• L'Esclave de C.S. Pacat - Prince captif, tome 1

    L'Esclave de C.S. Pacat - Prince captif, tome 1

     Merci à
    babelio

    et aux éditions  

    L'Esclave de C.S. Pacat - Prince captif, tome 1

    pour ce partenariat !

    Fiche détaillée

    Auteur > C.S. Pacat
    Editeur > Milady
    Collection > Romans
    Genre > érotisme, fantasy
    Date de parution > 2013 dans l'édition originale, 2015 dans la présente édition
    Titre original > Captive Prince
    Nombre de pages > 316
    Traduction > de l'anglais (Australie)  par Louise Lafon

    auteur

    C.S. Pacat
    C.S. Pacatest un écrivain originaire de Melbourne. Sa 1ère saga, la trilogie Prince Captif, a vu le jour sur le net. Suite à son succès, elle a été auto-publiée en 2013, puis acquise par l'éditeur Penguin avant d'être publiée à travers le monde en 2015.
    L'auteure a beaucoup voyagé et vécu dans des villes aussi diverses que Tokyo au Japon et Pérouse en Italie. Elle s'est installée récemment en Australie où elle écrit actuellement le 3ème tome de la trilogie Prince Captif.
    site de l'auteure -

    quatrieme de couverture

     Damen est un héros pour son peuple et le légitime héritier du trône d'Akielos. Mais lorsque son demi-frère s empare du pouvoir, Damen est capturé, dépouillé de son identité et offert comme esclave au prince d'un royaume ennemi.
    Beau, manipulateur et létal, son nouveau maître, le prince Laurent, incarne ce qui se fait de pire à la cour de Vere. Mais dans la toile mortelle de la politique Vérétienne, les apparences sont trompeuses, et lorsque Damen se retrouve pris dans un jeu de pouvoir pour le trône, il doit s'allier à Laurent afin de survivre et sauver son royaume.
    Sans jamais oublier une règle vitale : cacher sa véritable identité à tout prix. Car l'homme dont il a besoin est celui qui a le plus de raisons de le haïr...

    première phrase

    "- Nous avons appris que votre prince possédait son propre harem, dit dame Jokaste."

    avis personnel

    En lisant la 4ème de couverture, c'est avec un plaisir anticipé que j'ai accepté la masse critique privée de Babelio. Aussi, quelle ne fut pas ma surprise en recevant le roman de constater qu'il s'agissait d'un livre édité par Milady... Non pas que la maison d'édition me dérange, hein, mais j'avais oublié qu'elle était également spécialisée dans les livres de fantasy (comme quoi, j'ai une mémoire de poisson rouge, car j'ai dans ma bibliothèque les deux tomes de La Légende de Drizzt * tousse tousse*), pour ne retenir que sa collection "Romance", et vu mes déboires avec la romance en général, j'avais peur de ne pas aimer du tout...

    Eh bien, j'ai eu tort car une fois plongée dans le roman, je ne l'ai plus lâché avant la fin, et l'ai dévoré durant mon dimanche après-midi, regrettant que le livre ne compte pas plus de pages... L'histoire réunissait vraiment tous les ingrédients pour me plaire : un barbare courageux et intègre (Damen, rhâââ lovely...oops), une inspiration puisée chez les Grecs et les Romains de l'Antiquité pour décrire les pratiques sexuelles et sociologiques des deux civilisations en présence, les machinations de palais, des personnages étonnants dont le caractère fouillé leur permet d'échapper à tout manichéisme...

    Nous voyons l'histoire à travers les yeux du prince Damianos, rebaptisé Damen suite à la trahison de son demi-frère Kastor qui l'a offert comme esclave sexuel à Laurent, l'héritier cruel et manipulateur du royaume ennemi, qui voue une haine profonde à tout ce qui vient d'Akielos... Par conséquent, nous ressentons intimement les émotions du prince déchu, nous tremblons avec lui de le voir démasqué, ce qui le conduirait à une mort certaine, car il a tué il y a quelques années le frère aîné de Laurent à la bataille de Marlas !  Malgré les mises en garde de son oncle, le régent, qui veut éviter une guerre avec leur nouvel allié, le prince de Vère ne cesse de rechercher l'occasion d'humilier et de maltraiter son nouvel esclave, dont il ignore l'identité réelle.

    Les rapports qui s'instaurent entre Laurent et Damen sont captivants et évoluent de manière intéressante : Damen, qui est un guerrier respecté de son peuple, a du mal à se soumettre à sa nouvelle condition, et ne peut empêcher sa fierté naturelle de regimber face à l'autorité cruelle de son maître, le mettant souvent dans une situation des plus précaires. C'est un homme honorable, qui continue à obéir à son code d'honneur, sincèrement préoccupé par l'intérêt de ses sujets et l'avenir de son royaume et mu par de nobles intentions, ce qui provoque parfois la surprise de Laurent qui ne le considère que comme une brute sans cervelle.
    De son côté, Laurent apparaît comme un être manipulateur et insensible, vouant une haine inextinguible aux Akieloniens, et prêt à tout pour satisfaire ses désirs de vengeance... Bien que ses réparties soient parfois spirituelles et drôles, il se montre odieux et détestable au possible. Son caractère capricieux le pousse à  esquiver ses responsabilités princières au grand dam de son oncle. Au début, nous adhérons à la vision peu flatteuse qu'a Damen de lui, mais au fur et à mesure de notre lecture, nous nous rendons compte qu'il vaut peut-être mieux que sa réputation ;  nous en arrivons à nous interroger sur certains de ses comportements et leur origine. En tout cas, il ne laisse personne indifférent même si sa personnalité est pour l'instant insondable, mais ce mystère ajoute à son charisme tout en attisant la curiosité du lecteur. Il est d'ailleurs décrit de telle manière que chacun de ses regards, chacune de ses attitudes parlent d'eux mêmes et marquent le lecteur !
    D'autant que la destinée des deux princes est inextricablement liée, et comble de l'ironie, chacun doit protéger l'autre pour sa propre survie alors qu'ils ne rêvent que de s'entretuer !

    L'Esclave de C.S. Pacat - Prince captif, tome 1
    image©Daunt

    Les autres personnages sont également travaillés, et tout aussi intrigants : le régent qui semble étonnamment pondéré dans ce royaume aux mœurs corrompues, Nicaise le mignon dont le comportement impitoyable s'accorde si peu à un physique angélique, Erasmus, l'esclave doux et dévoué...

    Nous découvrons également les pratiques sexuelles de Vère en même temps que Damen, des pratiques aussi dépravées que perverses : des combats dans l'arène sont organisés, mais dans cette civilisation réputée raffinée, les esclaves ne s'affrontent pas avec une épée de fer, non, mais avec leur épée de chair... si vous voyez ce que je veux dire !!! Certaines autres  scènes peuvent s'avérer très dérangeantes, vu qu'elles suggèrent des relations entre des hommes et des mignons prépubères, mais elles ne sont jamais traitées de manière racoleuse et s'intègrent finalement logiquement à cet univers vérétien où le vice est maître !

    La plume et les descriptions de l'auteure nous immergent complètement dans cet univers travaillé, où rien n'est laissé au hasard, où les protagonistes évoluent tout le temps sur le fil du rasoir, se débattant dans les intrigues de cour. Complots, trahisons, faux-semblants s'entrecroisent, suggérant que les apparences peuvent se révéler mortellement trompeuses et que les enjeux ne se situent pas forcément là où on les attendait...

    Bref une plongée haletante dans cet univers décadent qui nous donne furieusement envie de connaître la suite. C'est bien simple, j'ai déjà précommandé le tome 2 et me demande comment je vais bien pouvoir tenir jusqu'au 29 mai... Pour l'instant, l'identité de Damen n'a pas été percée à jour et l'on se demande comment Laurent réagira quand il apprendra la vérité !
    Par contre, vu la nature de certaines relations, ce roman est à réserver à un public averti.

    Je tiens à remercier Babelio et les éditions Milady pour cette très belle découverte !

    Appréciation :

    note : 5 sur 5

    Mes autres avis sur la saga : tome 1 ♦ tome 2 ♦ tome 3[saga terminée]
    ♥ Mon couple inoubliable
    Mon Pinterest dédié à la saga ♣

    extrait

      Damen ne vit aucune raison de revenir sur sa première impression : le prince était gâté, comme un fruit laissé trop longtemps sur la branche. Les paupières lourdes et les lèvres molles de Laurent suggéraient une nuit passée à abuser du vin, en courtisan dissolu.
    - J'ai réfléchi à ce que j'allais faire de toi, déclara Laurent. Te briser en te faisant flageller... ou peut-être t'utiliser comme Kastor désirait que je le fasse. Je pense que cela me procurerait beaucoup de plaisir.
    Laurent vint se poser à quatre pas de Damen. Cette distance était calculée : Damen estima que s'il tirait sur sa chaîne aussi fort que possible, ils seraient tout juste à deux doigts l'un de l'autre, sans se toucher.
    - Tu n'as rien à répondre ? Ne me dis pas que tu es timide, à présent que nous sommes en tête-à-tête.
    Le ton suave de Laurent n'était ni rassurant, ni aimable.
    - Je croyais que vous ne vouliez pas vous salir avec un barbare, répondit Damen en prenant soin de ne pas élever la voix.
    Il entendait battre son cœur dans sa poitrine.
    - En effet, reprit Laurent. Mais si je te donnais à un garde, peut-être m'abaisserais-je à regarder.
    Damen se crispa et ne parvint pas à cacher son expression horrifiée.
    - Tu n'aimes pas cette idée ? poursuivit Laurent. Peut-être pourrais-je trouver autre chose. Viens ici.
    Damen sentit grimper sa méfiance et sa répulsion à l'égard de Laurent, mais il se rappela sa situation. En Akielos, il avait lutté contre ses fers, et ceux-ci avaient été renforcés. Ici, il n'était qu'un esclave ordianire, et l'occasion de s'échapper finirait par se présenter, s'il ne la gâchait pas en laissant s'exprimer sa colère et son orgueil. Il était capable d'endurer le sadisme puéril de Laurent. Il devait retourner en Akielos, et pour le moment, cela impliquait de se montrer docile.
    Il fit un pas en avant, circonspect.
    - Non, dit Laurent d'un ton satisfait. Rampe !
    «Rampe».
    C'était comme si tout s'était arrêté, sous l'effet de ce seul mot. La partie de Damen qui lui dictait de feindre l'obéissance fut noyée sous le flot de sa fierté bafouée.
    mais l'incrédulité hautaine de Damen ne se peignit qu'une demi-seconde sur son visage, avant qu'il se trouve projeté à quatre pattes par les gardes, sur l'ordre muet de Laurent. Un instant plus tard, après un autre geste du prince, l'un des gardes le frappa à la mâchoire. Et recommença, encore et encore.
    (page 39/40)

    divers

    Rendez-vous : le premier mardi chez Stephie c'est permis...

     Ma 17ème participation au RV de Stephie.

     
    Challenge Littérature de l'Imaginaire organisé par MarieJuliet (13/24)

    le tour du monde en 8 ans

    Ce billet est ma 18è participation au challenge d'Helran - cette escale compte pour l'Australie

    L'Esclave de C.S. Pacat - Prince captif, tome 1

    Logo Livraddict

    babelio

    « L'Affaire Toutankhamon de Christian Jacq[Tag]... du Code de la route »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 5 Mai 2015 à 10:18
    Il me tentait déjà beaucoup mais là, encore plus, il me le faut !!!!
    2
    Mardi 5 Mai 2015 à 10:48

    héhéhé... j'ai hâte de lire ton avis dessus... en tout cas, ça faisait un moment qu'un livre ne m'avait pas emballée de cette façon !! yes

    3
    Mardi 5 Mai 2015 à 10:54
    Oh oh, je note précieusement :)
    4
    Mardi 5 Mai 2015 à 11:05
    Anne-Véronique

    Je suis impressionnée par ton billet. Il me tente et me fait peur à la fois... Je n'ose, mais je crois que je vais me laisser tenter. il donne vraiment envie en tous les cas !

    5
    cassie
    Mardi 5 Mai 2015 à 11:31
    du coup, je viens de me le commander.... ;) si ça ne me plait pas... je viendrai te réclamer un remboursement lol
    6
    Mardi 5 Mai 2015 à 12:15

    @Stephie,
    héhéhé, c'est rare que tu notes une de mes lectures, aussi toute fière je me sens aujourd'hui ! intello

    @Anne-Véronique,
    merci beaucoup ! Si c'est la nature de certaines relations sexuelles abordées dans le livre qui te rebute, celles-ci ne sont que suggérées et pas décrites (ça reste dérangeant mais on n'a au moins pas l'impression d'être des voyeurs !^^). Pour les autres, les scènes s'intègrent finalement bien à l'intrigue... en tout cas, merci de ton passage ici ! ^^

    @Cassie,
    mdr...
    ok, mais alors, commence déjà par le lire puis par le chroniquer ensuite on verra pour le service-après-vente, petite maligne... winktongue

    7
    Mercredi 6 Mai 2015 à 00:28
    Noukette
    Très intrigant je dois dire !
    8
    Mercredi 6 Mai 2015 à 21:37

    Je suis ravie si j'ai pu titiller ta curiosité, Noukette ! ^^

    9
    Dimanche 10 Mai 2015 à 22:15
    Oula Parthie ta chronique m'a tellement marqué que je suis de sortie demain et je vais aller faire un tour à la librairie pour l'acheter!!! Ma foi ça à l'air original ^^
    10
    Mercredi 13 Mai 2015 à 18:59

    Je dois t'avouer, Missie, que j'ai été complètement envoûtée par la manière de raconter de l'auteure... Et pourtant, ce 1er tome est loin de faire l'unanimité, les avis divergent énormément, notamment pour le manque d'action et la nature de certaines scènes sexuelles !
    Personnellement, j'ai justement adoré que Pacat prenne son temps pour décrire les relations entre Damen et Laurent...

    Par contre, j'ai bien peur que le tome 1 ne sorte en même temps que le tome 2, c'est-à-dire le 29 mai...^^

    11
    Mercredi 20 Mai 2015 à 11:47
    Argh..... c'est trop triste.... Bon bah au moins j'en aurai deux à lire d'un coup x)
    12
    Mardi 9 Juin 2015 à 09:38

    J'ai beaucoup aimé ce premier opus, par contre je ne me suis pas encore procuré le tome 2 mais j'ai très hâte de retrouver Damen & Laurent :)

    13
    Mercredi 8 Juillet 2015 à 10:43

    Tu verras que dans le tome 2 le duo devient de plus en plus attachant... Et Laurent baisse un très bref moment sa garde, c'est délicieux !! wink2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :