• Anthologie Maisons Hantées (Collectif)

    Anthologie Maisons hantées (Collectif)

    Merci à

    Livraddict

    et aux éditions Luciférines

    Anthologie Maisons hantées (Collectif)

    pour ce partenariat !

    Fiche détaillée

     Auteurs > Floriane Soulas, Yann Isoardi, Jean-Charles Flamion, Raphaël Boudin, Quentin Foureau, Jérémy Bouquin, V.F.F. Pouget, Antoine Téchenet, Emmanuel Delporte, Mahaut Davenel, Hélène Duc, Mickaël Feugray, Vincent Tassy, David Mons, Nicolas Saintier, Bruno Pochesci
    Editeur > Luciférines
    Genre > nouvelles fantastiques, horreur
    Illustrations > Chris Vilhelm, Stéphane Maillard Peretti, Tim & Codex Urbanus
    Date de parution > 2015
    Format > ePub
    Poids du fichier > 1766 Ko (224 pages)

    quatrieme de couverture

    Qu’elles soient perdues au milieu des bois, héritées d’un grand oncle ou cachées dans la brume, les maisons hantées sont des motifs familiers de l’horreur. Depuis Le Château d’Otrante de Walpole et l’apparition du roman noir anglais au XVIIIe siècle jusqu’au slasher moderne, il est devenu impossible de passer à côté de ces lieux maudits où la réalité se distord.
    En hommage à l’intarissable production littéraire et cinématographique qui se plaît à abandonner ses personnages entre des murs de plus en plus étroits, dix-sept auteurs ont proposé leurs huis-clos les plus angoissants. De hautes tours gothiques, un appartement d’étudiant, un motel d’où on ne revient pas… chaque nouvelle présente un édifice dans lequel il serait imprudent de s’aventurer très longtemps. Spectres, démons, souvenirs d’un autre temps et monstres cannibales ont un sens de l’accueil particulier… Alors, comme le disait si bien Dante : Vous qui entrez ici, abandonnez toute espérance…
    Des textes inquiétants, violents, insolents, qui n’hésitent pas à s’amuser de nos peurs les plus profondes.

    avis personnel

     J'ai toujours adoré les histoires de maisons hantées. Je me souviens que, durant ma jeunesse, la télévision passait souvent des films s'y déroulant, comme Amityville avec James Brolin ou La Maison du diable avec Julie Harris & Claire Bloom. J'ai même joué à des jeux sur PC portant sur ce thème : qui se souvient d'Amityville s'inspirant du même film ou de Phantasmagoria, qui foutaient bien les jetons soit dit en passant ?
    Bref, tout ça pour dire que quand Livraddict a proposé un partenariat pour lire un recueil de nouvelles ayant trait à ce sujet, je me suis jetée sans aucune hésitation sur l'occasion, en espérant que le livre me procurerait les mêmes peurs de mon enfance ou mon adolescence... D'un autre côté, si j'aime lire une nouvelle de temps en temps, j'ai d'ordinaire un peu de mal pour me pencher sur un florilège entier ! Eh bien, je dois avouer que mes appréhensions ont été vaines car j'ai découvert des nouvelles diablement efficaces, et qui ont rempli leur mission première : provoquer des frissons de peur, et parfois même des sueurs froides !

    Mission accomplie donc !

    On aurait pu craindre que le thème de la maison hantée ne nous offre des récits redondants, mais il n'en est rien, tant les univers et la manière de les aborder sont variés, et habilement explorés. On se promène tour à tour dans une vieille maison abandonnée, un motel étrange, une ancienne maison de tolérance, un hôtel particulier sis en plein quartier chic de Paris, une ancienne gare désaffectée, un manoir perdu dans la campagne anglaise.... On suit une enquête policière, une analyse dans le cabinet d'un psychiatre, les retrouvailles entre anciens compagnons de jeux, les hallucinations sensuelles d'une jeune étudiante ou les délires supposés d'un junkie...

    J'ai beaucoup aimé découvrir une activité moderne dont je n'avais jamais entendu parler : l'urbex (qui consiste à visiter des endroits interdits ou difficiles d'accès) ; et l'hommage à la chanson des Eagles m'a beaucoup plu également, d'autant qu'elle me rappelle mes cours d'anglais de terminal où on l'avait traduite et qui m'avait beaucoup impressionnée !

    Je me suis donc régalée à la lecture de ces histoires à la chute parfois surprenante, même si parfois j' ai réussi à en deviner la fin, mais l'ambiance et les descriptions étaient tellement immersives que cela n'a en rien gâché mon plaisir !

    Évidemment, certaines nouvelles m'ont moins touchée, voire laissée sur ma faim ou perplexe, mais sur les 17 textes proposés, il y a vraiment de quoi trouver son bonheur selon ses goûts ou ses attentes...

    Par contre, concernant l'édition numérique j'aurais quelques réserves à émettre : les renvois sont difficilement consultables (il faut attendre d'arriver à la fin du texte pour les lire) et les illustrations ne sont pas mises en valeur par ce format (je serais incapable de les décrire).

    Je remercie Livraddict et les éditions Luciférines  pour ce partenariat qui m'a permis de replonger dans ces jeux d'enfants consistant à se faire peur !

    Nouvelles préférées : 65 de la rue Bouscarrat & 145 rue Lafayette
    J'adore : Motel K, Annabelle, Kolka & Classifié
    J'aime beaucoup : Jeux d'enfants & Dehors il neige

    Appréciation :

    note : 4 sur 5

    divers

    ABC de l'Imaginaire 2015

    Challenge ABC 2015 Littératures de l'Imaginaire de Ptitetrolle - 5/26

     
    Challenge Littérature de l'Imaginaire organisé par MarieJuliet (16/24)

     Anthologie Maisons hantées (Collectif)

    Logo Livraddict

    babelio

     

     

     

    « Challenge "Destockage de PAL en duo" organisé par Zina et Licorne #mission 3Mademoiselle S. : Lettres d'amour 1928-1930 (présenté par Jean-Yves Berthault) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Yann
    Mercredi 5 Août 2015 à 00:15
    Yann
    Un grand merci pour cette critique très appréciée, heureux que Motel K vous ait plu, heureux que l'antho vous ait plu dans son ensemble, cela reste positif et c'est vraiment fort agréable.
    Merci encore :)
    2
    Mercredi 26 Août 2015 à 13:19

    J'aime énormément cette maison d'édition, donc je suis contente que le livre te plaise!

    3
    Lundi 31 Août 2015 à 22:12
    Encore un point commun entre nous ma chère binômette, je suis moi aussi friande de ce genre de récit et le surnaturel m'a toujours passionné ^^, en tout cas tu m'as vraiment donné envie de découvrir ce recueil :3
    4
    Jeudi 3 Septembre 2015 à 13:08

    @Yann,
    Merci d'avoir pris le temps de laisser un mot sur mon billet... J'ai beaucoup aimé votre nouvelle. Au-delà de la nostalgie, j'ai adoré découvrir l'origine véritable du titre de la chanson des Eagles (à l'époque où on l'avait traduite en cours, je n'avais retenu que l'aspect purement fantastique sans me douter de la deuxième lecture...^^)

    @AnGee,
    Tu peux être contente, c'est ta très belle chronique qui m'a donné envie de lire cette anthologie... wink2

    @Missie,
    Je suis ravie de t'avoir donné envie... d'ordinaire, j'ai un peu de mal avec les recueils de nouvelles (dans le sens où j'ai tendance à laisser traîner ma lecture), mais ici je les ai toutes dévorées en peu de temps !! ^^

    5
    Jeudi 3 Septembre 2015 à 13:43
    Je comprends, je préfère les gros pavés également :)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :