• L'Eclair qui effaçait tout de Philippe Ebly - Les Conquérants de l'impossible, tome 03

    L'Eclair qui effaçait tout de Philippe Ebly

     L'Eclair qui effaçait tout de Philippe Ebly

    Auteur > Philippe Ebly
    Editeur > Hachette
    Collection > Bibliothèque verte
    Série > Les Conquérants de l'impossible, tome 03
    Genre > Science-fiction
    Date de parution > 1972
    Nombre de pages > 187
    Illustrations > Yvon Le Gall

    auteur
    (source : éditions degliame)

    Philippe Ebly


    Philippe Ébly est né à Paris vers 1920, et est de nationalité belge. Cet ingénieur a commencé à écrire des livres pour la jeunesse en 1971 à travers trois séries : Les Conquérants de l’Impossible (1971-1986), Les Évadés du Temps (1977-1988), et Les Patrouilleurs de l’an 4003. Il a connu un très grand succès de librairie en France (plus d’un million d’exemplaires vendus en 1994 pour les Conquérants de l’Impossible ) et à l’étranger (traductions en allemand, espagnol, japonais, turc, indonésien, arabe et chinois). S’il a décidé d’écrire de la science-fiction, «c’est que tout récit de ce genre est nécessairement un mélange de réel et d’imaginaire et permet donc, tout en racontant une histoire accessible à des enfants et stimulante pour l’imagination, de leur apporter des éléments de connaissance et une idée de ce qui sera peut-être possible dans dix ou vingt ans.»

    Site de fans -

    L'Eclair qui effaçait tout de Philippe Ebly

     « Regarde ! Une légion romaine précédée de cavaliers ! s'écrie Serge. On doit tourner un film dans les environs !... »     Serge et son compagnon Xolotl se dressent dans les hautes herbes, pour mieux voir...     
    Mais ils n'aperçoivent ni caméras, ni metteur en scène... Et ces légionnaires aux faces rudes n'ont pas du tout l'air de figurants. Soudain, une atroce angoisse saisit les deux garçons. Le formidable éclair qui tout à l'heure a embrasé le ciel, leur aurait-il fait perdre la raison ? Et pourtant, ils doivent en croire leurs yeux.     
    « Non, non ! murmure Serge, je ne me trompe pas ! Ce sont de vrais légionnaires romains... L'éclair nous aurait-il projetés deux mille ans en arrière ? »


     L'Eclair qui effaçait tout de Philippe Ebly

    "Les cinq garçons s'étaient arrêtés devant l'inscription."

    L'Eclair qui effaçait tout de Philippe Ebly

    J'avais lu ce livre adolescente et je l'avais adoré. Je le relis loooooooooongtemps après pour les besoins d'un challenge et le charme est intact.
    Or donc, L'éclair qui effaçait tout est le troisième roman de la série "Les Conquérants de l'impossible", écrite pour la jeunesse et mettant en scène 5 adolescents curieux, aventureux et débrouillards. Dans cet opus, l'intrigue tourne surtout autour de Serge et de Xolotl qui sont accidentellement transportés au temps de l'empereur Trajan, soit 2000 ans en arrière. On les suit dans leurs efforts pour s'adapter à leur nouvelle vie dans un environnement dont ils comprennent à peine la langue et pas du tout les coutumes. Et c'est absolument captivant. On s'émerveille avec Serge à la découverte des monuments romains que le temps n'a pas encore abîmé, on souffre avec eux de leur nouvelle condition d'esclaves, on désespère avec eux de les voir coincés à cette époque impitoyable !
    Il faut dire que Philippe Ebly a un indéniable talent de conteur qui nourrit son récit de détails très réalistes sur la vie quotidienne des Romains, que ce soit dans le quartier pauvre de Suburre comme dans la villa d'un riche patricien . Son style est alerte, fluide, émaillé de notes d'humour et nous fait adhérer complètement à ce voyage temporel (le premier de la série).
    Bien sûr, il y a quelques facilités : Serge arrive très vite à communiquer avec les Romains avec ses quelques notions de latin (personnellement, malgré mes 10 années de latin, je serais bien incapable d'arriver à cet exploit en un temps aussi record (^^); l'auteur passe très vite sur les explications scientifiques du retour... et de l'aller aussi d'ailleurs... Mais cela ne gêne en aucune manière le plaisir de la lecture.

    En conclusion, un véritable coup de coeur qui perdure par-delà le temps (je me souviens que c'était mon livre préféré avec Celui qui revenait de loin), et je ne regrette qu'une chose : c'est que l'histoire ne dure pas plus longtemps (et que Thibaut ne soit pas plus présent!  )!


    Apparemment, la dernière réédition étoffe la version originale (source : wikipédia) mais ne l'ayant pas lue, je ne peux comparer.

    Appréciation :

    note : coup de coeur

     Mes autres avis sur la saga : tome 09

    L'Eclair qui effaçait tout de Philippe Ebly

    "Ecoute-moi, dit Xolotl. Et dis-moi si je me trompe. Il y a un aéroport à Rome, n'est-ce pas ? Pendant le dîner, on entendait tous les avions qui décollaient... Ils passaient juste au-dessus de nous. Tu te souviens ?
    -Oui.
    -Bon, dit Xolotl. Et pendant toute la nuit, on n'en a plus entendu aucun. Ni ce matin."
    Serge tressaillit. Il ne comprenait pas encore mais il ressentait un malaise. C'était vague, impossible à définir...Il avait l'impression d'être en plein inconnu, avec le sentiment d'un danger tout proche, qu'il ne pourrait pas éviter. C'était un peu comme s'il était dans une maison en ruine, dont le toit pouvait s'écrouler d'un moment à l'autre...
    Alors, Xolotl lui dit, en le regardant bien en face :
    "Tu n'as pas pensé que c'était une vraie légion romaine ?"
    Le choc fut tel que Serge ouvrit la bouche sans parler. Le toit venait de s'écrouler..."

    L'Eclair qui effaçait tout de Philippe Ebly

    L'Eclair qui effaçait tout de Philippe Ebly

    Ce billet est ma 3è participation au défi "Au coeur de la Rome antique" organisé par Soukee.

    Logo Livraddict

    babelio

    booknode

    « Challenge "Où sont les hommes ? " A la recherche du prince charmant... proposé par Miyuki [réussi]Challenge "ABC 2013 - Littératures de l'imaginaire..." de Ptitetrolle [médaille de chocolat] »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 8 Novembre 2012 à 18:42

    Ca m'aurait drôlement plu gamine... Merci en tout cas pour cette nouvelle participation, rajoutée comme il se doit au récap' du challenge !

     

    2
    Parthenia Profil de Parthenia
    Lundi 12 Novembre 2012 à 09:44

    J'en suis sûre... C'était le premier livre  que je lisais qui me faisait voyager dans la Rome antique... Autant dire que ça m'a marquée aussi bien qu'emballée !!

    3
    Lundi 17 Décembre 2012 à 12:39

    Aah ! Philippe Ebly, c'est grâce à lui que je suis vraiment entré en science fiction (comme on entre en religion) : cet homme a énormément fait pour la lecture de notre génération. Cela fait plaisir de le voir chroniqué !

    4
    Parthenia Profil de Parthenia
    Mardi 18 Décembre 2012 à 11:32

    Merci Cyril !

    Philippe Ebly m'a procuré d'énormes plaisirs de lecture, j'attendais averc impatience que ma mère offre de nouveaux tomes à mon frère pour les lui chiper... J'étais persuadée que la série s'arrêtait aux Parias de l'an 2187 et c'est en écrivant ce billet que je me suis rendu compte que j'ai raté les 4 derniers titres...

    5
    Mardi 16 Avril 2013 à 15:57
    vepug

    Ah lala ! Que de souvenirs... J'ai encore quelques titres de cet auteur chez moi... Je n'ai jamais pu me résoudre à me séparer de ses livres, tout comme des livres de l'étalon noir...

    Ravie qu'il t'ait plu.

    6
    Parthenia Profil de Parthenia
    Mardi 16 Avril 2013 à 22:13

    Oui, d'excellents souvenirs de lecture...

    Par contre, je ne connais pas l'étalon noir...

    7
    XL
    Dimanche 5 Mai 2013 à 20:25

    ah toi aussi tu étais sous le charme de Thibaut de Chalus ?!

    8
    Parthenia Profil de Parthenia
    Lundi 6 Mai 2013 à 10:43

    eh oui, comment faire autrement ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :