• Le Corbeau des batailles de Jean-Pierre Pécau & Igor Kordey & Leonard O'Grady - Keltos, tome 1

    Le corbeau des batailles de Jean-Pierre Pécau & Igor Kordey & Leonard O'Grady - Keltos, tome 1

    Fiche détaillée

    Scenario > Jean-Pierre Pécau
    Dessin > Igor Kordey
    Couleur > Len O'Grady
    Editeur > Delcourt
    Collection > Terres de Légende
    Série > Keltos
    Genre > BD fantasy
    Date de parution > 2009
    Nombre de planches > 54

    auteur
    (sources : Delcourt & Wiki)

    Jean-Pierre Pécau   Jean-Pierre Pécau est né à Paris et vit actuellement à Saint-Ouen. Des études d'histoire le mènent à deux années de professorat comme maître auxiliaire mais, lassé du système, il décide de changer de voie en 1980, au moment même où débarque en France le phénomène du jeu de rôle. Il travaille ainsi pour une société d'importation de jeux de rôles sur le projet Donjons et Dragons. Simultanément, il participe à la rédaction des premiers numéros du journal Casus Belli. Suivent cinq années de travaux variés avec, toujours en trame de fond, le thème de l'histoire : traduction de jeux étrangers, conception et réalisation des premiers jeux de rôles "made in France" (L'Ultime Épreuve), jeux de diplomatie ou war games (Les 7 Combattants, L'An Mil), écriture de Jeux dont vous êtes le Héros.  Il pose ensuite un pied dans le milieu de la télévision où il écrit des scénarios de séries telles que Le Lyonnais. Il arrive finalement dans le domaine de la bande dessinée par son scénario de Zentak, série illustrée par Def qui paraîtra aux Éditions Delcourt. Le maître de jeu imaginera par la suite plusieurs sagas : Nash, illustrée par Damour, Le grand jeu, dessiné par Pilipovic ou encore la série Empire, une adaptation très libre de Moby Dick. Avec le premier volet d'Arcanes sorti en 1998, Pécau pose les bases d'un formidable univers composé aujourd'hui de trois séries et d'une vingtaine d'albums. Une autre série de Pécau voit le jour en 2008 : Le Testament du docteur M, dessinée par Damour. Cette enquête infernale sur l'existence du mal absolu, truffée de références aux plus grands génies du crime – et non sans une bonne dose d'humour... noir – prouve que le tandem Pécau-Damour n'a rien perdu de son talent !

    Igor Kordey  Igor Kordey est né à Zagreb, en Croatie, en 1957. Après avoir cofondé le collectif de bédéastes New Square en Yougoslavie, puis créé le studio INCIDENT en Croatie, il y est élu trois fois meilleur dessinateur/illustrateur. En 1986, les Humanoïdes associés repèrent son travail, notamment l'adaptation en BD de la Saga de Vam, roman du plus grand écrivain de SF roumain, Vladimir Colin. Kordey va ensuite voyager et multiplier les expériences, notamment au Canada, s'ouvrant ainsi les portes des éditeurs américains. En 10 ans, il travaillera pour Dark Horse Comics sur différentes séries (Tarzan, Predator, Star Wars), pour DC chez qui il réalisera un épisode de Star Trek et pour la Marvel, qui lui confiera de nombreux épisodes des X-Men ainsi qu'une série de Black Widow. Il a depuis repris, en collaboration avec Grant Morrison, les New X-Men avec Chris Claremont. Il publie en 2005, sur un scénario d'Alex de Campi, Smoke, un thriller de grande envergure que les Éditions Delcourt traduisent début 2006. Repéré par "Série B", Kordey se voit tout d'abord confié par Fred Blanchard un, puis quatre tomes du premier cycle de la série L'Histoire secrète... pour devenir finalement l'unique dessinateur de cette série prévue en trois saisons. Fort de cette expérience et de ce premier succès (plus de 500 000 exemplaires vendus) il dessine Empire, toujours avec Jean-Pierre Pécau au scénario, et entame une collaboration avec Jean David Morvan, tout d'abord en adaptant le grand roman de l'écrivain russe Gogol, Taras Boulba, puis en s'investissant dans Le Cœur des Batailles. Outre les suites de ces nombreuses séries, il entamera en 2009 un projet historique et médiéval avec Pécau.

    Leonard O'Grady
    Leonard O'Grady, né en 1972 à Dublin, en Irlande est coloriste. Il a grandi dans le comté de Limerick. Il a étudié au National College of Art and Designpendant cinq ans avant de rejoindre l'industrie du comics en 1996 et a travaillé sur des titres comme 2000ADScarface: Scarred for LifeCLA$$WAR, et Paul Jenkin's Sidekick. Il a travaillé pour différentes maisons d'édition, dont IDW Publishing qui lui a confié la colorisation de couvertures de la série Star Trek. Il vit depuis 2006 aux Etats-Unis

     

     

    quatrieme de couverture

     En 279 avant notre ère, 50 000 Celtes traversent la Grèce, écrasent une armée grecque aux Thermopyles et mettent le siège devant Delphes, la ville sacrée, le nombril du monde.

    D'où venaient-ils ? Qui les commandaient ? Pour quelle raison avaient-ils choisi d'entamer cette expédition contre les descendants d'Alexandre le Grand ? C'est cette histoire que nous allons vous raconter.

    avis personnel

     La très belle couverture avait attiré mon regard et la quatrième de couverture m'avait décidé à emprunter les tomes 1 & 2 à ma médiathèque, mais je dois avouer que je ressors un peu mitigée de ma lecture, trouvant les dessins à l'intérieur un peu moins convaincants et l'histoire un peu confuse.

    L'histoire commence à Massalia en 280 avant notre ère. Un guerrier mystérieux, qui refuse de donner son nom (nous apprendrons plus tard qu'il est carthaginois), échappe depuis 2 ans à ses ennemis lancés à ses trousses (nous apprendrons également plus tard qu'il s'agit des Bienveillantes, l'équivalent des Furies grecques et que le guerrier est par conséquent maudit !).
    Pendant ce temps à Ker Ys, capitale royale des Abrincates (peuple gaulois armoricain), Ursus, surnommé le prince perdu, informe le roi Dragon Mordred, son frère, que les Cimbres s'apprêtent à envahir leur territoire. A la demande du roi, Celtius, le vane, interroge l'avenir et prédit que les malheurs viendront du Levant et non du Septentrion.
    Peu après, le guerrier carthaginois, accompagné du magicien Merwin qu'il a délivré de l'esclavage et qui le surnomme Bran Maeg (le corbeau des batailles), demande l'hospitalité à Ker Ys pour la nuit, mais c'est cette même nuit que les Bienveillantes choisissent pour passer à l'attaque...

    Là où je m'attendais à une histoire sur les Galates et leur raid sur Delphes, je me retrouve avec une relecture de la légende du roi Arthur.
    Le Pendragon, Mordred, Morgan, Merwin, Wivian... autant de noms évoquant les personnages du cycle arthurien.
    D'autant que le prince Ursus doit retrouver les 3 objets sacrés (l'épée, la lance, la coupe) dispersés depuis la bataille de Mag Thured pour espérer unifier les clans et triompher de ce qui vient du Levant !

    Comme je le disais plus haut, l'intrigue paraît un peu confuse (mais c'est assez normal puisqu'il se passe beaucoup d'événements en 54 planches et qu'il s'agit d'un tome d'introduction où le scénariste plante le décor et les personnages !), de plus certaines scènes ne sont pas très claires (par exemple, l'attaque des Bienveillantes à Ker Ys ou la bataille près des sables mouvants).
    Quant au dessin, il est très détaillé et un effort remarquable a été produit pour les décors et les costumes... à part pour les coiffures. Oui, je sais, cette remarque peut sembler terriblement futile mais la coiffure du héros ressemblait tellement à celle d'une tribu amérindienne que cela m'a perturbée durant toute la lecture !!!
    Concernant la colorisation, elle est plus qu'honorable, mais comme je suis plus habituée à lire des BD où les coloristes réalisent de superbes aquarelles, il m'a fallu un léger délai pour m'y accoutumer.

    Pour conclure, une lecture plaisante mais pas aussi surprenante que je l'espérais. Malgré tout, le début est assez encourageant, et Merwin plutôt attachant (en plus d'être drôle !). A suivre, donc !

    Appréciation :

    note : 3 sur 5

    Mes autres avis sur la saga : tome 2

    extrait

    Le corbeau des batailles de Jean-Pierre Pécau & Igor Kordey & Leonard O'Grady - Keltos, tome 1   Le corbeau des batailles de Jean-Pierre Pécau & Igor Kordey & Leonard O'Grady - Keltos, tome 1

    Le corbeau des batailles de Jean-Pierre Pécau & Igor Kordey & Leonard O'Grady - Keltos, tome 1   Le corbeau des batailles de Jean-Pierre Pécau & Igor Kordey & Leonard O'Grady - Keltos, tome 1

    divers

     

    Challenge Légende arthurienne

    Ma 6ème participation au challenge d'Auudrey.

    Challenge "Mythologies du monde " proposé par Myrtille

    Ma 26ème participation au challenge de Myrtille - légende arthurienne revisitée

    Logo Livraddict

    babelio

    « Ceux qui restent de Robert Kirkman & Charlie Adlard - Walking dead, tome 09La Grande Quête de Jean-Pierre Pécau & Igor Kordey & Leonard O'Grady - Keltos, tome 2 »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 4 Octobre 2014 à 17:28

    Effectivement, la couverture est superbe et donne envie! J'y jetterai peut-être un oeil, mais l'histoire confuse me fait un peu peur.

    2
    Dimanche 5 Octobre 2014 à 14:38

    @AnGee,
    ça s'améliore avec le tome 2 ! yes Et puis le souci du détail des dessins est vraiment appréciable !
    Après, il faut aimer ce qui se rapporte aux Celtes, surtout sous l'angle du mythe arthurien revisité...^^
    Merci de ton passage et bon dimanche à toi !

    3
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 14:41
    Je me disais que la couv' était superbe mais alors les quelques planches que tu as mis sont vraiment décevantes :s J'ai horreur de ce genre de trucs, la couverture fait baver et à l'intérieur tu te retrouves avec des dessins presque moches, l'attrape pigeon quoi =D

    Enfin je jetterai peut-être un oeil sur cette BD si j'ai l'occasion mais ce ne sera pas une priorité !
    4
    Samedi 25 Octobre 2014 à 07:32
    Alison Mossharty
    Le personnage de couverture me fait penser à Anthony Hopkins ^^ Le dessin ne me choque pas tellement mais les visages dans les illustrations que tu as mis ne me convint pas trop (surtout après avoir vu la magnifique couverture car elle est très belle je trouve)
    Il aurait du faire une couverture moins jolie, ça aurait permis d'éviter les faux espoirs :D
    5
    Lundi 27 Octobre 2014 à 18:42
    Le personnage de la couverture est franchement impressionnant. Et les dessins sont en effet sympathiques, si j'ai l'occasion de le trouver en bibliothèque je l'emprunterai :)
    6
    Mercredi 29 Octobre 2014 à 11:11

    @Auudrey et Alison,
    oui, ce sont surtout les visages qui détonent (et certaines coiffures, je serai intraitable à ce sujet ! ^^), mais sinon, le dessinateur apporte un tel souci du détail dans les costumes et les décors, que finalement, ça passe...yes

    @Missie,
    Je trouve également que la couverture est une réelle réussite, c'est d'ailleurs elle qui m'avait donné envie d'emprunter les 2 premiers tomes à la médiathèque, et l'histoire est assez captivante, malgré un petit flou... J'espère que la BD te plaira si tu la trouves...^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :