• Jane Eyre de Charlotte Brontë

    Jane Eyre de Charlotte Brontë

    Fiche détaillée

     Auteur > Charlotte Brontë
    Editeur > Le Livre de poche
    Genre > roman classique
    Date de parution > 1847 pour l'édition originale , 1984 pour la présente édition
    Titre original > Jane Eyre
    Préface > Charlotte Maurat
    Commentaires > Raymond Las Vergnas
    Nombre de pages > 663
    Traduction > de l'anglais par Charlotte Maurat (1964)

    auteur

    Jane Eyre de Charlotte BrontëCharlotte Brontë est née le 21 avril 1816, à Thornton, dans le Yorkshire. Troisième des six enfants de Patrick Brontë, vicaire de Haworth, elle perd sa mère, Maria, en 1821. Trois ans plus tard, la fillette, ses sœurs aînées et la puînée, Emily, sont envoyées à Cowan Bridge, un pensionnant pour filles d’ecclésiastiques indigents. Les déplorables conditions de vie propres à cet établissement et les châtiments infligés par leurs maîtres hâteront la mort précoce des deux aînées et marqueront à jamais Charlotte. C’est de cette tragique expérience qu’elle tirera les chapitres de Jane Eyre consacrés à la Lowood School.
    Charlotte et Emily retournent alors à Haworth où leur vocation littéraire naissante et leur imagination, volontiers morbide, se déploient dans un étrange «roman familial» tissé à quatre mains avec leur frère Branwell, et leur jeune sœur, Anne.
    En 1831, Charlotte entre à la Roe Head School de Miss Wooler, école où elle reviendra enseigner de 1835 à 1838. Elle travaille ensuite pendant quatre ans comme gouvernante, pour un salaire annuel de 20 livres, et en 1842 se rend avec Emily au Pensionnat Héger de Bruxelles pour y apprendre le français et l’allemand.
    Après une idylle, toute platonique, avec le professeur Héger, elle regagne en 1845 Haworth. En 1846, elle publie avec ses sœurs un recueil de poésies : Poems by Currer, Ella and Acton Bell (pseudonymes qui désignent respectivement Charlotte, Emily et Anne). L’ouvrage se vend à… deux exemplaires, mais Charlotte ne se décourage pas pour autant. Après que son premier roman, The Professor, a été rejeté par tous les éditeurs, elle publie sous le nom de Currer Bell Jane Eyre, qui remporte un immense succès en 1847. Emily, consacrée la même année par Les Hauts de Hurlevent, meurt en 1848, ainsi que Branwell, dont l’alcoolisme et les mœurs dissolues avaient été pour ses sœurs un souci permanent. Anne succombe à son tour en 1849 après avoir signé deux romans aujourd’hui oubliés : Anne Grey et Le Locataire de Wildfell Hall.
    Charlotte poursuit sa carrière d’auteur avec Shirley (1849) et Villette (1853). Elle épouse, contre la volonté de son père, le Révérend Arthur Nicholls, mais son bonheur sera de courte durée car une maladie contractée durant sa grossesse l’emportera un an plus tard, le 31 mars 1855.

    quatrieme de couverture

     

    première phrase

     "Toutes les histoires vraies portent avec elles une instruction, bien que dans quelques-unes le trésor soit difficile à trouver, et si mince en quantité, que le noyau sec et ridé ne vaut souvent pas la peine que l'on a eue de casser la noix."

    avis personnel

     

    extrait

     

    divers

    Challenge "Les soeurs Brontë" organisé par Missycornish

    Ma 2è participation au challenge de Missycornish -

    Challenge "Un classique par mois"

    Le classique du mois de mars pour le challenge organisé par Stephie.


    Ma 1ère participation au challenge organisé par Wolkaiw -

     

    Logo Livraddict

    babelio

    « Afzan, l'insoumis de Pascal Letteron
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :