• Deadlock, tome 1 de Saki Aida et Yuh Takashina

    Deadlock, tome 1 de Saki Aida et Yuh Takashina

    fiche détaillée

    Scenario > Saki Aida
    Dessin > Yuh Takashina
    Editeur > Taifu Comics
    Collection > Shiro Detective Catastrophe
    Série > Deadlock
    Genre > Thriller, policier, yaoi
    Date de parution > 2012 pour l'édition originale, 2016 pour la présente édition
    Nombre de pages > 180 dont 3 pages de bonus
    Traduction > par Nesrine Mezouane

    auteurs
    (sources : Nautiljon)

    Née un 3 janvier, Saki Aida est une mangaka spécialisée dans l'écriture de yaois, surtout dramatiques. Bien qu'elle n'ait pas beaucoup d'œuvres à son actif, elle est déjà connue en France pour le manga Takaga Koi Daro, premier manga réalisé avec la mangaka Yugi Yamada, qui s'occupe du dessin. Toujours au scénario, Saki Aida a également travaillé avec d'autres mangakas comme Takashina Yuu, Takahashi You et Nara Chiharu. Mais c'est avec Yugi Yamada qu'elle a le plus de succès, dont la séquelle de leur premier manga sera également licenciée en France aux éditions Taifu Comics.
    Jusqu'à aujourd'hui on lui compte six mangas :  Aiso Tsukashi (FR : Back to Love) (2009), Deadlock (2006), Kaze ga Fuitara (2011),  S (Novel) (2005),  Takaga Koi daro (FR : Only Love) (2007),  Yoru ni Yurusareru (2006).
    site officiel -

    Takashina Yuh commence sa carrière d'illustratrice en 2006, lorsqu'elle est chargée de faire les illustrations de Deadlock, un nouveau roman de Aida Saki.
    Ses talents révélés, elle ne tarde pas à être reconnue et réalise ainsi les illustrations pour pas moins de quarante romans BL en à peine six ans.
    Depuis, son premier projet étant devenu un succès, elle est maintenant en charge de son adaptation manga, toujours aux côtés de Aida Saki.
    site officiel -
    Twitter -

    quatrième de couverture

    Yûto, un ancien agent de la brigade des stups (BS), affirme ne pas avoir tué son collègue et avoir été emprisonné à tort.
    Pour être libéré, il devra identifier un terroriste qui opère depuis la prison.
    Cependant, Dick, son compagnon de cellule, lui déclare le jour de son arrivée dans la prison d’État de Schelger qu’il fait partie des cibles à abattre.

    Plongez au coeur d'une prison de haute sécurité et devenez les témoins d'une lutte acharnée... et mortelle pour la vérité et la liberté.

    avis personnel

    Quand j'ai lu la 4è de couverture, j'ai tout de suite été intéressée, malgré la crainte de voir réunis tous les clichés du yaoi sur le viol entre hommes, d'autant que l'histoire se déroule en huis-clos dans une prison. Je l'ai tout de même pré-commandé et eu la chance de le recevoir 2 jours avant sa sortie officielle.
    Et je l'ai littéralement dévoré.
    Le début, pourtant, tendait à confirmer mes pires craintes,  mais assez rapidement, le réalisme et l'atmosphère oppressante de la prison ont pris le dessus.
    Au début, on est un peu perdu par la multitude des personnages, mais la dessinatrice ayant réussi le pari de différencier leurs traits et de les rendre reconnaissables, on prend rapidement nos marques. Et c'est d'autant plus important à souligner que plusieurs ethnies se côtoient dans cette prison et que leurs caractéristiques sont plutôt bien respectées (un peu moins pour les noirs, je trouve, qui possèdent des traits plutôt caucasiens)

    Concernant le scenario, il est sombre et étoffé. Bien que les thématiques abordées (viol, meurtre, passage à tabac) soient glauques, elles sont traitées sans racolage ni voyeurisme malsain (certaines scènes sont seulement suggérées et nous n'avons droit à aucune scène de sexe à proprement parler dans ce tome). D'ailleurs, la romance, pour l'instant, est laissée au second plan, voire inexistante, ce tome étant davantage un tome d'introduction dans lequel les auteures plantent le décor et nous présentent les personnages.

     Yûto Lennix, donc, 28 ans, accusé du meurtre de son coéquipier, est envoyé à la célèbre prison de Schelger, connu pour le nombre élevé des meurtres de prisonniers, afin d'y purger une peine de 15 ans. Arrivé en même temps que le jeune Matthew Cain, ils sont tous les deux la cible des désirs des membres dangereux du gang des Black Soldiers.
    Par chance, ils rencontrent Michael Ronini et Nathan Clarke, deux détenus humains qui les prennent sous leur aile et leur expliquent le fonctionnement de la prison, avec ses règles et ses dangers.
    Par ailleurs, Yûto partage la cellule d'un certain Dick Banford, homme aussi charismatique qu'énigmatique, respecté de tous. Mais il refuse la proposition de ce dernier de lui servir de femme, statut qui le mettrait à l'abri des autres détenus.
    Quelque temps après son arrivée, Yûto reçoit la visite de Mark Hayden, un agent du FBI venu lui proposer sa libération s'il arrive à retrouver Corbus, le mystérieux leader d'un groupe terroriste. Il n'a en possession que quelques indices pour découvrir l'identité de ce Corbus : c'est un homme blanc, trentenaire, avec une cicatrice de brûlure dans le dos, emprisonné pour meurtre, et ayant subi un entraînement militaire. Douze détenus pourraient correspondre à cette description...

    Comment Yûto arrivera-t-il à approcher ces suspects sans éveiller leur méfiance ? Et surtout, combien de temps échappera-t-il à la menace des Black Soldiers sans protecteur attitré ?

    Comme dit plus haut, j'ai littéralement dévoré ce premier tome, complètement immergée dans cette histoire haletante et oppressante. J'ai apprécié le fait que les auteures aient pris le temps de développer la description de cet univers carcéral aussi sombre que violent et de la faune qui le peuple, donnant ainsi de l'épaisseur à l'intrigue et aux personnages. Je n'ai maintenant qu'une hâte, c'est de passer au deuxième tome, dont la sortie est prévue en juin. J'aimerais savoir si mes doutes sur l'identité réelle de Corbus sont avérés !
    Concernant les dessins, ils sont très beaux, peut-être même trop (je parle du physique des protagonistes !^^) mais on ne va pas s'en plaindre !
    Bref, vivement la suite !

    Appréciation :

    note : 5 sur 5

    Mes autres avis sur la saga : tome 1 ♦ tome 2 ♦ tome 3 ♦

    extrait

    Deadlock, tome 1 de Saki Aida et Yuh Takashina

     

    divers

     babelio

     Logo Livraddict

     

    « Baby Challenge 2016Merlin de Stephen Lawhead - Cycle de Pendragon, tome 2 »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 24 Février 2016 à 16:02
    ah j'ai postulé pour le recevoir en partes et j'avais un peu peur mais ton avis me donne franchement envie de le lire très très vite ;)
      • Vendredi 26 Février 2016 à 21:13

        Heureuse si j'ai pu te rassurer ! Je vais maintenant guetter ton avis... wink2

    2
    Vendredi 26 Février 2016 à 19:57
    Jolie chronique Parthie! ça fait longtemps que je n'ai pas lu de Yaoi mais tu en sélectionnes toujours de très tentants. Les dessins sont jolis c'est bien vrai que l'on ne va se plaindre de ce cortège d'Apollon :) sinon l'intrigue est intéressante je trouve et l'univers carcéral peut s’avérer dur il est vrai pour ce genre de mangas. J'attends de voir ce que tu penseras de la suite avant de me lancer :)
      • Vendredi 26 Février 2016 à 21:16

        C'est vrai qu'il y avait des passages assez durs, et j'avais peur que les auteures édulcorent un peu les conditions de l'environnement... mais c'était traité de manière assez réaliste et j'ai apprécié cela !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :