• La Reine de la Folie de Sébastien Thréhout - La Table des Immortels, tome 1

    La Reine de la Folie de Sébastien Thréhout - La Table des Immortels, tome 1

    Merci à

    Livraddict

    et à 

    La Reine de la Folie de Sébastien Thréhout - La Table des Immortels

    pour ce partenariat !

    fiche détaillée

    Auteur > Sébastien Thréhout
    Editeur > Nestiveqnen
    Collection >  Fractales/Fantasy
    Genre > fantasy
    Date de parution > 2014
    Nombre de pages > 372

    auteur
    (sources : Nestiveqnen éditions )


    Rôliste, fan de littérature, quand Sébastien Thréhout a commencé à écrire, c’est tout simplement dans son domaine de prédilection qu’il l’a fait : la fantasy.
    Sa fantasy lui est très personnelle : elle est à la fois puissante, riche en évocations et il ne se prive jamais de rendre la réalité crue et violente, ce qui le classe dans la branche très prisée des auteurs de « dark fantasy ».
    Il vit aujourd’hui dans la région de Nice.

     

    quatrième de couverture

    L’Immortel Oboss, père de la magie et du mensonge, œuvre en secret depuis des siècles afin de détruire la Table des Immortels, cette relique honnie sur laquelle est gravé le nom de chaque Immortel et qui les prive d’une partie de leurs pouvoirs et protège les humains.
    Tandis qu’il avance ses pions, son ennemi, l’ordre Sadourak et ses chevaliers dont l’armure a fusionné avec leur chair, perd chaque année de son influence et de son pouvoir.
    Mais d’autres forces s’éveillent et alors que le monde d’Ern retient son souffle, la Reine de la Folie, l’Immortelle Sanne, envoie les ancêtres corrompus hanter la terre des hommes en vue de préparer le retour de son frère Oboss.

    première phrase

    "L'hiver glace les terres et le cœur des hommes."

    avis personnel

     C'est la couverture, très belle, distillant une atmosphère sombre et déliquescente proche de la folie, qui avait retenu mon attention, et le résumé de l'éditeur avait achevé de me convaincre.

    Prise par d'autres engagements et par mon travail, j'ai commencé ma lecture tardivement avec la crainte de dépasser le délai imparti mais je l'ai finalement lu en trois jours, fascinée par l'univers inventé par Sébastien Thréhout.

    L'histoire se déroule dans le monde d'Ern, 1200 ans après l'écriture de la Table des Immortels, qui a emprisonné une partie de leurs pouvoirs en son sein afin d'en protéger les hommes, ainsi que la création de l'ordre chevaleresque Sadourak qui tente d'empêcher les tentatives de réincarnation d'Oboss, le Maître des Mensonges.

    Dans le même temps, une conspiration, visant à destituer le haut-roi, se noue entre des protagonistes aux situations et visées opposées.

    Chaque chapitre est présenté à travers le point de vue d'un des personnages, et je dois dire qu'au début, vu la multitude des protagonistes, des lieux et des situations, j'ai eu un peu de mal à m'y retrouver. Encore heureux qu'une carte, présente en début d'ouvrage, me permettait de situer les actions, m'aidant ainsi à m'ancrer dans le récit. Puis, après un temps d'adaptation, je me suis sentie complètement happée par les différentes intrigues et j'ai littéralement dévoré le livre.

    La Reine de la Folie de Sébastien Thréhout - La Table des Immortels, tome 1

    J'ai vu que certains lecteurs reprochaient à l'auteur de s'être trop librement inspiré de G.R.R. Martin. Personnellement, cela ne m'a pas du tout gênée, surtout que Martin s'est lui-même beaucoup inspiré de personnages, de lieux et d'événements historiques largement reconnaissables (ainsi que d'auteurs comme Maurice Druon pour son goût des intrigues de cour), et que Sébastien Thréhout de son côté a su créer un univers qui lui est vraiment propre. En outre, son écriture est très belle, très évocatrice, nous immergeant complètement dans ce monde de magie et de fantasy. J'ai trouvé certaines descriptions vraiment saisissantes, j'ai même éprouvé de l'admiration face à sa faculté à rendre certains passages aussi visuels. Certaines scènes (par exemple celle avec la consécration du Sakt, ou la rencontre entre Oboss et son frère Sakrajka, ou encore le choix des bouffons) m'ont vraiment marquée.

    J'ai également beaucoup aimé le bestiaire et les différents niveaux de magie. Je ne vous en dis pas plus pour vous laisser le plaisir de la découverte mais je peux vous assurer que l'auteur a construit un univers solide et cohérent. Au début, on a surtout la vision des humains sur le rôle dévoyé des Immortels qui apparaissent comme des ennemis implacables (enfin surtout selon le point de vue l'ordre Sadourak dont la position me semble assez proche du fanatisme, ou du moins d'un certain sectarisme) mais ensuite certaines informations distillées de-ci de-là nous font nous perdre en conjectures sur leur véritable volonté de nuisance... En tout cas, on sent que quelque chose se prépare, que quelqu'un tire les ficelles, utilisant pour ce faire les passions des hommes !

    Concernant les personnages, ils ont tous peu ou prou quelque chose d'attachant (ou du moins intriguant pour les plus antipathiques), même si j'ai une petite préférence pour Deïal, dont la destinée est bien cruelle, et Baldir...

    Pour conclure, une lecture prenante et captivante. J'ai complètement adhéré à l'univers riche et complexe proposé par l'auteur, tellement même que je n'ai pas pu m'empêcher de commander le tome 2 avant même la fin de cette chronique !

    Je remercie  Livraddict et les éditions NestiveQnen pour ce partenariat.

    Appréciation :

    note : 5 sur 5

    Mes autres avis sur la saga : tome 1 ♦ tome 2 ♦ tome 3 ♦ 

    extrait

    Il y avait moins de deux semaines que son mentor avait ajusté les différentes parties de l'armure de fer-prié à même sa peau. Deïal se souvenait de la première brûlure du métal gris quand il avait mordu sa chair. Quelques heures plus tard, seule sa tête émergeait de cette carapace métallique qui recouvrait tout son corps. Les Pra lui avaient alors rasé les cheveux et avaient tracé douloureusement les runes de puissance sur son crâne et son visage à l'aide d'une lame purifiée, allant jusqu'à gratter l'os par endroits. Deïal s'était juré de ne pas crier et avait tenu bon jusqu'à la fin d l'opération. La suite fut une véritable torture et, plusieurs fois, il s'évanouit. Les mystiques s'étaient mis en lévitation et avaient contacté le vide pour canaliser l'énergie primaire et la déverser en lui. Leurs esprits aveint créé un canal entre les confins de la Création - le vide - et son armure. Le Sakt avait alors coulé dans le fer-prié pour le nourrir afin qu'il s'ancre encore plus profondément en lui comme une plante qui prend racine. Deïal s'était mordu les lèvres et avait senti le goût du sang dans sa bouche avant de perdre connaissance. Son organisme s'était gorgé du pouvoir du vide alors que son esprit hurlait à l'intérieur, prisonnier de cette souffrance qui semblait ne plus jamais vouloir le quitter.
    (page 40)

    divers

    Challenge "ABC 2016 - Littératures de l'imaginaire..." de Mariejuliet

    Ma 6ème participation au challenge de Mariejuliet.

    La Reine de la Folie de Sébastien Thréhout - La Table des Immortels

    Logo Livraddictbabelio
     

     

    « Le Royaume inachevé des ducs de Bourgogne (XIVe-XVe siècles) d'Elodie Lecuppre-DesjardinLe Roi de C.S. Pacat - Prince captif, tome 3 »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 5 Juillet 2016 à 15:14
    hé bien, il a eu l'air de te plaire celui-ci ;)
      • Mardi 5 Juillet 2016 à 16:08

        Ah oui je me suis régalée !!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :