite je le basculerai dans ta page perso du site, lors de mise à jour). 

    4
    Parthenia Profil de Parthenia
    Mardi 23 Avril 2013 à 18:15

    Merci Sofynet !

    5
    Jeudi 10 Avril 2014 à 10:00
    Voui ^^ ce livre est superbe. A l'origine je suis fan des récits de Poe mais en plus illustrés par Benjamin Lacombe dont j'adore le travail. J'adore le lire et le regarder :)
    6
    Vendredi 11 Avril 2014 à 14:07

    Il est vrai que cette association Poe/Lacombe est très réussie ! Par contre, je ne connais aucune autre oeuvre de l'illustrateur... faudrait que je comble cette lacune ! yes

    7
    Samedi 12 Avril 2014 à 10:05
    J'ai également le Notre-Dame illustré par Lacombe, tous ces travaux sont superbes ^^
    8
    Vendredi 18 Avril 2014 à 14:34

    ah ben, j'avais justement lu une critique très positive sur ND de Paris illustrée par Lacombe il y a peu... mais je dois me consacrer d'abord sur ma monstrueuse PAL...sarcastic

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :