• Kheti ou l'amour de Ninmah d'Isabelle Dethan - Sur les terres d'Horus, tome 5

    Kheti ou l'amour de Ninmah d'Isabelle Dethan - Sur les terres d'Horus, tome 6

     

    Fiche détaillée

    Scenario > Isabelle Dethan
    Dessin > Isabelle Dethan
    Couleur > Isabelle Dethan
    Editeur > Delcourt
    Collection > Conquistador
    Série > Sur les terres d'Horus
    Genre > BD historique, aventure
    Date de parution > 2005
    Nombre de planches > 46

    auteur
    (sources : Wikipédia)

    Isabelle Dethan

    Isabelle Dethan est une dessinatrice et scénariste de bandes dessinées née en 1967 à Bègles. Elle a remporté l'Alph'Art Avenir au festival international de la bande dessinée d'Angoulême en 1992.
    Son premier récit est publié en Allemagne, dans la revue Schwermetall.
    Après des études de lettres modernes couronnées par une maîtrise et par un CAPES de documentation, elle s'aperçoit qu'il y a quelque chose à tenter en tant qu'auteur de bandes dessinées : elle aime le dessin et l'Histoire, et le festival d'Angoulême organise un concours pour les auteurs amateurs. Elle gagne l'Alph 'Art avenir en 1992 ; les éditeurs, encore dubitatifs six mois avant, lui sourient enfin : c'est le début d'une carrière. Ses premières séries, Mémoire de sable et Le Roi Cyclope, qu'elle réalise en tant qu'auteur complet, se déroulent dans un monde parallèle, mais sur les conseils de son compagnon, Mazan, elle se lance dans l'aventure historique avec Sur les terres d'Horus, en 2000. Khéti, fils du Nil, série destinée à un plus jeune public voit le jour en 2006, en collaboration avec Mazan au dessin.
    Isabelle Dethan scénarise aussi Le Rêve de pierres ( éd. Vents d'Ouest) pour Daphné Collignon, et Le Tombeau d'Alexandre (éd. Delcourt) avec Julien Maffre aux pinceaux : le XIXe siècle, aventureux et orientalisant (toutes ses dernières séries portent sur l'Égypte !), Isabelle Dethan fait aussi dans la veine intimiste : Tante Henriette, Ingrid, ou encore Eva aux mains bleues, explorent de diverses façons les souvenirs d'enfance...

    quatrieme de couverture

    Trois mois après les événements tragiques survenus au harem, le prince Khâemouaset renoue avec ses activités favorites veiller au bon état des monuments anciens du royaume et travailler à leur restauration. Alors qu'il explore un site funéraire abandonné dans le désert depuis de nombreuses années, des bédouins venus piller les sépultures enlèvent Meresankh, son fils Kheti, et le prince Hori.
    Khâemouaset se lance à leur poursuite, aidé par son frère, le général Ramessou, chargé par Pharaon de trouver une issue diplomatique - et discrète - à cet enlèvement. Cette dangereuse quête les emmènera aux confins du royaume d'Egypte, dans la grande et légendaire Babylone...

    avis personnel

    Lors des funérailles de Tiasatré, la princesse Moutnedjemet, l'épouse de Khaemouaset, demande à Meresankh, que les rumeurs donnent pour maîtresse du prince, de quitter le cortège par respect pour elle.
    Quelques jours plus tard, Kha, accompagné de son assistante Mery, ainsi que de Hori et Kheti, leurs fils respectifs, part dans le désert inspecter des tombes dans le but de les restaurer.
    Kha et Mery jouent toujours au chat et à la souris mais Mery semble près de céder à l'amour du prince, touchée par la constance de ses sentiments (7 mois se sont écoulés depuis la mort d'Imeni).
    Alors que Kha est entré seul dans la chambre funéraire pour y exécuter les rites d'apaisement, le campement est attaqué par des pillards bédouins, qui tuent les gardes et enlèvent Mery, son jeune fils Kheti, le prince Hori et les autres serviteurs...
    Sans attendre les ordres du palais, Kha se lance sur la piste encore fraîches des ravisseurs !

     Ramsès, ennuyé par l'initiative, irresponsable selon lui, de son fils, envoie Ramessou, le prince héritier, en qualité de diplomate à la cour de Babylone. Mission délicate s'il en est, car personne ne doit savoir qu'une dame noble ni qu'un prince royal risquent d'être vendus comme esclaves.

    De son côté, Henout-Mi-Ré, la Grande Epouse-fille de Ramsès, envoie son espion Cobra (qui avait déjà apporté son aide dans le tome 2) prêter main forte à ses deux frères.

    J'ai adoré ce tome, différent des autres car, d'une part, il nous éloigne de la belle et sensuelle Egypte pour nous entraîner dans l'étrangère et somptueuse Babylone, d'autre part, nous quittons le monde des enquêtes policières pour une aventure de traque et de diplomatie.
    C'était palpitant de voir les personnages évoluer non seulement dans leurs sentiments mais également dans un environnement étranger où la protection de pharaon ne s'étend pas, les rendant tous vulnérables.
    Encore une fois, les couleurs servent à merveille l'histoire : à dominante ocre, jaune et verte pour dépeindre les paysages égyptiens bordés par le Nil ou le désert, chatoyantes et colorées pour les vêtements ou les monuments babyloniens.
    Bref, un vrai régal...

    Appréciation :

    note : 5 sur 5

    Mes autres avis sur la saga : tome 1tome 2tome 3tome 4 ♦ tome 6tome 7tome 8

    extrait

     Kheti ou l'amour de Ninmah d'Isabelle Dethan - Sur les terres d'Horus, tome 6   Kheti ou l'amour de Ninmah d'Isabelle Dethan - Sur les terres d'Horus, tome 6

    divers

     

    Challenge "Voyage dans l'Egypte antique" proposé par Soukee

    Ma 6ème participation au challenge de Soukee -

     La pourpre et l'or - Murena T1 - de Dufaux et Delaby

    Ma 21ème participation au challenge de Lynnae - Khaemouaset et Hori, fils et petit-fils de Ramsès II  apparaissent dans cette BD.

     

    Logo Livraddict

    babelio

    « Mansfield Park de Jane AustenChanson du jour : Walk on the Wild Side de Lou Reed »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :