• Le maître de l'éternité d'Isabelle Dethan - Les Ombres du Styx, tome 1

    Le maître de l'éternité d'Isabelle Dethan - Les ombres du Styx, tome 1

     

    Fiche détaillée

    Scenario > Isabelle Dethan
    Dessin > Isabelle Dethan
    Couleur > Isabelle Dethan
    Editeur > Delcourt
    Série > Les Ombres du Styx
    Genre > Peplum, policier
    Date de parution > 2011
    Nombre de planches > 48

    auteur
    (sources : Wikipédia)

    Isabelle Dethan

    Isabelle Dethan est une dessinatrice et scénariste de bandes dessinées née en 1967 à Bègles. Elle a remporté l'Alph'Art Avenir au festival international de la bande dessinée d'Angoulême en 1992.
    Son premier récit est publié en Allemagne, dans la revue Schwermetall.
    Après des études de lettres modernes couronnées par une maîtrise et par un CAPES de documentation, elle s'aperçoit qu'il y a quelque chose à tenter en tant qu'auteur de bandes dessinées : elle aime le dessin et l'Histoire, et le festival d'Angoulême organise un concours pour les auteurs amateurs. Elle gagne l'Alph 'Art avenir en 1992 ; les éditeurs, encore dubitatifs six mois avant, lui sourient enfin : c'est le début d'une carrière. Ses premières séries, Mémoire de sable et Le Roi Cyclope, qu'elle réalise en tant qu'auteur complet, se déroulent dans un monde parallèle, mais sur les conseils de son compagnon, Mazan, elle se lance dans l'aventure historique avec Sur les terres d'Horus, en 2000. Khéti, fils du Nil, série destinée à un plus jeune public voit le jour en 2006, en collaboration avec Mazan au dessin.
    Isabelle Dethan scénarise aussi Le Rêve de pierres ( éd. Vents d'Ouest) pour Daphné Collignon, et Le Tombeau d'Alexandre (éd. Delcourt) avec Julien Maffre aux pinceaux : le XIXe siècle, aventureux et orientalisant (toutes ses dernières séries portent sur l'Égypte !), Isabelle Dethan fait aussi dans la veine intimiste : Tante Henriette, Ingrid, ou encore Eva aux mains bleues, explorent de diverses façons les souvenirs d'enfance...
    - Page Facebook -

    quatrieme de couverture

    205 après J.-C., Leptis Magna, grande cité impériale d'Afrique du Nord.
    Un vent de panique souffle sur la ville en proie à une vague de meurtres particulièrement cruels et à la mise en scène bien étrange.
    Des jeunes garçons appartenant à l'élite sont enlevés, assassinés, et leurs corps exposés sous formes de momies sur la place publique...
    Marcus Seïus Dento, l'enquêteur spécial de l'empereur Septime Sévère, est dépêché sur place.

    Son acharnement et son intelligence vont faire tomber les masques...

    avis personnel

    Marcus Seïus Dento arrive à Leptis Magna au moment où un troisième corps d'enfant est retrouvé.
    Il découvre au fil de son enquête que le tueur en série agit selon le même mode opératoire : tous les mois, un garçon de notable âgé entre 10 et 12 ans est enlevé, séquestré pendant 2 ou 3 jours, puis violé et étranglé avant d'être abandonné dans un lieu public, emmailloté selon les rituels d'embaumement égyptiens.

    Dento, dans un 1er temps, va donc suivre la piste qui mène vers les prêtres d'Isis. Mais il va également devoir faire face à la montée de la colère des familles des victimes, qui décident de se faire justice elles-mêmes.
    Les esprits s'échauffent, la tension monte tandis que les pistes se brouillent et que le tueur lui-même remet en cause l'intervalle établi entre chaque enlèvement...

    La ville se retrouve au bord de l'émeute, Dento n'a plus que deux jours pour retrouver la future victime alors que l'arrogant et asocial Terentius Aquila apparaît désormais comme le coupable idéal !

    Isabelle Dethan nous offre une plongée captivante dans cette partie et cette époque de l'empire romain peu abordées d'ordinaire dans la littérature. L'auteure possède de solides connaissances sur les mentalités et les moeurs romaines (les esclaves sont considérés comme des objets animés ou sexuels dont la vie ne vaut rien, les nourrissons mal-formés sont abandonnés à la naissance, les superstitions sont tenaces...).
    Les décors sont détaillés et très réalistes, le travail sur les couleurs remarquable. Seul bémol : les traits des visages qui semblent inachevés et qui m'ont gênée dans ma lecture. Malgré ce défaut, le lecteur est complètement happé par cette enquête prenante et des personnages très différents de caractère et à la psychologie intéressante, voire intrigante pour l'antipathique Terentius Aquila.
    D'ailleurs, le second tome tournera essentiellement autour de lui...

    Appréciation :

    note : 3 sur 5

    Mes autres avis sur la série : tome 2

    extrait

    Le maître de l'éternité d'Isabelle Dethan - Les ombres du Styx, tome 1   Le maître de l'éternité d'Isabelle Dethan - Les ombres du Styx, tome 1

    divers

    La pourpre et l'or - Murena T1 - de Dufaux et Delaby

    Ce billet est ma 10è participation au challenge de Soukee.

    Challenge "Polar historique" organisé par Samlor

    Ma 1ère participation au challenge de Samlor.

     

    Logo Livraddict

    babelio

    booknode

    « La Danseuse de Pompéi de Jean BertheroyChallenge "Polar historique" organisé par Samlor et repris par Sharon [réussi] »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :