• Terre d'exil de R.A. Salvatore - Les Royaumes Oubliés : La Légende de Drizzt, tome 2

    Terre natale de R.A. Salvatore - Les Royaumes Oubliés : La Légende de Drizzt, tome 2

    fiche détaillée

    Auteur > R.A. Salvatore
    Editeur > Milady
    Série > La Légende de Drizzt, tome 2
    Genre > roman fantasy
    Date de parution > 1990 aux USA,  2011 pour la présente édition
    Titre original > Exile - The Legend of Drizzt, book 2
    Format > ePub
    Poids du fichier > 1,24 Mo (275 pages)
    Traduction > de l'américain par Sonia Quémener

    auteur

    (sources :Wikipédia)

    R.A. Salvatore   Robert Anthony Salvatore, né le 20 janvier 1959 dans une fratrie de 7 enfants, à Leominster dans le Massachusetts, est un écrivain américain de fantasy. Diplômé du lycée de Leominster, il a avoué que l'influence de son professeur d'anglais avait été déterminante dans son désir de devenir écrivain. Pendnat ses études, il s'intéresse à la fantasy après avoir lu Le Seigneur des anneaux de Tolkien, ce qui le pousse à changer de filière en abandonnant l'informatique pour le journalisme.
    En 1982, il commence à se consacrer vraiment à l'écriture.
    Il est surtout connu pour sa saga Demon Wars,  ou pour ses romans se déroulant dans Les Royaumes oubliés pour lesquels il crée le personnage populaire de Drizzt Do'Urden, ou encore Vector Prime, le premier roman de la saga Star Wars : le Nouvel Ordre Jedi. Les couvertures de ses romans sont souvent illustrées par Ciruelo Cabral. Il a aussi travaillé sur le scénario du jeu vidéo Les Royaumes d'Amalur : Reckoning.

    quatrième de couverture

    Drizzt a quitté Menzoberranzan, sa ville natale, pour gagner les contrées sauvages de l'Outreterre. C'est le début pour lui d'une vie d'errance et de traque. car Drizzt doit devenir un chasseur s'il veut prendre le dessus sur les créatures qui rôdent dans les profondeurs. Il peut heureusement compter sur l'aide de Guenhwyvar, sa fidèle panthère magique.
    Mais le jeune elfe noir n'est pas seulement confronté à la sauvagerie de contrées hostiles, il doit aussi faire face à une menace bien plus ancienne : sa famille ne l'a pas oublié et sa mère, la maléfique Matrone Malice, tient à resserrer les liens du sang... jusqu'à ce que mort s'ensuive.

    première phrase

    "Le monstre s'avançait le long du tunnel silencieux de l'Outreterre; ses huit pattes couvertes d'écailles éraflaient de temps en temps la pierre."

    avis personnel

     J'avais beaucoup aimé découvrir l'univers et l'enfance de Drizzt dans le tome 1  de sa Légende, mais j'étais beaucoup moins enthousiaste pour poursuivre ses aventures dans le "huit-clos" étouffant de l'Outreterre, tant j'ai hâte de voir notre héros se confronter avec les gens de la surface. Finalement, je me suis beaucoup moins ennuyée que ce que je craignais, et ma lecture a passé rapidement et plutôt agréablement.
    Dans ce tome, l'auteur aborde les dix années passées par Drizzt dans les tunnels de l'Outreterre, à se cacher de son peuple, et les problèmes liés à sa vie solitaire. En effet, dans cet environnement hostile, le jeune elfe lutte pour garder sa part d'"humanité" que les instincts primitifs qu'il est obligé de développer pour survivre menacent d'annihiler. Ce côté sombre, qu'il a nommé le Chasseur, prend de plus en plus d'emprise sur son esprit et Drizzt redoute de s'y abandonner totalement.
    Mais c'est son amitié pour le gnome Belwar Dissengulp qui va le sauver de cette schizophrénie vers laquelle l'entraînent sa solitude et sa vie sauvage.
    Bien qu'il y ait beaucoup de monstres,  de combats et l'impressionnante danse de la mort de Drizzt, ce sont ses luttes internes qui ont retenu mon attention ainsi que son face-à-face final avec le tueur, aussi étrange que terrifiant, que Malice a lancé à ses trousses.

    Terre d'exil de R.A. Salvatore - Les Royaumes Oubliés : La Légende de Drizzt, tome 2
    Drizzt©CG-Warrior

    J'ai donc été ravie de retrouver Drizzt, émouvant dans sa découverte de l'amitié. Dommage que l'intrigue soit un peu trop linéaire et que la relation d'amitié que Drizzt arrive à nouer avec Belwar le svirfnebelin et le touchant Caqueteur ne soit pas assez développée. Je retrouve donc ici les mêmes défauts que dans le tome 1, à savoir un certain manque de profondeur et  des événements trop survolés. La société morbide et fascinante de Menzoberranzan n'est plus au cœur de l'intrigue, même si les manigances de la matrone Malice sont de plus en plus effrayantes car elle fait appel à la magie la plus noire pour retrouver et tuer son renégat de fils. Par contre, malgré un récit un peu trop prévisible, un peu trop simple, j'ai beaucoup aimé certains passages, comme celui sur les flagelleurs mentaux.

    Appréciation :

    note : 3 sur 5

    divers

    Challenge "ABC 2016 - Littératures de l'imaginaire..." de Mariejuliet

    Ma 2ème participation au challenge de Mariejuliet.

    Destockage de PAL en duo

     Challenge organisé par ZinaLicorne -

    Challenge organisé par Iluze (4/12)

    Logo Livraddict

    babelio

    « Entre les lignes de Portia Da Costa[Top Ten Tuesday] Les 10 livres qui ont marqué votre enfance/jeunesse (28) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 23 Avril 2016 à 09:20
    je ne connais pas mais tu me donnes envie de le découvrir, je me le note. bon week end à toi ;)
      • Samedi 23 Avril 2016 à 09:29

        Tu verras, ça se lit très vite !!!
        Bon WE à toi aussi  ! ^^

    2
    Dimanche 24 Avril 2016 à 17:55
    Une série que j'avais lu très jeune (dans sa première traduction) et que j'avais beaucoup aimé ! La suite est tout aussi bonne !
      • Mardi 26 Avril 2016 à 11:46

        Merci de ton passage ici, Kara ! J'ai hâte de voir la réaction des gens de la surface vis-à-vis de Drizzt dont la race a très très très mauvaise presse... wink2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :