• L'Affaire Toutankhamon de Christian Jacq

    L'Affaire Toutankhamon de Christian Jacq

    Fiche détaillée

     Auteur > Christian Jacq
    Editeur > Le Grand Livre du Mois
    Genre > Historique
    Date de parution > 1992
    Nombre de pages > 453

     auteur
    (sources : Wikipédia)

    Christian Jacq
    Christian Jacq, né à Paris le 28 avril 1947, est un écrivain de langue française vivant en Suisse. Outre sous son vrai nom il aussi écrit sous plusieurs pseudonymes (Christopher Carter, J. B. Livingstone et Célestin Valois).
    Parallèlement à sa carrière d'universitaire en archéologie et égyptologie, Christian Jacq publie des romans historiques, dont le cadre se situe dans l'Égypte antique, mais aussi des romans policiers « contemporains ».
    Il se prend de passion pour l'Égypte ancienne dès l'âge de treize ans, à la lecture des trois volumes de l'Histoire de la civilisation de l'Égypte ancienne de Jacques Pirenne.
    Marié très jeune, à 17 ans, son voyage de noces le conduit naturellement en Égypte, sur le site de l'antique Memphis. Son premier essai, naturellement consacré à l'Égypte, paraît dès la fin des années 1960, tandis qu'il se lance dans des études d'archéologie et d'égyptologie, qui seront couronnées par un doctorat de IIIè cycle sur Le voyage dans l'autre monde selon l'Égypte ancienne à la Sorbonne.
    A 21 ans, il signe son premier livre, un essai sur les liens entre l'Égypte ancienne et le Moyen âge.
    Il sera un temps collaborateur de la radio France Culture, coproduisant par exemple certaines émissions de la série les Chemins de la connaissance.
    Parallèlement, il est pendant quelques années, directeur de l'Institut Ramsès, qui publie des transcriptions de textes égyptiens et vise à l'édification d'un fonds photographique sur l'Égypte.
    Outre ses essais consacrés à l'Égypte, mais aussi à quelques domaines moins connus (héraldique, gnose), il mène une carrière parallèle d'auteur de romans policiers (sous plusieurs pseudonymes, Christopher Carter, J. B. Livingstone et Célestin Valois ) puis d'auteur de romans historiques (sous son vrai nom), il a écrit 150 livres et en a vendu 35 millions dans 30 pays.
    Depuis 2000 il vit à Blonay (Suisse).

     

    quatrieme de couverture

    Un jeune peintre animalier désargenté, qui se transplante en Egypte et devient, à dix-huit ans, archéologue... Un lord milliardaire, épris de voyages et d'aventures... Quelle occasion pouvait bien réunir ces deux êtres, aux antipodes l'un de l'autre ?
    Non pas une occasion, mais un pharaon au masque d'or qui, depuis des millénaires, reposait dans les ténèbres d'un tombeau inviolé, au cœur de la Vallée des rois, site étrange et grandiose où la vie est inséparable de la mort et où les hommes, ici plus qu'ailleurs, ne cessent de rêver...
    Carter l'archéologue et Carnarvon le mécène vont tomber amoureux de l'Egypte et de la Vallée, arracher Toutankhamon à l'oubli, malgré la guerre, malgré les jalousies, malgré les ambitieux, les envieux. C'est l'Affaire Toutankhamon.
    Une affaire qui exacerbe les passions, déchaîne les convoitises et se place entre roman policier, roman d'aventures et roman de mœurs. Toutankhamon, lui, ne se contente pas d'une résurrection qui doit tout à Carter et à Carnarvon. Environné de malédiction, il devient la grande vedette de l'actualité et l'objet de toutes les convoitises.
    L'Affaire Toutankhamon : un demi-siècle de drames, de folies, au long d'épisodes plus hallucinants et plus vrais les uns que les autres. La dimension d'une légende épique où rayonnent l'amour, la soif d'absolu, l'or et l'éternité. Christian Jacq traite cette histoire unique avec la rigueur d'un grand historien et l'inspiration d'un visionnaire.

    avis personnel

     Le pharaon Toutankhamon est très célèbre de nos jours, grâce à la découverte de sa tombe, inviolée depuis plus de 2000 ans et aux trésors dont elle regorgeait, mais à l'époque où se situe le récit, il était considéré comme un obscur roitelet par les archéologues... Ce roman traite donc de cette découverte, mais surtout des longues années qui l'ont précédée, mettant ainsi l'accent sur la détermination et la foi sans faille de Howard Carter, archéologue aussi obscur au début que le pharaon oublié, et qui ne renoncera jamais au rêve qui occupera toute sa vie, malgré le risque de trouver une petite tombe sans intérêt déjà pillée.

    L'auteur alterne dans la 1ère partie les chapitres entre Howard Carter, jeune peintre animalier engagé à 17 ans par Percy Newberry, jeune égyptologue qui l'emmène avec lui en Égypte où il gravit progressivement les échelons au musée des antiquités, et ceux où le vicomte Porchester, futur lord Carnarvon, mène une vie aventureuse à travers le monde, passant d'une nouvelle lubie à une autre (navigation, voiture de course, photographie...), jusqu'à leur rencontre déterminante.

    J'ai beaucoup aimé le début du récit, qui est parsemé de touches d'humour sonnant très british ; par contre, à la longue, j'ai trouvé la mécanique des démêlés de Carter avec l'administration égyptienne assez répétitive, et parfois lassante ; en effet, l'archéologue ne cesse d'être aux buttes à l'hostilité conjuguée des politiques égyptiens, du directeur du service Antiquités égyptiennes et des pillards, voire de certains touristes, son caractère intransigeant et droit l'aidant à accroître sa liste d'ennemis de manière exponentielle.

    Malgré tout, c'était vraiment très intéressant de découvrir les pratiques archéologiques de l'époque, les connaissances des égyptologues et leur méthodologie, parfois appuyée par la superstition. En effet, comme les fouilles se révèlent infructueuses, Lord Carnarvon fait appel à des voyants pour localiser la sépulture et débloquer ainsi la situation. Tout ceci en vain, bien évidemment.

    C'était également très intéressant de découvrir l'influence française à l'institution des Antiquités égyptiennes depuis sa création alors même que le pays n'était plus sous domination française depuis plusieurs décennies mais sous protectorat anglais.

    On assiste également aux velléités d'indépendance de l'Égypte face à l'Angleterre, et les graves troubles que cela engendre, ayant une répercussion sur les fouilles entreprises par Carter et les accords passés avec Lord Carnarvon qui y engloutit une partie de sa fortune...

    Bref, un livre passionnant qui nous permet de suivre toutes les étapes d'une fouille archéologique, où différents spécialistes et chercheurs aux domaines variés sont nécessaires pour la mener à bien. En outre, certaines descriptions de l'auteur sur la Vallée des Rois sont très joliment évocatrices et dépeignent à merveille l'engouement et l'émerveillement que l'on peut ressentir à contempler un tel décor. Par contre, je n'ai pas du tout été convaincue par les deux histoires d'amour de Carter, les trouvant même inutiles à l'histoire.

    Je remercie Biblio87 de m'avoir poussé à sortir ce roman de sa PAL !

    Appréciation :

    note : 3 sur 5

    extrait

     Percy E. Newberry sortit de la poche de sa veste une liasse de livres sterling et l'offrit à Son Excellence qui se confondit en remerciements, ouvrit un coffre mural et y rangea avec soin le pécule. La porte refermée, il condescendit à délivrer les autorisations.
    Le Nubien apporta du café truc ; pendant la dégustation, force banalités furent échangées. Au sortir de cette entrevue, Howard manifesta sa fureur.
    - C'est de la corruption !
    - Un cérémonial, Howard.
    - Jamais je ne céderai à un pareil chantage.
    - En Europe, la corruption se dissimule sous le manteau de la politique et de la justice ; ici, c'est une institution. Chaque chose a son prix ; encore faut-il connaître le bon. Sinon, tu passeras pour un imbécile et tu perdras la face, c'est-_dire tout.
    Un rire sarcastique anima la poitrine du professeur.
    - En considération du trésor que tu vas découvrir, je n'ai pas payé cher.
    (page 20)

    divers

    Livra'deux pour pal'Addict
    Ma 8ème participation, cette fois avec MiniMalou & Biblio87 ;

    La pourpre et l'or - Murena T1 - de Dufaux et Delaby

    Ma 49ème participation au challenge de Lynnae - découverte de la sépulture de Toutankhamon

    Challenge "Voyage dans l'Egypte antique" proposé par Soukee

     Ma 11ème participation au challenge de Soukee -

     Logo Livraddict babelio

    « Little Tulip de Jerome Charyn & François BoucqL'Esclave de C.S. Pacat - Prince captif, tome 1 »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 4 Mai 2015 à 17:16

    Je ne suis pas très fan d'Egypte ancienne, mais ma grand-mère en est SUPER fan! Je suis sûre que ça lui plairait, je vais essayer de lui trouver pour son anniversaire :) Surtout que le côté archéologique, comme tu le dis, a l'air bien intéressant!

    2
    Mardi 5 Mai 2015 à 11:02

    Oui, c'est l'aspect le plus intéressant du roman... En tout cas, j'espère que ta grand-mère appréciera la lecture, mais en tant que fan, je ne m'inquiète pas trop ! wink2

    3
    Mardi 5 Mai 2015 à 15:50
    J'adore Christian Jacq ! C'est sans aucun doute l'un de mes auteurs préférés. Mais je n'ai pas encore lu l'Affaire de Toutankhamon, et votre chronique me donne envie de le faire ! Ca fait longtemps qu'il trône sur mon étagère.
    Merci pour votre commentaire sur mon blog. Ca me fait très plaisir ! A bientôt.
    4
    Mercredi 6 Mai 2015 à 21:40

    Je suis ravie que mon billet vous ait donné envie de sortir ce livre de votre bibliothèque, Ladybellule ! J'espère que vous le trouverez aussi intéressant que moi... A bientôt ! smile

    5
    Dimanche 10 Mai 2015 à 13:44

    Voilà un roman que je note absolument et qui pourrait assurément me plaire ! Merci pour la découverte, Parthenia ! ^^

    6
    Dimanche 10 Mai 2015 à 20:14

    Si tu aimes le côté archéologique, assurément ce livre te plaira. J'ai été surprise de constater que déjà à l'époque ils faisaient appel à des spécialistes en chimie et autre pour sauver les objets fragilisés par leur mise au jour... smile

    7
    Dimanche 10 Mai 2015 à 22:09
    Contente que cette lecture t'ai plût :) en tout cas Howard Carter c'est l'un de mes héros <3 *-*
    8
    Mercredi 13 Mai 2015 à 19:02

    J'aurais dû m'en douter un peu pour Carter... Sans avoir lu la saga, je le verrai bien tenir un rôle dans les Enquêtes de l'inspecteur Pendergast... wink2

    9
    Mercredi 20 Mai 2015 à 11:47
    Oula oui ce serait super, surtout qu'il n'ont encore jamais testé l'écriture sur l'Égypte en effet ce serait une superbe idée <3
    10
    Vendredi 22 Mai 2015 à 17:56

    Je garde un excellent souvenir de ce livre, lu en une nuit il y a 20 ans ! Autant je trouve l'écriture de C Jacq un peu répétitive, autant j'ai beaucoup aimé cette histoire


     

    11
    Vendredi 29 Mai 2015 à 11:17

    @Missie,
    héhéhé... heureuse que mon idée te plaise ! wink2

    @Cyril,
    c'est vrai que malgré quelques défauts, l'histoire était vraiment captivante... ^^

    12
    Lundi 21 Septembre 2015 à 19:00
    zofia

    Je l'ai dans ma (longueeeeee) PAL ! je pense le lire bientôt, j'aime bien l'auteur.

    13
    Mardi 22 Septembre 2015 à 13:08

    @Zofia,
    si tu aimes l'auteur, tu devrais apprécier cette biographie romancée... la 1ère partie est vraiment prenante...smile

    14
    Mardi 22 Septembre 2015 à 19:11
    zofia

    Tu liras certainement mon avis sur Babelio ou sur mon blog ;-)

    15
    Samedi 26 Septembre 2015 à 20:42

    @Zofia,
    je guetterai alors attentivement cet avis... wink2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :