• Un vrai Dieu du stade de David Lange - 100% Sexy Rugby

    Un vrai Dieu du stade de David Lange - 100% Sexy Rugby

    informations techniques
    Auteur : David Lange
    Éditions : Harlequin
    Collection : HQN
    Parution : 2015
    Genre : Romance érotique, nouvelle
    Format : ePub
    Poids du fichier > 3,28 Mo (45 pages)

    résumé

     Mission : assister au shooting du calendrier Des hommes d’acier. Difficulté : ne pas baver devant ces modèles si sensuels...

    Elle avait tout imaginé. Tout, sauf ça. Quand Clémence comprend que son job en intérim consiste à assister un photographe sur le shooting du célèbre et sulfureux calendrier Des hommes d’acier, son ventre se noue, son cœur s’emballe, et elle songe un instant à s’enfuir. Mais cette place est inespérée, elle ne peut laisser passer cette chance. Après tout, ça ne doit pas être si difficile, non ? Il suffit de considérer les modèles comme de simples objets et, surtout, de rester pro. Mais, lorsque les joueurs apparaissent, toutes ses bonnes résolutions fondent sous le feu de ces corps musclés et intégralement dénudés. Et quand la jeune assistante croise le regard azuréen du bel Hugo, les pensées qui l’envahissent sont tout sauf… pro !

    auteur

    C’est après des études de droit que David Lange décide de se consacrer à l’écriture, renouant ainsi avec une passion née dans l’enfance. À travers des personnages pleins d’humour, il emporte son lecteur dans un univers où divertissement et sensualité règnent en maîtres.
    - sa page Facebook -

     

    première phrase

     "Assise à l'arrière du bus, le front appuyé contre la vitre, Clémence regardait distraitement le paysage urbain défiler sous ses yeux."

    Mon billet

     Qui n'a jamais maté avec un plaisir coupable les mois du fameux calendrier Les dieux du stade ? Personnellement, ma belle-sœur, connaissant mon intérêt pour le rugby, m'avait offert le calendrier 2006 pour mon Noël, au grand dam de mon chéri qui craignait que je l'accroche au-dessus de notre lit ! Et je dois avouer que je n'étais pas allée plus loin que le joli mois de mai, consacré à mon rugbyman préféré...

    Bref, quand j'ai lu la quatrième de couverture de cette nouvelle, j'ai été ravie de comprendre que j'allais accompagner Clémence aux shooting... Je ne connaissais pas du tout David Lange (en même temps, je ne suis pas une lectrice assidue de romances !^^) mais j'ai trouvé sa plume vraiment très agréable. En tout cas, il a su vraiment me mettre dans la peau de son héroïne, et j'avais l'impression de ressentir toutes ses émotions : gêne, curiosité, excitation...
    Clémence étant fraîchement embauchée, Stéphane, l'assistant du photographe, prend un malin plaisir à la soumettre à un bizutage bon-enfant, qui la met plusieurs fois dans une situation embarrassante... pour le plus grand plaisir du lecteur !
    Les scènes drôles se succèdent, atteignant leur paroxysme dans les vestiaires où Clémence et le rugbyman, pour lequel son cœur fond, Hugo Blancard (Blancard ? Blancard ? tiens donc, ne serait-ce pas un hommage à Serge Blanco ?) se livrent à une joute verbale complètement hilarante...

     Pour conclure,  une petite nouvelle à l'humour percutant et aux deux protagonistes extrêmement sympathiques. Les personnages secondaires, bien brossés, sont également attachants.
    Seul petit bémol : quelques phrases dispensables à mes yeux car elles n'apportent rien au récit tout en semblant surgir de nulle part (par exemple : "Il bouillonnait pour elle, elle se liquéfiait pour lui." juste à la suite d'un paragraphe très bien écrit (page 38-39)).

    stop ou encore ?

    note : 3 sur 5

    D'autres avis : Livraddict ♦ Babelio

    Rendez-vous : le premier mardi chez Stephie c'est permis...

     Ma 21ème participation au RV de Stephie.

    Challenge 100% Sexy Rugby

    Challenge 100% Sexy Rugby organisé par À l'abordage de la culture (2/7)

     

    Extrait

    Elle se munit du mesureur et attendit consciencieusement ses ordres avec la dérangeante impression d'être au tableau, devant la classe entière.
    Il réajusta la force de l'éclairage.
    - Vas-y, mesure...
    - C'est bon, indiqua-t-elle, après avoir placé l'appareil près de chaque visage.
    - Descends, poursuivit Stéphane.
    Elle obéit, balayant les torses.
    - Encore un peu.Elle ne sourcilla pas tandis qu'elle mesurait l'intensité au niveau de leur estomac, dont la musculature était l'objectif de tous les vacanciers avant l'été.
    - Encore, dit Stéphane.
    Clémence le regarda et elle crut desceller sur ses lèvres un léger sourire. Elle abaissa donc la main vers l'intimité des deux hommes, et scruta le compteur, en veillant à ne pas laisser transparaître la vague d'émotion qui la chahutait.
    Mon Dieu, elle devait être rouge comme une pivoine !
    (page 13)

    « Mêlée à deux d'Angéla Morelli - 100% Sexy RugbyRencontre à la 3è mi-temps de Cléo Buchheim - 100% Sexy Rugby »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 24 Octobre 2015 à 13:06
    hé bien, tu en lis quelques unes des nouvelles coquines en ce moment ça commence à me tenter sérieusement ;)
      • Samedi 24 Octobre 2015 à 13:13

        Que veux-tu Cassie ? c'est la faute au rugby... sarcastic
        Là, je viens de finir de lire ma 5ème nouvelle, et c'est de mieux en mieux... alors que le niveau des premières était déjà très bon !!! Je n'ose imaginé mon état à la neuvième et dernière !! he winktongue

    2
    Samedi 28 Novembre 2015 à 00:13

    Ah les dieux du stade hihi personnellement je les trouve un peu trop musclés;)

      • Dimanche 29 Novembre 2015 à 20:54

        Ah bon ?

        En même temps ce sont des rugbymen, mais leur plastique de rêve est bien agréable à contempler... même si on ne voit pas le principal... winktongue

    3
    Dimanche 29 Novembre 2015 à 21:48
    Oui je préfère quelqu'un qui l'est moins mais j'avoue que c'est assez impressionnant ;)
      • Lundi 30 Novembre 2015 à 09:13

        Nan mais t'inquiète, je comprends, car dans la vraie vie, je ne suis pas attirée par les hommes trop musclés hein, mais pour les romances, c'est rigolo et c'est un peu ZE cliché du moment...

        Et puis d'un point de vue purement artistique, c'est toujours agréable de mater de beaux corps bien proportionnés... Mon padawan, il ne faut jamais perdre de l'oeil la démarche de l'artiste, jamais !! oopshesarcastic

      • Lundi 30 Novembre 2015 à 10:59

        Je comprends tout à fait ton poids de vue ;) je t'écoute en tant que padawan hihihe

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :