• L'initiation d'Anne Rice - Les infortunes de la Belle au bois dormant, tome 1

    Les infortunes de la Belle au bois dormant, tome 1 d'Anne Rice

     

    Fiche détaillée

    Auteur > Anne Rice
    Editeur > Robert Laffont
    Collection > Pocket
    Genre > roman érotique, conte
    Date de parution > 1983 aux USA, 1997 en France
    Titre original > The Claiming of Sleeping Beauty
    Nombre de pages > 318
    Traduction > de l'américain par Adrien Calmevent

    auteur
    (sources : Pocket)

    Anne RiceNée en 1941 à La Nouvelle-Orléans, Anne Rice commence à écrire au milieu des années soixante-dix ce qu'elle pense être « une courte nouvelle sur le thème du vampirisme ». Le premier volume des Chroniques des vampires, Entretien avec un vampire deviendra un livre culte, adapté au cinéma par Neil Jordan en 1994 avec Tom Cruise, Brad Pitt et Kirsten Dunst. Le deuxième tome, Lestat, le vampire, a été un best-seller dans le monde entier. Reine du fantastique moderne qu'elle a révolutionné en lui apportant sensualité et démesure, elle passe au roman historique avec La voix des anges, superbe histoire de castrats à Venise, et à l'érotisme avec Les infortunes de la Belle au bois dormant. Revenue à ses chers vampires avec La reine des damnés (adapté au cinéma en 2002 par Michael Rymer), Le voleur de corps, Memnoch le démon et Armand le vampire, elle se consacre bientôt àLa saga des sorcières, amorcée avec Le lien maléfique, poursuivie dans L'heure des sorcières et Taltos. Dans son dernier ouvrage, Merrick, la rencontre tant attendue des personnages des deux séries a enfin lieu.

    quatrieme de couverture

    Vous connaissez l'histoire de la Belle au bois dormant. Mais imaginez un instant qu'une fée mutine et joliment perverse se soit subrepticement glissée dans la chambre de la petite princesse, après le départ de ses consoeurs, modifiant le sortilège. La belle enfant sera délivrée de son sommeil par un Prince, qui l'initiera à l'amour et au plaisir dans la douleur, l'emmènera dans son royaume, où, avec des centaines d'autres jeunes esclaves, elle assouvira les désirs et les fantasmes d'une bien étrange Cour ...

    première phrase

    "Depuis le début de sa jeune existence, le Prince connaissait l'histoire de la Belle au bois dormant, qu'un maléfice avait condamnée, après s'être piqué le doigt sur un fuseau, à dormir cent ans, ainsi que ses parents, le Roi et la Reine, et toute la Cour."

    avis personnel

     Tout le monde connaît le conte de la Belle au Bois dormant qu'un sort maléfique a fait sombrer dans un sommeil de 100 ans, au bout desquels un fils de roi la réveille d'un baiser... Jusqu'à ce passage précis, la réécriture proposée par Anne Rice est fidèle au conte, à la différence notable que le prince charmant ne la réveille pas d'un baiser (non non non, ce n'est pas à ces lèvres-là que ce petit dévergondé s'intéresse, si vous voyez ce que je veux dire...) mais en prenant carrément sa virginité... Apparemment, le prince ne s'embarrasse guère du protocole, car il oblige ensuite la Belle à ne se déplacer que dans le plus simple appareil, non seulement devant ses parents et leurs courtisans, mais également devant les manants du royaume qu'ils traversent pour rejoindre son palais...
    Car s'il la ramène avec lui, c'est forcément pour la présenter à sa mère, vous demandez-vous, avant de convoler en justes noces, comme dans tout conte de fées qui se respecte ?
    Eh bien raté !
    A l'instar d'autres princes et princesses des royaumes environnants, la Belle y est traitée en esclave sexuelle, soumise à une initiation sado-masochiste aussi féroce que perverse !
    C'est là que ses véritables épreuves commencent (bon, en fait, elles ont déjà commencé en chemin quand il l'expose nue aux yeux de ses sujets et qu'il lui fesse férocement ses jolies joues rebondies - oui oui oui, je parle bien des joues situées dans l'hémisphère sud) mais dans le palais du prince, ses épreuves gagnent en intensité...

    Avant de continuer ma chronique, quelques avertissements s'imposent.
    Si l'idée de rapports sexuels non consentis et de jeux basés sur la douleur vous choque, N'OUVREZ JAMAIS ce livre...
    En effet, vous allez devoir mettre de côté toutes vos idées traditionnelles sur  le sexe et le consentement mutuel ainsi qu'accepter ce livre comme une pure fantaisie au risque de ne pas arriver au bout car certaines scènes se révèlent véritablement dérangeantes et malsaines : comme mentionné plus haut, princes et princesses sont ravalés au rang d'objets sexuels, sont parfois même brisés pour les forcer à accepter leur nouvelle condition. On assiste à une succession ininterrompue de fessées, de sévices et d'humiliations (par exemple, le traitement inhumain que subit le prince Alexis est particulièrement révoltant !!) ; c'est d'ailleurs cette absence de répit qui forme l'une des limites du livre car l'intrigue et les personnages sont de ce fait un peu sacrifiés à l'histoire.
    De plus, dommage que les seuls passages où un peu de  romantisme et de sentiment auraient pu s'inviter manquent finalement de douceur...

    Par contre, j'ai bien aimé la manière dont l'éveil sexuel de la Belle était décrit : sa confusion, son désespoir et sa honte sont dépeints de façon convaincante. Elle se découvre des dispositions sexuelles insoupçonnées, on la suspecte même à certains moments d'éprouver une certaine complaisance, voire d'être beaucoup moins farouche qu'il n'y paraît car elle se laisse finalement facilement troubler par les beaux princes qui l'entourent, cédant successivement à son émoi du moment (en gros, la Belle est une sacrée coquine de sainte nitouche qui cache bien son jeu !!) ...
    De plus, le traitement de ces esclaves du sexe est tellement outrancier, les pulsions de la Belle sont parfois si saugrenues, que cela dédramatise le sujet du livre, apportant même parfois une touche d'humour... enfin, je me comprends...

    Ce 1er tome se termine sur un acte de rébellion volontaire et inattendu de la part de cette Belle que Maîtres et Maîtresses s'accordaient  à considérer comme leur plus parfait specimen - (et sur un rire intérieur sardonique à l'égard du Prince dont je me suis mesquinement réjouie de la déconfiture... vivivi, ce livre a réveillé chez moi un côté sadique !! ^^)

    Pour conclure, une lecture qui, malgré les scènes de soumission et d'humiliation, parfois hardcore et assez répétitives, et un rebondissement final plutôt expéditif, finit par exercer une sorte de fascination étrange sur notre esprit, à condition de garder un certain recul et de ne prendre ce conte que pour ce qu'il est : une fantaisie sexuelle. Pour lecteurs avertis, donc, et j'insiste sur ce point.
    Après tout, Anne Rice ne reprend-elle pas les mêmes ressorts que les contes de fée traditionnels qui comportent  leur lot de scènes d'horreur (marâtres cruelles, parents qui abandonnent leurs enfants, ogres ou loups qui veulent les dévorer...)?!

    Appréciation :

    note : 3 sur 5

    extrait

    page 100 :
    " Il claqua des doigts pour que le Prince Alexis se dresse, lui releva le menton et scruta la figure maculée de larmes.
    - Ainsi, par la grâce de cette peau trop délicate qui est la vôtre, on fera preuve de clémence pour cette nuit, annonça-t-il.
    Il le retourna vers la Belle. Le Prince Alexis tenait les mains croisées sur la nuque, et son visage, écarlate et trempé, lui parut d'une beauté indescriptible. Il était plein d'une émotion indicible, et comme on l'amenait près d'elle, elle put percevoir les cognements de son coeur. S'il m'embrasse à nouveau, je meurs, pensa-t-elle. Jamais je ne pourrai celer mes sentiments au Prince."

    divers

    Livra'deux pour pal'Addict
    Ma 7ème participation, cette fois avec Hedyuigirl;

    Rendez-vous : le premier mardi chez Stephie c'est permis...

     Ma 5ème participation au RV de Stephie.
    D'autres billets inavouables : Stephie ♦ Noukette ♦ Marion ♦ Jérôme ♦ L'irrégulière ♦ Lasardine ♦ Mylene ♦ Cess ♦ Lystig ♦ Martine

     

    Logo Livraddictbabelio

    booknode

    « [Top Ten Tuesday] Top 10 des livres lus en 2013 (7)Les Larmes de Freyja de Pierre Efratas - Sagas des Neuf Mondes, tome 1 »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 14 Janvier 2014 à 18:22
    J'ai déjà été plusieurs fois tentée par ce roman! Et ton avis tend à faire pencher la balance!!! Mais de quel côté?!!! :)
    2
    Mardi 14 Janvier 2014 à 19:55
    Sylly
    Rohhhh j'hallucine ! Tu sais que tu as un don pour donner aux gens l'envie de lire les livres que tu chronique ? Oui Oui tu le sais vilaine ^^
    Ecoute, comme tu le dis si bien, c'est avec un recul qu'il faut lire ce livre et je pense qu'il est aisé de le comprendre, mais je dois avouer que j'ai trop rigolé en lisant ton billet :D Tu sais bien dédramatiser les choses ;)
    Je le rajoute à ma LaL ! Et même pas peur !

    Entre nous, j'imagine bien que beaucoup doivent s'offusquer devant ce genre de littérature (et j'aurais jamais imaginé Anne Rice en écrire de telle en fait Oo), mais il faut bien dire ce qui est, la société d’aujourd’hui est un vrai paradoxe. D'une part elle ne connaît plus rien des contes originaux d'autres fois donc ceux qui avaient pour but de faire flipper justement(trouve moi une version moderne de Cendrillon où on voit encore les sœurs se trancher les talons ... ) et d'autre part elle trouve naturel les jeux de guerre ou pire les jeux qui introduisent la violence et le crime pour divertir ... Bref ... Un paradoxe ^^ A la bibli, j'ai vu des parents s'indigner parce qu'on lisait Barbe Bleue ou La Chèvre de Mr Seguin , tu vois le genre ?
    Moi je préfère prendre le livres pour ce qu'ils sont, ce qu'ils apportent ou non. Et je dois admettre que celui là, bien que violent sexuellement, me tape dans l’œil ;)

    Bisous !!
    3
    Mercredi 15 Janvier 2014 à 07:50
    Je ne m'attendais pas à ça en ouvrant ce livre... La lecture a vraiment été dérangeante pour moi. Apparemment, je n'ai pas réussi à prendre le recul que tu as eu.
    4
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 18:06

    @Martine
    that is the question, Martine, that is the question... but one day, i will know !!

    @Sylly
    eh bien, je suis ravie que ma chronique t'ait fait rire !! en tout cas, j'aime beaucoup ta pertinente remarque sur la cruauté oubliée (ou censurée) de certaines scènes des contes de fée (ton exemple avec les demi-soeurs de Cendrillon est très bien choisi car je pense que peu de gens le connaissent !) ainsi que ton parallèle avec notre époque. De nos jours, c'est le politiquement correct qui l'emporte pour la culture tandis que les enfants se prennent de plein fouet la violence de notre monde avec les infos du JT ou comme tu le dis de certains jeux vidéos...
    en tout cas, de tous les livres érotiques que j'ai lus en 2013, c'est celui dont l'écriture et le style sont le plus agréablement tourné...bisous !

    @Mabiblio
    je comprends ton ressenti, car il aurait été le mien si je n'avais pas mis la distance adéquate entre moi et certaines scènes assez glauques ! mais je pense qu'il faut prendre ce livre plus comme un pastiche (entièrement axé sur le sexe sado-masochiste, je te l'accorde) que comme un roman érotique susceptible de nous émoustiller vraiment... Merci de ton passage ici !

    5
    Samedi 18 Janvier 2014 à 16:56
    Si tu lis la suite, je lirais ta chronique avec plaisir :)
    6
    Mardi 3 Juin 2014 à 16:24

    D'Anne Rice, j'aurais lu plusieurs tomes de ses vampires, ses ouvrages sur Jésus Christ, ses livres sur les anges et je suis même prête à tenter sa série sur les loup-garou et lire d'anciens romans comme La Momie ou La Voix des Anges, c'est une auteur que j'aime beaucoup, sa plume me charme et j'ai aimé chaque univers que j'ai découvert de ses livres à des degrés différents mais avec un attachement tout particulier pour sa Chronique des Vampires et ses livres sur les anges, malgré le caractère assez religieux, pourtant je ne pense pas tenter un jour sa fameuse série érotique sur la Belle au Bois Dormant. Je ne suis pas vraiment prude et innocente, j'ai déjà lu des histoires et vu des images érotiques, pourtant je ne pense pas que je serais capable de survivre aux Infortunes de la Belle au Bois Dormant. Au moins ai-je quand même aimé lire ta chronique, tu sais bien détendre et dédramatiser et c'est un plaisir de lire tes chroniques, même pour des livres que je ne pense pas lire un jour. Cependant, je ne peux pas m'empêcher de me demander... comptes-tu lire la suite un jour :p ?

    7
    Mardi 3 Juin 2014 à 21:56

    D'Anne Rice, j'ai lu le 1er tome de sa Chronique des Vampires et La Momie (que j'avais adoré, en même temps, je suis fan d'Egypte ancienne...sarcastic). Je ne savais pas qu'elle avait écrit des livres sur Jésus, ni même sur les loups garous (j'ai bien envie de découvrir ces derniers).
    En tout cas, j'aime beaucoup son style d'écriture, à la fois riche et très évocateur, on se sent immergée dans ses histoires...
    Concernant Les Infortunes..., il vaut mieux en effet avoir le coeur bien accroché ; par chance, je l'ai lu avec assez de recul pour pouvoir l'apprécier et être amusée par certaines scènes... C'est pourquoi j'ai préféré insister sur ce point-là dans ma chronique en mettant en garde les lecteurs potentiels ! he
    Je te remercie pour tous tes gentils messages et d'avoir pris la peine de m'écrire des commentaires aussi détaillés, c'était très plaisant...happy

    8
    Mercredi 4 Juin 2014 à 15:09

    Elle a écrit deux livres sur Jésus, ce n'est pas récent mais je ne pense pas que ce soit traduit en français, quant à sa série sur les loup-garou, elle comprend deux tomes pour le moment et le premier tome (Le Don du Loup) a été traduit en français il y a quelques mois.

    J'ai déjà lu quelques scènes érotiques écrites par Anne Rice, un des tomes de sa Chronique des Vampires (tome huit, Le sang et l'or) comprend quelques scènes de sexe, dont certaines homosexuelles, et il me semble qu'un autre de ses romans, La Voix des Anges en contient quelques-unes, peu nombreuses mais explicites. Pour Le sang et l'or, je ne me rappelle pas avoir été choquée, puis j'avais été avertie... je pense d'ailleurs que c'est moins choquant que pour Les Infortunes, les échanges sexuels sont consentants... pour les quelques souvenirs que je garde de ce roman, ma dernière lecture remonte à deux ans.

    De rien pour les commentaires, j'ai découvert ton blog grâce à ton challenge Odyssée Grecque et comme j'avais été séduite par le design du blog, j'ai poussé ma curiosité plus loin et je ne l'ai pas regretté, j'aime beaucoup ton blog et j'ai pu découvrir quelques livres qui m'ont l'air bien intéressants et que j'ai rajouté à ma PAL :)

    9
    Vendredi 13 Juin 2014 à 20:32

    Merci beaucoup pour toutes ces précisions... Je pense que je me lancerai prochainement dans Le Don du Loup...

    Comme je m'étais arrêté au 1er tome de sa Chronique des vampires, je ne peux pas m'avancer pour les scènes sexuelles. En tout cas, ce que j'avais aimé dans le 1er tome, c'est que tout était suggéré dans leur façon de boire le sang de leur victime...
    Je suis heureuse si mon blog t'a permis de découvrir quelques livres tentants... wink2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :