• À un stade du plaisir de Valéry K. Baran - 100% Sexy Rugby

    À un stade du plaisir de Valéry K. Baran - 100% Sexy Rugby

    informations techniques
    Auteur : Valéry K. Baran
    Éditions : Harlequin
    Collection : HQN
    Parution : 2015
    Genre : Romance homo-érotique, nouvelle
    Format : ePub
    Poids du fichier > 3,24 Mo (60 pages)

    résumé

     Une rage folle. Voilà ce que ressent Josh depuis des jours, des mois même. Et pourtant, il devrait être aux anges : il a été sélectionné pour jouer dans l’équipe de France de rugby, son objectif depuis toujours, son rêve enfin à portée de main. Mais rien ne se passe comme il l’avait imaginé. Tout ça à cause de Damien Seval… Damien et ses cheveux retombant en boucles mouillées sur le front, Damien et son regard perçant, Damien et son corps aux muscles dessinés par les heures d’entraînement… Josh est plus troublé qu’il ne l’a jamais été – bien plus qu’il ne devrait l’être. Et plus les jours passent, moins il a la force de résister à la tentation. A moins que la seule façon d’avancer soit justement d’y céder ?

     

    auteur

     Issue d’une famille d’enseignants en littérature, Valéry K. Baran a baigné depuis l’enfance dans la passion de l’écriture. Après plusieurs années animées par une grande soif d’aventures, elle a finalement renoué avec ce premier amour, livrant aux lecteurs des histoires chargées d’érotisme. Ses récits torrides font cependant toujours la part belle à la romance.
    blog de l'auteure -
    - sa Page Facebook -

     

    première phrase

     "Josh pénétra dans les vestiaires, comme ivre."

    Mon billet

    Après Mêlée de deux d'Angéla Morelli, Un vrai Dieu du stade de David Lange et Rencontre à la 3è mi-temps de Cléo Buchheim, À un stade du plaisir est la quatrième nouvelle de la saga que je lis. C'est aussi la première qui accorde autant de place aux entraînements et aux matchs, et j'ai beaucoup aimé cet aspect. En outre, est abordée la question de l'homosexualité dans le rugby, milieu exaltant naturellement les valeurs de virilité, et par conséquent peu tolérants sur le sujet... Et j'ai également beaucoup aimé cet aspect, traité de manière très crédible par l'auteure.

    Cette nouvelle ne suit pas l'ordre chronologique de l'histoire mais fait des aller-retours dans le temps. J'ai trouvé ce parti pris très intéressant car il nous oblige à ne comprendre que progressivement le cheminement de Josh Erlegner dans la découverte de sa véritable orientation sexuelle, provoquée par sa rencontre avec un joueur adverse à la carrière aussi prometteuse que la sienne, Damien Seval, son déchirement intérieur, puis la lente acceptation de son homosexualité et sa manière de l'assumer.

     Dès le début de l'histoire, j'ai été happée par le style de Valéry K. Baran et le choix de ses mots qui sonnent tellement juste : la première scène se déroulant dans les vestiaires après un match est très bien écrite, retranscrivant à merveille le sentiment de colère, de dégoût et de désarroi qu'éprouve Josh face à son désir tout nouveau pour un garçon (malgré ma légère inquiétude ressentie suite aux passages de son affrontement avec Damien un peu trop répétitifs à mon goût).

    On se sent immergé dans ce milieu sportif très physique, où les matchs et les entraînements laissent des marques sur le corps.
    Josh, dont le contexte familial est compliqué, avec une mère souffrant d'alcoolisme et de violences conjugales et un ex-beau-père qui l'a poussé dans le rugby afin d'effacer son air  "de «petite tapette»" (page 13), s'est, contre toute attente, épanoui dans ce sport, accompli même en entrevoyant de nouveaux horizons et une perspective d'avenir. C'est un garçon de 18 ans, impétueux, bagarreur et impulsif, qui multiplie les conquêtes féminines sans lendemain, inspirant de ce fait l'admiration de ses camarades. Or, son ressenti sur sa vie sexuelle est en parfait décalage avec l'image cool qu'il renvoie aux autres car il a la désagréable impression d'être plus un raté qu'un modèle...
    Sa rencontre avec Damien vient fissurer ses certitudes hétérosexuelles, bien qu'il se refuse à admettre l'évidence, et qu'il se cache derrière la violence pour camoufler ses émotions. Car, le trouble qu'il ressent le rend vulnérable, non seulement en altérant ses capacités sur le terrain mais en provoquant la réaction homophobe de certains coéquipiers. Perturbé par les rumeurs courant sur son compte et les avances sordides dont il est victime, il en vient à perdre son jeu, mettant en danger sa présence dans l'équipe nationale.

    Josh et Damien sont deux personnages extrêmement attachants, pour lesquels l'auteure a apporté un soin particulier dans la description de leur comportement, en parfaite cohérence avec leur psychologie et leur vécu.

    Pour conclure, j'ai adoré cette nouvelle, ma préférée pour l'instant de la saga. Elle aborde de manière très juste les problèmes liés à l'homosexualité dans le milieu sportif, les réactions violentes et crues qu'elle suscite, la douleur et le déni face à cette différence que l'on n'a pas choisie. Les scènes d'amour entre les deux héros sont aussi intenses que poignantes et échappent à toute vulgarité. Bref, on ne regrette qu'une chose : et c'est que l'histoire soit trop courte...

     

    stop ou encore ?

    note : 4 sur 5

    D'autres avis : Livraddict ♦ Babelio

    Rendez-vous : le premier mardi chez Stephie c'est permis...

     Ma 21ème participation au RV de Stephie.

    Challenge 100% Sexy Rugby

    Challenge 100% Sexy Rugby organisé par À l'abordage de la culture (4/7)

     

    Extrait

    Ses pensées s'emmêlaient. Il était incapable de former une idée cohérente. Il savait juste que voir Stéphane au sol n'aurait pas dû le faire réagir si vivement, pas au point de réduire à néant ses chances d'être sélectionné en national. Incapable de rester assis plus longtemps, il se leva et se mit à taper du talon dans l'herbe, le front nerveusement appuyé sur le mur derrière le banc. Il s'était battu avec tant de forces pour parvenir au niveau auquel il se trouvait, pour rendre son rêve possible, pour atteindre le rebord de cette fenêtre d'où la lumière brillait... Le moment où il devait accepter de retomber en arrière était-il venu ? Celui d'admettre qu'il possédait, quelque part au fond de lui, un gène commun avec ces types qui frappaient sa mère et dont, probablement, avait dû faire partie son père ?
    (page 19-20)

     

    « Rencontre à la 3è mi-temps de Cléo Buchheim - 100% Sexy Rugby[Top Ten Tuesday] Les 10 auteurs qui prennent le plus de place dans votre bibliothèque (25) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 28 Novembre 2015 à 00:08
    En effet une lecture tentante au vu de ton avis et je n'ai encore jamais lui de romans qui traitait de l'amour entre hommes! ;)
      • Dimanche 29 Novembre 2015 à 20:52

        Je sais que certaines lectrices ne sont pas attirées par ce genre de romance car elles n'arrivent pas à s'identifier à celui qui est censé tenir la place de l'héroïne... Personnellement, ça ne me dérange pas, car tant que c'est bien écrit, tant que les émotions passent, je me sens touchée que l'histoire soit axée sur un couple F/M ou sur un couple M/M...

        Qui sait ? cette romance est peut-être l'idéal pour te lancer dans la romance entre hommes... wink2

    2
    Dimanche 29 Novembre 2015 à 21:52
    Moi ça ne me gêne pas, j'ai déjà lu des Yaoi ;) comme tu dis tant que les sentiments sont bien retranscrits :) , j'ai envie de commencer avec le prince captif :3
      • Lundi 30 Novembre 2015 à 09:18

        Ah ben si tu as déjà lu des Yaoi, fonce direct sur Prince captif alors !!! Tu m'en diras des nouvelles... wink2

        En plus, si tu aimes les beaux barbares ayant le sens aigu de l'honneur et de la loyauté...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :