• [Rendez-vous] Héros ou couple inoubliable (4)

    Héros ou couple inoubliable

     

    Cassie56 nous propose ce rendez-vous hebdomadaire pour parler d’un héros ou d’une héroïne ou d’un couple qui nous a marqué (en alternance d’une semaine sur l’autre), récemment ou de façon plus ancienne et de répondre à 3 questions :

    ♦ Pourquoi cette personne ou ce couple ? ♦
    ♦ Est-ce le personnage (ou le couple) principal ? ♦
    ♦ Quel aspect particulier du personnage ou de la relation vous l’a fait aimer ? ♦

     ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Aujourd'hui, mon choix s'est porté sur un couple qui n'en est pas un puisqu'il s'agit de Guillaume de Baskerville et d'Adso de Melk qui apparaissent dans Le Nom de la Rose d'Umberto Eco...

    Guillaume de Baskerville & Adso de Melk

    Pourquoi ce couple ?

    Guillaume et  Adso sont clairement un clin d'oeil au couple formé par Sherlock Holmes et le Dr Watson, mais ici, nous avons droit à une  enquête dans le monde fermé et obscurantiste d'une abbaye du XIVè siècle, monde majoritairement masculin...

    Est-ce le couple principal ?

    Il est clairement le couple principal. D'ailleurs, Adso de Melk est le narrateur de l'histoire. Et comme il est le secrétaire de Guillaume de Baskerville, il est le témoin privilégié (mais également l'acteur) des événements qui surgissent dans cette abbaye !

    Quel aspect particulier de la relation vous a fait aimer ce couple ?

    J'aime bien la relation de maître à élève entre le moine franciscain expérimenté et le jeune novice bénédictin naïf. Le père d'Adso a confié son fils à l'éducation de Guillaume, qui devient comme un père de substitution, Adso dira même de Guillaume qu'il a pour lui "la tendresse d'un père", et le jeune homme de son côté éprouve de l'admiration pour ce maître intelligent, extrêmement doué en logique. De plus, Guillaume est un libre penseur dont on ressent toute l'humanité et l'indulgence pour les faiblesses humaines.... et dans ce monde intolérant et hypocrite, ce personnage est d'un très grand réconfort.
    On ne pouvait rêver mieux pour l'éducation de de ce jeune moine que le chaperonnage éclairé de Guillaume de Baskerville.

    Et vous, nourrissez-vous une tendresse particulière pour un couple qui vous apparaît inoubliable ?

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    D'autres couples inoubliables :

    Cetautomatix (le forgeron) et Assurancetourix (le barde) chez Cassie

     

    « [Top Ten Tuesday] Les 10 livres favoris de X genres (vous choisissez le genre) (11)[Tag]... du gâteau littéraire »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 12 Mars 2014 à 17:51
    Alison Mossharty
    Excellent choix de couple ^^ J'adore Guillaume de Baskerville comme personnage pendant tout le roman, je lui vouais une véritable culte durant ma lecture !
    2
    Vendredi 14 Mars 2014 à 19:48
    Sylly

    Qu'est ce que j’aime cette histoire ! Mais honte à moi, je n'ai jamais pris le temps de la lire, et n'ai pour référence que le film qui n'en est pas moins sublime à mes yeux ^^

    Ton choix est splendide, car effectivement cette relation entre les deux personnages est magnifique entre le maître et l'initié :)

    3
    Samedi 15 Mars 2014 à 09:01
    Alison Mossharty

    Je t'ai tagué ici (http://bookerdose.wordpress.com/2014/03/15/le-tag-du-gateau-litteraire/) mais si tu n'as pas le temps aucun soucis ^^ j'ai juste pensé à toi pour y participer car j'apprécie beaucoup ton blog *.* 

    passe une très bon week end surtout !

    4
    Samedi 15 Mars 2014 à 20:59

    @Sylly,
    Merci beaucoup pour ton message. Confidence pour confidence, j'avais découvert Le Nom de la Rose à travers son adaptation cinématographique qui m'avait complètement scotchée, et je n'avais lu le livre que bien des années plus tard... et j'avais été conquise par le style d'Eco ! Beaucoup de lecteurs lui reprochent d'avoir intégré moult phrases en latin (sans aucune traduction en bas de page), mais cela ne m'avait pas gênée, au contraire, c'était encore plus immersif, même si oon n'y comprenait goutte (de toutes manières, les laïcs du Moyen-âge n'y comprenaient rien non plus, et le latin participait aux mystères de la foi...). En outre, la scène entre Adso et la jeune fille est magnifiquement écrite : c'est la scène la plus érotique que j'aie jamais lue sans qu'il y ait aucune description de l'acte sexuel, mais elle renferme une grande force poétique en s'inspirant du Cantique des cantiques... Bref, un coup de coeur intégral...^^

    @Alison,
    Oui, Guillaume est irrésistible, c'est un personnage très fort du roman !
    En tout cas, merci beaucoup pour ce tag, je suis touchée que tu aies pensé à moi ! smile
    Le plus marrant, c'est que j'avais commencé un tag asez proche du tien (même si différent) auquel je comptais t'inviter... huhuhu... je le lancerai dans quelques semaines afin de laisser le temps aux blogueurs que je suis de souffler un peu... sarcastic

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :