• Ma Résistance dans la compagnie Stéphane. Une jeunesse dans la tourmente de Jacques Maréchaux dit Cousin

    Ma Résistance dans la compagnie Stéphane. Une jeunesse dans la tourmente de Jacques Maréchaux dit Cousin

     Merci à
    babelio

    et aux éditions  

    Ma Résistance dans la compagnie Stéphane. Une jeunesse dans la tourmente de Jacques Maréchaux dit Cousin 

    pour ce partenariat !

     Fiche détaillée

     Auteur > Jacques Maréchaux dit Cousin
    Editeur > Presses universitaire de Grenoble
    Collection
    > Résistances
    Genre > essai historique, témoignage
    Date de parution
    > 2015
    Nombre de pages
    > 251

    auteur

    En novembre 1943, Jacques Maréchaux devient l’un des pionniers de la compagnie Stéphane. Après la libération de Grenoble et la campagne de Maurienne, il retourne à ses études. Après la guerre, il fait toute sa carrière à la Société parisienne de tranchage et de déroulage. Membre du Conseil supérieur du bois, il est également expert près la cour d’appel de Paris.
    Jacques Maréchaux vit aujourd’hui en banlieue parisienne.

    quatrieme de couverture

    Jacques Maréchaux a vingt ans lorsqu'il décide d'entrer en Résistance. Le nom d'un contact en poche, il prend le train pour Grenoble et rejoint le maquis en octobre 1943 avant d'intégrer la compagnie Stéphane. Pendant une année, sous le nom de Cousin, il sillonne avec ses compagnons les massifs environnants.

    Son récit, un des derniers témoignages majeurs inédits du maquis, narre la vie quotidienne de la compagnie. Il nous permet de découvrir les conditions de vie extrêmes de ce groupe de camarades prêts à tout, soudés derrière leur chef charismatique : de repérages en embuscades, ces hommes constituent une unité de guérilla active et efficace qui deviendra, à la fin de la guerre, le noyau du 15e bataillon de chasseurs alpins.

    Au fil des pages et des actions, on voit se dessiner les profils de ses compagnons et le grand brassage culturel et humain de la Résistance : déserteurs yougoslaves de l'armée allemande, réfractaires au STO, étudiants, paysans, ouvriers, tous unis dans une fraternité du combat qui force le respect. On y découvre comment l'engagement de ces hommes, leur vigilance, leur entraînement, leur endurance, leur courage, ont contribué à la Libération.

    avis personnel

    À l'occasion du 70ème anniversaire de l'armistice de 1945, les sorties littéraires mettent l'accent sur cette époque sombre de notre histoire. Si les ouvrages pullulent sur la 2ème guerre mondiale, que ce soit sous forme d'essais ou de romans,  finalement peu de témoignages portent sur les maquis et leur vie quotidienne. Comme souligné en avant-propos du livre, la plupart des résistants au lendemain de la Libération retournèrent à leur vie civile, discrètement, sans demander de reconnaissance ni de titres ou d'honneurs... Ce livre est l'occasion de rendre hommage à leurs sacrifices en retraçant l'histoire d'un maquis isérois, dans une région emblématique de la Résistance....

    Jacques Maréchaux a 16 ans au début de la guerre. Un an plus tard, la défaite de la France le marque, et il se sent profondément révolté par l'occupation du pays par les troupes allemandes et le pillage en règle de ses ressources. Il ne pourra satisfaire son désir d'engagement qu'à 20 ans, en abandonnant ses études d'ingénieur pour rejoindre un maquis isérois où il retrouve son cousin Jean (d'où son pseudonyme de résistant !^^)...

    Avec Jacques, nous entrons dans le quotidien des maquisards, tous très jeunes, nous partons à la rencontre de leur charismatique chef, à peine plus âgé qu'eux, mais dont la compétence suscite chez eux une indéfectible loyauté. Et pourtant Stéphane ne les ménage guère, les soumettant à un entraînement éprouvant, à une vigilance de tous les instants, au sein d'une nature parfois hostile (l'hiver est particulièrement rude !) mais grandiose. Nous sommes touchés des risques que prend la population pour les héberger et les ravitailler, par la solidarité qui lie les maquisards entre eux, par la mort qui en fauche certains.

    Le livre fourmille de détails très intéressants sur le fonctionnement de leur compagnie, sur le contexte de l'époque...
    Nous apprenons la présence de déserteurs allemands parmi leur troupe, le surnom de "double vache" donné aux gendarmes allemands à cause de la plaque métallique qu'ils portent autour du cou et qui affiche les lettres "WH", l'existence de groupes de voyous battant la campagne, pillant les fermes et torturant les gens en se faisant passer pour la Résistance (il s'avère que l'un de ces groupes est commandé par une fille !)...

    Nous ressentons également le désarroi de ces maquisards face à la tournure que prend la Libération (la tonte des femmes ayant fauté avec l'ennemi, l'absurdité arrogante de certains officiers quand Stéphane est arrêté au lendemain de la libération de Grenoble parce qu'il a refusé de saluer un militaire !)...

    Jacques ne nous cache rien de leurs actions les plus dangereuses, ni celles moins avouables d'un autre groupe qui ne possède pas leur sens de l'honneur !

    C'était passionnant de suivre le quotidien, souvent rude, de ces garçons, les conséquences de leur engagement (Jacques porte une grenade sur lui pour se supprimer en cas de capture par l'ennemi), le fonctionnement de leur compagnie, leur courage, leur refus d'abdiquer, leur tristesse suite à la mort de leurs camarades, leur sacrifice... Mais il y a également des épisodes plus insouciants qui nous rappellent l'extrême jeunesse de ces maquisards et leur joie de vivre rendant plus saisissant encore leur engagement !

     Je remercie Babelio et PUG pour cette lecture très intéressante !

    Appréciation :

    note : 4 sur 5

    divers

     La pourpre et l'or - Murena T1 - de Dufaux et Delaby

    Ma 53ème participation au challenge de Lynnae -

    Ma Résistance dans la compagnie Stéphane. Une jeunesse dans la tourmente de Jacques Maréchaux dit Cousin 

    babelio

     

    Logo Livraddict

    « Challenge "Destockage de PAL en duo" organisé par Zina et Licorne #mission 4Les loups de Voïvodine de Miroslav Popović »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 7 Septembre 2015 à 11:02
    En effet ça à l'air intéressant, le sujet est prenant !
    2
    Mardi 15 Septembre 2015 à 12:01

    @Missie,
    oui, c'était vraiment très instructif ! je suis très heureuse de cette découverte ! smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :