• La quête de Mary Bennet de Pamela Mingle

    La quête de Mary Bennet de Pamela Mingle

    fiche détaillée

    Auteur > Pamela Mingle
    Editeur > J'ai Lu
    Collection > Darcy & co
    Genre > roman historique, austenerie
    Date de parution > 2013 dans l'édition originale, 2015 dans la présente édition
    Titre original > The Pursuit of Mary Bennet: A Pride & Prejudice Novel
    Nombre de pages > 384
    Traduction > de l'anglais  par Marie Villani

    auteur

    Pamela Mingle

     

    Pamela Mingle est une auteur américaine de romance historique. Elle vit dans le Colorado. Après avoir été bibliothécaire puis professeur, Pamela Mingle a trouvé dans l'écriture une troisième vocation. En 2012, elle publie son premier roman. Dans La quête de Mary Bennet, elle s’adonne avec plaisir à la réécriture de la célèbre histoire d’Elizabeth Bennet et Fitzwilliam Darcy de la célébrissime Jane Austen.

     

     

    quatrième de couverture

    Grandir au côté de quatre sœurs n’a pas été facile pour la maladroite Mary Bennet, amoureuse invétérée des livres. Alors que toutes sont établies ou presque, Mary vit encore dans la demeure familiale, où sa mère n’a de cesse de lui répéter qu’elle finira vieille fille. Lorsque son aînée Lydia et son fiancé sont au cœur d’un nouveau scandale, qui met à mal l’image de la famille Bennet, Mary est éloignée à High Tor, chez Jane et son époux Mr. Bingley. Auprès du couple, elle rencontre l’élégant Henry Walsh, qui l’étourdit aussitôt. Serait-ce de l’attirance qu’elle éprouve pour ce séduisant gentleman ?

    première phrase

    "Parfois, la colère est une chose vivante."

    avis personnel

     J'avais déjà eu une expérience assez malheureuse avec un livre dérivé d'Orgueil et Préjugés intitulé Georgiana Darcy'Diary, puis une autre beaucoup plus convaincante avec Une saison à Longbourn de Jo Baker, aussi n'ai-je abordé ce livre qu'avec recul en me disant que j'avais plus de chance d'être déçue que satisfaite. Alors, verdict ? Même si la lecture n'a pas été transcendante, elle n'en a pas moins été fort agréable, le roman évitant les écueils frappant généralement la littérature para-austenienne, à savoir la trahison du caractère des personnages de Jane Austen et des normes sociales de l'époque.

    Or donc, ce roman met en lumière la plus effacée des cinq sœurs Bennet d'Orgueil et Préjugés : Mary. Rappelez-vous : dans le roman de Jane Austen, c'est la 3ème sœur et la seule décrite comme n'étant pas jolie. Elle est en outre affublée des défauts de pédanterie et d'étroitesse d'esprit. J'attendais donc énormément de la manière dont Pamela Mingle allait aborder l'évolution de ce personnage pas franchement attirant. Au début de l'intrigue,  quelques années se sont écoulées depuis le double mariage de Jane et d'Elizabeth. Au contact de ses deux sœurs aînées, Mary a gagné en maturité et en esprit. D'ailleurs, de son côté, Mr Bennet, le père, tente de rattraper ses années d'indifférence en faisant l'éducation littéraire de Mary.
    J'ai bien aimé la complicité qui naissait entre elle et son père.

    Le caractère de la jeune fille et de ses parents est plutôt bien rendu. Tout comme les règles de bienséance (enfin, la plupart du temps, car il y a eu quelques petites entorses aux convenances qui m'ont choquée, ou plutôt qui auraient dû choquer des personnages censés vivre au début du XIXème siècle)... Kitty, de son côté,' est toujours aussi superficielle. Et ne parlons même pas de Lydia qui ne s'est pas améliorée avec le temps bien au contraire ! D'ailleurs, Mary doit souvent subir les piques humiliantes de ses deux plus jeunes sœurs.

    Si j'ai bien aimé les conversations entre Mary et Henry Walsh, l'homme dont elle est amoureuse mais pour lequel une rivalité s'est déclarée entre Kitty et elle, je n'ai par contre pas été convaincue par l'obstacle que Mary rencontre en la personne d'une autre rivale. J'ai trouvé le procédé artificiel d'autant que l'histoire n'en avait vraiment pas besoin, le comportement de Mary se suffisant à lui-même.

     Par ailleurs, j'ai trouvé bien inutile l'invention du deuxième scandale touchant Lydia alors que le 1er suffisait largement à expliquer le retour de la jeune femme chez ses parents (j'ai bien conscience d'être confuse mais je ne peux en dire trop sans révéler une partie de l'intrigue...)

    Dernière réserve : je trouve dommage que la demande en mariage de Henry ressemble trop à celle du film de 2005 et qu'elle ne soit pas appropriée au caractère de Mary. De plus l'obstacle supposé au bonheur de Mary n'est guère convaincant, et sonne faux.

    Comme vous pouvez le constater, le livre n'est pas exempt de défauts. Malgré cela, la lecture a été très agréable même si je n'en garderai pas un souvenir impérissable. J'ai été contente de découvrir une séquelle portant sur le personnage effacé et pédant de Mary, qui connaît ici une évolution intéressante, même si un peu trop rapide pour être tout à fait crédible. J'ai apprécié la discrétion dont elle fait preuve même si parfois l'ancienne Mary refaisait surface, nous valant la scène la plus drôle du roman (je dois avouer qu'au début j'avais peur que le ridicule de la situation ne vienne gâcher ma lecture mais ce passage m'a valu au final un franc éclat de rire)...

     

    Appréciation :

    note : 3 sur 5

    divers

    Challenge "Les filles de Mrs Bennet" (jusqu'au 31 août 2016)
    Challenge organisé parDeedee1310 (6/12)

     

    Logo Livraddict

    babelio

    « Merlin de Stephen Lawhead - Cycle de Pendragon, tome 2L'œillet vert de Robert S. Hichens »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 27 Février 2016 à 15:11

    Tu as du courage de te lancer dans tous ces dérivés austeniens... J'avoue que je ne suis pas friande de ce genre d'ouvrages qui surfe sur la popularité d'un auteur disparu pour s'approprier son lectorat. Comme tu le dis au début de ta chronique, souvent l'esprit de l'oeuvre initiale et du personnage sont traités par dessus la jambe, voire carrément bafoués. Contente de voir que ce livre n'est pas une catastrophe... A voir dans ma PAL pour les chaudes journées d'été !

      • Samedi 27 Février 2016 à 16:00

        En fait je me suis lancée dans la littérature para-austenienne suite à un challenge où devait lire des livres de Jane Austen bien sûr, des adaptations cinématographiques ou télévisées, et des dérivés "littéraires"... Mais comme tu le dis et qui m'a choqué très rapidement, c'est que l'exploitation de ce filon tient davantage de la pompe-à-fric que d'un hommage sincère à l'oeuvre de Jane Austen... et ça fonctionne !! Ce qui me révolte également c'est que ces auteures se présentent comme des fans inconditionnelles de Jane, mais de véritables fans n'auraient jamais autant massacrer l'esprit d'une oeuvre... Et quand tu vois la production importante de certaines auteures (presque à la chaîne), tu te dis que seul le profit facile est à l'origine de leur vocation !!! Tu imagines également le niveau littéraire et le style peu regardant...

        Bref, si tu lis un jour ce livre, fais-le à la suite d'un emprunt ou d'une réduction car même si l'auteure a fait des efforts dans ce roman pour coller au plus près des personnages, il reste encore pas mal de maladresses et de situations inappropriées pour l'époque qui font grincer des dents (ou alors ces situations n'ont pas été traitées avec suffisamment de finesse...^^)...

    2
    Samedi 27 Février 2016 à 17:25
    Audrey

    Oh vous êtes un peu dures avec cette fameuse "littérature para-austenienne" :)

     

    Certes, c'est peut être pour faire du fric à la base mais en tant que lectrice, je prends ça plus comme un "jeu" autour de l'univers inventé par Jane Austen. Je ne pense pas que beaucoup d'auteurs s'y prêtant pensent être à la hauteur de Jane Austen mais essaient plutôt de se faire plaisir et indirectement, de faire plaisir aux lectrices qui aiment ledit univers :)

    Après, certains bouquins sont assez abusés dans leur genre, je suis d'accord. Notamment ceux qui se servent du nom de "Darcy" pour nous attirer comme Le rêve de Mr Darcy ou L'autres Mrs Darcy. Rien à voir avec les personnages de Jane Austen (ou presque, juste des liens de parenté plus ou moins vagues) et dans ces cas là, on a le droit de se sentir roulées ! ^^

    J'ai lu La quête de Mary Bennet il y a peu de temps et ça m'a bien divertie. Mais en même temps, j'en attendais pas grand chose non plus !

      • Dimanche 28 Février 2016 à 17:48

        coucou Audrey,

        N'oublie pas que "qui aime bien châtie bien" !! winktongue

        Je suis peut-être un peu trop exigeante mais je t'assure que je peux me montrer indulgente avec les romances... il faut juste que je n'aie pas l'impression que l'auteur(e) me prend pour une idiote... sarcastic Et j'ai justement apprécié le livre de Pamela Mingle parce qu'elle faisait des efforts pour respecter autant que faire se peut l'oeuvre d'Austen... Ceux que je fustige, ce sont ceux auxquels tu fais justement allusion avec cette pléthore "Darcy"...

        Après, tu as raison, je pense comme toi que les auteures d'austenerie ne prétendent pas au niveau de Jane Austen mais tentent pour la plupart de prolonger notre plaisir de lecture en nous offrant ces dérivés... que je continuerai à lire d'ailleurs... en espérant y trouver un minimum de plaisir... mais gare à ceux qui ne provoqueront que mon agacement !!! badsarcastic

        Bonne fin de WE à toi !!

    3
    Dimanche 28 Février 2016 à 09:57
    Sylly
    Coucou :)
    personnellement, je ne suis pas non plus lectrice de ce genre de littérature qui tente de nous ramener dans des mondes que l'on a aimé quand l'auteur original n'est plus ... Je pense que je passerais plus de temps à maudire les égarements qu'à e concentrer sur l'histoire ^^
    Bisous bisous
      • Dimanche 28 Février 2016 à 18:06

        coucou Silly,

        Cela me fait très plaisir de te recroiser sur ce blog !! ^^

        Crois-moi, cela m'est déjà arriver de "maudire les égarements" comme tu l'écris si bien, avec avec ce roman-là, je suis restée  zen et ai même apprécié l'expérience...

        bisous happy

    4
    Lundi 29 Février 2016 à 16:06
    zofia
    Comme je l'avais dit sur le blog d'Audrey, je trouve ça sympa qu'un auteur s'attache au personnage de Mary qui est vraiment peu exploité aussi bien dans O&P que dans les dérivés, du moins ceux que j'ai lu jusqu'à présent.
      • Jeudi 3 Mars 2016 à 21:05

        C'est d'ailleurs le fait que c'était Mary qui était au coeur de l'intrigue qui m'avait donné envie d'acheter ce roman... et j'ai vraiment bien aimé... j'espère lire d'autres austeneries avec Mary pour voir comment les autres auteures s'approprient ce personnage !!! ^^

      • Lundi 14 Mars 2016 à 11:37
        zofia

        Je pense qu'il y a beaucoup à faire avec ce personnage justement car on sait peu de choses d'elle au final.

    5
    Jeudi 3 Mars 2016 à 11:42
    Chess
    Dans ma PAL, il faudrait que j'y jette un coup d’œil !
      • Jeudi 3 Mars 2016 à 21:06

        C'est une petite lecture bien agréable qui se lit rapidement en plus... à insérer pourquoi pas entre deux lectures moins légères... wink2

    6
    Vendredi 11 Mars 2016 à 18:28
    PatiVore
    Je l'avais bien aimé : c'était mon premier roman inspiré de l'univers de Jane Austen ; mais je n'en ai pas (encore) parlé sur le blog.
      • Mardi 29 Mars 2016 à 11:02

        C'est un bon roman pour débuter dans la littérature para-austenienne. smile

        Je serais ravie de découvrir ton avis sur ton blog... J'essaierai de ne pas le rater !! wink2

    7
    Lundi 28 Mars 2016 à 17:45
    Une austenerie que je n'ai pas lue. Comme tu dis avec les austeneries c'est un peu pile ou face, j'avais beaucoup aimé également une Saison à Longbourn ^^ Je passe mon tour pour celui-ci Mary n'étant pas un personnage que j'aime beaucoup de base.
      • Mardi 29 Mars 2016 à 11:04

        Je comprends que Mary ne soit pas un personnage qui nous donne envie d'en connaître davantage sur elle, mais j'étais justement curieuse de voir comment l'auteure allait travailler sur sa psychologie et son évolution...^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :