• Punk's Not Dead d'Anthelme Hauchecorne

    Punk's Not Dead d'Anthelme Hauchecorne

    Fiche détaillée

     Auteur > Anthelme Hauchecorne
    Editeur > Midgard
    Genre > nouvelles fantastiques
    Illustrations > Loïc Canavaggia
    Date de parution > octobre 2013
    Format > ePub
    Poids du fichier > 11,2 Mo (267 pages)

    auteur
    (sources : site de l'auteur)

    Anthelme Hauchecorne
    Anthelme HAUCHECORNE
    naît en 1980 dans une famille de la classe moyenne.
    Ses études mêlent droit, économie et sociologie. En 2007, l’auteur obtient le concours d’enseignant en économie-gestion. Jeune titulaire, son affectation le contraint à quitter sa Lorraine natale pour rallier le Nord-Pas-de-Calais. 
    Ses romans touchent au fantastique et aux questions de société. L’auteur affectionne les univers régionalistes et documentés, multipliant les clins d’œil aux lieux et aux légendes locales. Son premier roman, La Tour des Illusions, prend place en Moselle. Le suivant, Âmes de verre, puise ses racines dans sa région d’adoption, le Nord-Pas-de-Calais. L’intrigue prend pied dans la métropole lilloise, entrecroisant déclin industriel, critique de l’inhumanité urbaine et résurgence de la cosmogonie celte.
    Ses droits d’auteur sont reversés : 
    Pour La Tour des Illusions, au Secours Populaire 
    Pour Baroque ’n’ Roll, au Parti Pirate, afin de défendre l’Internet libre 
    Pour Âmes de Verre, aux recherches du Professeur DOLLFUS destinées à lutter contre le syndrome Bardet-Biedl, dont la mère de l’auteur est atteinte.

         photo©Julie Deltorre
        - site de l'auteur -

    quatrieme de couverture

     À quoi l’Apocalypse ressemblerait-elle, contée par un punk zombi ? Qu’adviendrait-il si le QI des Français se trouvait d’un coup démultiplié ? Un grand sursaut ? Une nouvelle Révolution, l’an 1789 version 2.0 ?
    Est-il bien sage pour un succube de s’amouracher d’un simple mortel ?
    Les gentlemen du futur pourront-ils régler leurs querelles au disrupteur à vapeur, sans manquer aux règles de l’étiquette ?
    Et si La Mort s’accordait un repos mérité ?
    Treize nouvelles. Autant de sujets graves, traités entre ces pages avec sérieux.
    Ne laissez pas vos neurones s’étioler, offrez une cure de jouvence à vos zygomatiques. Cessez de résister, accordez-vous une douce violence…
    De toute évidence, ce recueil a été écrit pour vous.

    première phrase

    "Les flammes lèchent l’âtre de la cheminée, dansant pour conjurer le froid de cette nuit de décembre."

    avis personnel

     Quelle ne fut pas ma surprise lorsque je reçus en septembre dernier dans ma boîte mail la proposition d'Anthelme Hauchecorne de recevoir son futur livre dont la sortie était prévue pour octobre !
    Normalement, je refuse toujours d'office ce genre de proposition. Par principe. Parce que je veux garder une certaine "indépendance" et choisir moi-même mes lectures ! Mais là, je dois avouer que le nom intrigant de l'auteur (que je ne connaissais pas du tout jusqu'alors) ainsi que le titre très connoté musicalement ont attisé ma curiosité...
    Et comme l'auteur avait laissé un lien vers son site, je n'ai pas pu m'empêcher de m'y rendre pour découvrir son univers... et je dois avouer que celui-ci m'a tout de suite attiré !

    C'est donc ainsi que je me suis assise sur un de mes principes que je pensais inviolables...

    Sauf que là, vous vous dites : ouh là là, septembre, et c'est seulement maintenant qu'elle écrit sa chronique, finalement, elle aurait peut-être mieux fait de rester fidèle à son sacro-saint principe, car si tant de temps s'est écoulé, c'est que l'expérience a été éprouvante ?  Eh bien, pas du tout...
    Mais je dois avouer que, s'il m'est déjà arrivé de lire une nouvelle par-ci, par-là, je ne m'étais jamais essayée à un recueil  entier de nouvelles... [D'ailleurs, cela me fait penser que j'ai commencé l'intégrale de Conan le Cimmérien depuis 2 ans et que je n'en suis qu'à la moitié (alors que j'adore Conan le barbare !)]
    Vous voyez où je veux en venir ?
    Les recueils de nouvelles ne me sont absolument pas habituels... si bien que j'avais tendance à mettre le livre de côté dès qu'une nouvelle était terminée, pour me consacrer à d'autres livres ; je revenais au recueil dès que j'avais un peu de temps pour y picorer une nouvelle de-ci de-là...

    Punk's Not Dead d'Anthelme Hauchecorne
    Image © Loïc Canavaggia

     Or donc, à travers ces treize nouvelles (oui, le recueil est paru durant la période d'Halloween), Anthelme Hauchecorne nous brosse le portrait au vitriol d'un monde malade qui nous renvoie au nôtre :
    ♠ exploitation des enfants et des démunis  ♠
    ♠ refus de vieillir ou de mourir ♠
    ♠ effets pervers des progrès technologiques qui sous couvert de libérer les hommes les condamnent à la solitude et à l'extinction ♠
    ♠ danger du populisme et de la démagogie en politique ♠
    ♠ ambition dévorante conduisant à la trahison et à la lâcheté ♠
    ...

    Bref, je n'ai pas tout listé mais comme vous le constatez, de nombreux thèmes enrichissent ce recueil.
    Or, ce qui est appréciable, c'est que ces nouvelles sont très différentes les unes des autres, de par le ton d'abord, de par leur univers ensuite (le lecteur est transporté tour à tour dans un monde steampunk, post-apocalyptique, futuriste, dystopique...), et même si certaines thématiques chères à l'auteur reviennent régulièrement, leur traitement est assez varié pour que cela ne soit ni répétitif ni rébarbatif...
    De plus, un point commun lie ces nouvelles entre elles : l'humour de l'auteur. Un humour qui se fait déjanté ou absurde ; grinçant ou trash ; noir ou décalé ; bref, un humour totalement décapant !
    J'ai d'ailleurs littéralement hurlé de rire à la lecture d'une de ces histoires (La Guerre des Gaules), si bien que mon chéri me demandait avec une certaine inquiétude ce qui m'arrivait... et pourtant la perspective de l'événement abordé dans cette nouvelle donnait chair à mon pire cauchemar, mais comment résister à l'humour vachard de l'auteur ?...

    Punk's Not Dead d'Anthelme Hauchecorne
    Image © Loïc Canavaggia

    Evidemment, toutes les nouvelles ne m'ont pas touchée de la même manière, certaines n'ont éveillé qu'un intérêt poli de ma part, mais dans l'ensemble, j'ai été enchantée par ma lecture, et 2-3 histoires ont été un véritable coup de coeur. La plume d'Hauchecorne n'est pas étrangère à cet enchantement car elle est élégante et recherchée, voire poétique par moment.

    Et que dire des illustrations ouvrant chaque nouvelle ? elles sont un enchantement pour les yeux et s'accordent parfaitement à l'atmosphère de chaque histoire. D'ailleurs, si je pouvais conseiller les futurs lecteurs, mieux vaut lire ce recueil sous le format papier plutôt que numérique pour mieux profiter des détails de chaque dessin.

    Pour finir, j'ai adoré découvrir la genèse de chacune de ces nouvelles, expliquant le contexte de l'écriture ainsi que les références  ou clins d'oeil de l'auteur. Ce qui nous épargne un sentiment de frustration quand on a l'impression de passer à côté d'une histoire. Par exemple, je suis restée assez insensible à Sale Petite Peste, puis grâce au background, j'ai appris que cette nouvelle était bourrée de références à l'univers de Terry Pratchett, dont je n'ai lu aucun livre ; sans cette note de l'auteur, je n'aurais pas compris pourquoi je n'avais pas su savourer l'hommage qu'il rend à l'un des maîtres de la fantasy...

    Pour conclure, j'ai été ravie de découvrir l'univers d'Anthelme Hauchecorne, dont j'ai adoré l'humour et l'univers riche et complexe, servi par une une très belle plume. J'ai d'ailleurs acheté le livre papier à mon frangin pour Noël (comme ça je pourrais le lui piquer pour une relecture et comparer avec mon eBook ! ^^) !

    Je remercie encore l'auteur pour cette belle découverte !

    Morceau préféré : La Guerre des Gaules
    J'adore : Sarabande mécanique, No Future
    J'aime beaucoup : La Ballade d'Abrahel

    Appréciation :

    note : 4 sur 5

    extrait

     [Brenn] Ouais, j’ai voté pour Nouvelle France. Et même que je le referais, mais pas pour les mêmes raisons. Qu’est-ce qui m’a poussé à les soutenir ? J’voulais du changement. Ah pour ça, j’ai été servi. Par Teutatès, j’reconnais plus mon propre pays !           
    [Cindy Serdan] Mon analyse rétrospective sur l’arrivée de Nouvelle France au pouvoir ? Voyons… « Pays de cons » serait une bonne formulation : simple, concise, suffisamment évocatrice. Non, je n’avais pas voté à ces élections. À cette époque, je passais mes dimanches à me vernir les ongles.            
    [Brenn] Globalement, le NF a tenu parole. On peut leur faire des reproches. Ouais, c’étaient des cons, mais des cons sincères. Ils croyaient bien faire. C’est ce qui les rendait d’autant plus dangereux. Ils l’ont appliqué, leur foutu programme : fermeture des frontières, arrêt de l’immigration, expulsions, fin du salaire minimum, coupure des allocs… C’est là qu’on s’est rendu compte, mes potes et moi, que dans le programme du NF, y’avait comme qui dirait des subtilités qui nous avaient échappé. Bah, la suite, vous la connaissez…            
    [Cindy Serdan] « Les cons osent tout. C’est même à cela qu’on les reconnaît. » Non, ce n’est pas de moi, c’est de Michel Audiard, un réalisateur du siècle dernier. Je serais bien en peine de vous fournir un meilleur résumé du programme du NF . (page 136-137)

    divers

    D'autres avis : BO-o-M ♦ XL

    E-challenge : passons au numérique organisé par Hedyuigirl

    Ma 9è participation au challenge d'Hedyuigirl (9/19-31)

     

    Logo Livraddict

    babelio

    booknode

    « Deadline de Bollée & RossiMoll Flanders de Daniel Defoë »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 1er Mai 2014 à 00:23
    Voilà bien un recueil que j'ai adoré ! Les nouvelles sont variées, grinçantes, percutantes, et la plume d'Hauchecorne est un vrai régal.
    Tu as vu pour lire d'autres livres de lui ?
    2
    Jeudi 1er Mai 2014 à 08:07
    coucou
    ce n'est pas un livre vers lequel je me serais naturellement tournée mais ta chronique me donne envie de le découvrir. ;)
    3
    Jeudi 1er Mai 2014 à 09:39

    @Anaterya,
    Je plussoie totalement...yes
    C'est pour l'instant le seul livre que j'ai lu de lui mais j'ai bien envie de retenter l'aventure avec La Tour des illusions... Et toi, tu as lu d'autres livres de l'auteur ?

    @Cassie,
    Je suis ravie de t'avoir donné cette envie... et j'espère que tu éprouveras autant de plaisir que moi si tu tentes l'expérience...smile

    4
    Jeudi 1er Mai 2014 à 14:44
    Il m'a offert Les âmes de verre lorsque je l'ai vu au festival Zone franche pour me remercier d'une chronique à propos de Punk's not dead, mais je ne l'ai pas encore lu. Mais vu ma vitesse de lecture en ce moment, je pense m'y mettre rapidement.
    5
    Samedi 3 Mai 2014 à 11:15
    Les illustrations sont belles surtout la couverture, et puis grâce à ta chronique me voila bien intriguée à présent!
    6
    Dimanche 4 Mai 2014 à 00:41

    @Anaterya,
    surtout, n'hésite pas à repasser ici pour me laisser le lien vers ta chronique une fois que tu auras lu Les âmes de verre !! Je serai très curieuse de la lire...yes

    @Missie,
    j'espère bien t'avoir intriguée... en tout cas, j'ai été très cntente de découvrir ce nouvel auteur qui a un style bien à lui très agréable à lire... d'autant que ses textes sont très variés et imaginatifs, c'est un plaisir de les découvrir !^^

    7
    Dimanche 4 Mai 2014 à 01:13
    Je n'y manquerai pas ^^
    8
    Samedi 10 Mai 2014 à 09:18
    Sylly

    Je suis depuis un bout de temps ce livre qui me fait de l’œil et m’intriguais ne serait-ce que par son titre et sa couverture déjà, je pense que lorsque je retrouverai ma vitesse de croisière en lecture, je me ferai ce petit plaisir là pour le coup :)

    9
    Samedi 10 Mai 2014 à 15:35

    Ah ben dans ce cas, je serais très curieuse de connaître ton avis et les nouvelles qui t'ont le plus marquée ou touchée, Sylly... smile c'est ce qui est intéressant dans ce recueil, en lisant d'autres chroniques, je me suis rendu compte que les préférences à ce sujet étaient très variées...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :